Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sortie en ville en pleine nuit {libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyss Myra
Invité
avatar


MessageSujet: Sortie en ville en pleine nuit {libre}   Sam 22 Fév 2014 - 18:59

Tenue Portée par Lyss:
 

Le matin n'est pas encore levée, en fait il n'est pas près de se lever vu qu'il n'est que trois du matin. Cependant, Lyss est déjà bien réveillé et prête à sortir. Elle désire faire un tour en ville, dans l'espoir d'y trouver un peu d'inspiration pour la dissertation sur la chasse aux sorcières qu'elle devait rendre dans six heures même pas. En effet ce thème ne lui plaisant guère et donc avait fait en sorte de repousser le plus que possible le moment où elle devrait faire ce satané devoir, malheureusement maintenant elle n'a plus le choix. Elle doit le faire et rapidement si elle ne veut pas avoir une mauvaise note. Elle soupire et espère que l'air de Volterra va l'inspirer pour cette dissertation.

Lyss soupire et décide d'enfiler une de ses nombreuses robes gothique chic. Il s'agit d'une robe noire et bordeaux, avec une ceinture noire au niveau de la taille. La robe lui arrive juste au-dessus des genoux. Elle ajoute à sa tenue des chaussures à talon noir. Elle se regarde ensuite dans un miroir et sourit fière de sa tenue. Elle attrape sa pochette de cour rouge dans laquelle se trouve quelques brouillons, très mauvais, de son devoir.

La jeune femme attrape alors ses clefs et sors discrètement de l'appartement de son grand-père. Elle dévale les escaliers de son bâtiment voulant très vite se retrouver sur la grande place de Volterra qu'elle trouve tellement agréable surtout quand il n'y a personne. Elle traverse donc la ville jusqu'à cette fameuse place et sourit. Elle s'approche d'un banc et s'y assoit en souriant.

Elle sort ensuite le devoir de sa pochette et commence à réfléchir à ce qu'elle allait marquer dedans, mais rien ne lui vient. Elle griffonne sur le papier quelques mots sans sens, mais qui semble coller au sujet. Malheureusement elle n'arrive pas à faire de lien entre chaque mots elle soupire et froisse le papier puis le jette dans la poubelle à côté d'elle. Elle en prend un autre, mais plutôt que d'écrire quelque chose elle dessine une femme au bûcher. Au moins ce dessin est en rapport avec le thème de la dissertation, même si en réalité il ne va pas lui servir à grand-chose. Elle regarde son dessin et soupire, pourquoi ce thème la dégoutte au point qu'elle se laisse distraire par autre chose. Pourtant, l'histoire de la chasse aux sorcières est plutôt passionnante, mais un peu trop classique au goût de la jeune femme qui avait déjà traité ce sujet. Enfin certes elle ne l'a pas traité sous forme de dissertation philosophique, mais elle a déjà fait un exposé d'histoire dessus et puis elle n'aime pas la philosophie.

Soudain un coup de vent emporte son dessin, mettant fin aux réflexions de Lyss. La jeune femme se met à courir derrière. Mais bien sûr ce satané morceau de papier décide de se poser en hauteur dans une sorte de creux dans le mur qui orne le château de la place. La jeune femme peste, c'est là que vive les étranges personnes portant toujours des capes. Elle regarde s'il y a des appuis qui lui permettraient de récupérer son chef-d’œuvre, sans avoir à demander aux propriétaire du château de l'aide. Elle n'a pas envie de montrer ce dessin à qui que soit, surtout vu ce qui est représenté dessus.

Elle s'apprête à monter au mur quand soudain elle entend des bruits de pas. Lyss s'interrompt dans son action intriguée. Il n'est pas encore quatre heures du matin et à cette heure, presque personne hormis les fêtards -qui se trouve beaucoup plus loin - et elle personne n'ai réveillé à cette heure-ci. Elle s'approche de l'endroit d'où provient le bruit pas vraiment rassuré.

-Qui est là ?



La jeune femme attend la réponse le cœur battant la chamade. Pourtant, il n'y a pas de raison de s'inquiéter si ça se trouve ce n'est qu'un habitant du château qui passait dans le Hall rien de bien dangereux en fait. Quoi que ces gens sont vraiment bizarres donc c'est peut-être plus dangereux que ce que pense Lyss.
Revenir en haut Aller en bas
Lust

Médecin

avatar

Statut :
  • Modérateur/trice
  • Graphiste
  • Journaliste
  • Maitre du Jeu
Messages : 995
DC : Non

MessageSujet: Re: Sortie en ville en pleine nuit {libre}   Sam 22 Fév 2014 - 20:00

Jane se baissa pour esquiver le coup, notant que son adversaire, un simple garde lambda à qui elle n'avait jamais dû adresser la parole de sa vie, semblait peu disposé à lui en donner. Il tremblait de peur, et même Jane, pourtant petite et gracile, n'eut aucun mal à le frapper assez fort pour le mettre au tapis. Elle échangea un regard désespéré avec Alec, se demandant comment on pouvait s'entraîner dans ces conditions. Le petit garde fila d'ailleurs très vite vers ses amis, voulant s'entraîner avec eux. Elle croisa leur regard, ainsi que celui d'autres gardes. Ils détournèrent tous la tête, et il était facile de deviner le malaise ambiant. Elle se retint de lever les yeux au ciel, agacée.

- Vive l'ambiance, marmonna-t-elle.

Elle finit par quitter la salle d'entraînement, remettant ses chaussures habituelles et sa jupe. Les choses avaient beau se calmer, elle s'énervait de cet isolement prolongé. Aro, lui, était enchanté, surtout depuis qu'Alec avait calmé le jeu, mais elle-même était tendue et sur les nerfs. Elle retourna dans la tour, poussant la lourde porte. Ils étaient plus libres depuis qu'ils avaient reconnu, et surtout accepté, certaines choses. Elle trouva Sulpicia à côté de sa chambre, occupée à elle ne savait quoi. Elle s'approcha, légèrement hésitante, ne sachant encore trop comment se comporter avec elle.

Sulpicia - Qu'y a-t-il ?

- Je peux sortir un peu du château ? Alec s'entraîne encore, et les autres m'évitent.

Avec ça, si elle restait, un des gardes risquait de ne pas terminer la nuit en bon état...

Sulpicia - Que s'est-il passé ? Encore une dispute ou un accident ?

- Non, marmonna-t-elle. Ils ont juste peur, je pense. Je devrais être habituée.

Alec lui répétait souvent de ne pas faire attention, mais c'était à la fois blessant et énervant. On la prenait juste pour une psychopathe, alors qu'elle était devenue ce que les Volturi avaient fait d'elle, et rien de plus. Elle avait suivi le chemin qu'on lui avait indiqué, le chemin où Aro l'avait ramené de force. Sulpicia eut un sourire triste et lui tapota l'épaule, lui disant qu'elle pouvait y aller.

Elle tourna les talons et descendit les escaliers. Elle avait juste besoin d'un peu d'air, rien de plus, avant d'aller retrouver son frère. Et elle ne risquait rien, avec ça. Elle était sur le domaine du château, au cœur de la ville, du territoire de son clan. Et même si on la voyait, on ne verrait en elle qu'une gamine innocente de douze ans, au village angélique, avec les yeux noirs. Elle ne portait même pas son uniforme, seul son insigne rappelait son appartenance au clan Volturi.

Le bruit d'une respiration la tira de ses pensées, ainsi que le bruit d'un cœur battant. Un humain ? Ici ? Au beau milieu de la nuit ? Elle ignorait quelle heure il était exactement, mais les humains devraient tous être au chaud au fond de leurs lits, et pas à battre le pavé de Volterra.

Humaine - Qui est là ?

Et c'était elle qui demandait ça ? L'intruse, ici, c'était bien elle. Elle avait pénétré sur leur territoire, après tout. Et il était plutôt rare que les habitants de Volterra s'aventurent aussi près du château, surtout en pleine nuit. Jane s'aventura plus loin, puis finit par découvrir une jeune humaine, peut-être vingt ans, ou un peu moins. Drôles d'habits, elle sortait de boîte de nuit ? Si elle était soûle, elle ferait mieux de ne pas trop trîiner dans les parages. Mais Jane ne sentait pas la moindre trace d'alcool.

- Bonsoir, sourit-elle. Tu es perdue ?

Elle ne voyait pas pour quelle autre raison une humaine s'approcherait si près d'ici. La famille Volturi était évidemment très connue, dans la ville, ce qui n'empêchaient pas les habitants d'éprouver un certain malaise. Jane s'appuya légèrement contre le mur, la regardant. Personne ne la trouvait dangereuse, lorsqu'on la voyait pour la première fois, ce qui était plutôt agréable. Hélas, cela disparaissait très vite.

- Je dis ça car tu en entré dans le périmètre du château, et certains n'aiment pas ça. - Elle pensait surtout à Caïus qui serait plus que ravi d'égorger la petite humaine - Tu as besoin d'aide ? C'est plutôt rare de voir les habitants de Volterra venir se balader ici, surtout la nuit.

Elle garda son sourire et haussa légèrement les épaules. on ne pouvait empêcher les rumeurs de circuler, ni arrêter certaines peurs.

- Au fait, je m'appelle Jane.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t83-jane-volturi-validee#96
Lyss Myra
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sortie en ville en pleine nuit {libre}   Sam 22 Fév 2014 - 21:08

Lyss entends les pas se rapprocher d'elle et gémit. Elle tremble un peu, après tout on ne sait pas ce qui peut nous tomber dessus à trois heures du matin. Cependant, toute peur disparue lorsqu'une jeune fille -qui devait avoir entre douze et quinze ans- se montre devant elle. La jeune femme pousse ; sans le vouloir ; un soupire de soulagement. Avant de faire un sourire radieux à la jeune femme. Tandis que la jeune blonde lui demande si elle est perdue après l'avoir salué. Lyss secoue la tête négativement.

-Bonsoir... non je ne suis pas perdue... je ...

Lyss ne sait pas vraiment quo dire. Surtout que la jeune fille lui fait remarquer qu'elle à une bonne raison de poser cette question, puisque la jeune française est sur le périmètre du château, alors que d'habitude personne habitant à Volterra ne s'approche si près du château. Lyss lance alors un regard anxieux vers son dessin encore perchée là haut. Elle ne sait pas si elle devait parler de ce dessin à la jeune femme. Il faut dire que Lyss a un peu honte de la scène qu'elle a dessinée et a peur que les gens prennent ça mal. Elle soupire et décide de lui en parler quand même.

-À vrai dire je voulais juste récupérer mon dessin qui c'est envolé... il ... il fait en quelque sorte partie d'une dissertation que je dois rendre dans quelques heures et... j'en ai vraiment besoin ... Et puis de toute façon je n'écoute pas les rumeurs. Bon heu... dite puis-je monter récupérer mon dessin ?


Bien sûr Lyss n'en a pas vraiment besoin, mais elle ne voulait pas dire qu'elle a fait ce dessin parce qu'elle s'ennuyait. Elle sourit doucement et regarde la réaction de la fillette. Et surtout elle attend une réponse de sa part pour savoir si elle pouvait ou non monter au mur pour récupérer son oeuvre d'art. Elle espère que la jeune femme va vite lui répondre, car quelque chose en ces lieux la met mal à l'aise. À moins que cette sensation de malaise soit dû au fait qu'elle est en quelque sorte entrer dans une propriété privée sans autorisation.

Soudain Lyss se rend compte -notamment parce que la jeune fille blonde se présente à elle sous le nom de Jane- qu'elle ne sait pas présenter à Jane. Elle rougit de honte, ce n'est pas dans son habitude de faire ça. Ses parents l'ont pourtant bien éduqué à ce niveau. Ils disaient toujours que l'on voyait les intentions de son interlocuteur déjà par la façon dont il se présente. Et aussi que c'est une marque de politesse que de se présenter et de saluer son interlocuteur.


-Excusez-moi de mon impolitesse. Je m'appelle Lyss. Enchanté de faire votre connaissance mademoiselle Jane.


Et tandis qu'elle se présente à son tour, un autre coup de vent libère le dessin et le fait tomber - du côté dessin- au pied des deux femmes. Lyss pose son regard sur le dessin légèrement gêné, se demandant ce que Jane allait penser d'elle à la vue de ce dessin. Elle s'empresse donc de le récupérer et de le plier en vitesse.


-Bon bah... je crois que je vais vous laisser, maintenant que j'ai récupéré mon dessin. Et... Je suis désolé d'être entrée sur votre propriété sans demander la permission, mais il faut dire que vous n'avez pas de sonnette... Laissez tomber ce que je viens de dire ... Au revoir


Lyss s'insulte intérieurement d'avoir rajouté le truc sur la sonnette. Elle ne savait pas ce qui lui a pris. La honte, le malaise ambiant sûrement. Lyss n'a plus qu'une idée en tête s'éloigner de ce château. Cependant elle décide par respect et aussi parce que la jeune Jane l'intrigue de reste jusqu'à ce que la jeune femme blonde l'autorise à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Damon Raven

Général de division

avatar

Statut :
  • Administrateur/trice
Messages : 1361
DC : Nop

MessageSujet: Re: Sortie en ville en pleine nuit {libre}   Dim 23 Fév 2014 - 14:03

Appuyé contre le mur, les bras croisés, Caïus observait les différents combats d'entraînement. Pitoyable... Et ils espéraient remporter la guerre ? C'était d'une nullité sans précédent, des gestes lents, maladroits, et affreusement pathétiques. Il reporta son attention sur Démétri, hésitant à intervenir. Peut-être que s'il en frappait un ou deux, ils apprendraient plus vite à esquiver les coups ! Il grogna devant ce spectacle pathétique. Il avait ordonné une séance d'entraînement en milieu de journée, mais les heures s'écoulaient sans qu'il constate le moindre progrès. Il soupira longuement.

- Bougez-vous plus que ça ! hurla-t-il. On dirait des larves !

Il promena son regard de feu sur la petite assemblée, furieux de voir qu'ils n'y mettaient pas du leur. Il fallait qu'ils effectuent des progrès. Leur clan ne pouvait pas se permettre de perdre. Ils étaient au sommet de leur monde, et ils allaient écraser ces sales bêtes répugnantes comme on écrasait de misérables vers ! Il donna quelques ordres, constitua d'autres groupes, et fit lui-même un combat avec Démétri en guise de démonstration. Il surveillait de plus près les progrès de certains gardes, ceux sont il savait qu'ils seraient placés en première ligne. Après avoir regardé un long moment Alec - qui s'était enfin résigné, Ô miracle - il chercha sa sœur du regard. Ne la trouva pas.

- Où est Jane ? grogna-t-il.

On lui indiqua qu'elle était sortie. Excédé, il sortit de la pièce à grands pas. que fichait-elle ?! Il espérait pour elle qu'elle n'ait fait aucune connerie, sinon elle risquait de passer un sale quart d'heure. Il tomba tout à coup sur sa trace, et remarqua qu'elle filait vers la sortie. Où cette petite idiote avait-elle filé ?! Elle ne s'était pas enfuie, pas sans son très cher frère, mais elle n'avait pas le droit de sortir sans autorisation d'Aro. Or, il savait son frère occupé à l'autre bout du château, cette petite peste n'avait pas été le voir.

Il descendit dans le hall, et repéra aussitôt la présence d'une humaine, près de l'entrée. Bien plus près qu'elle n'aurait dû l'être. Bien trop près pour sa propre santé. Que foutait donc une humaine ici au beau milieu de la nuit ?! Elle voulait se suicider ?! Ou n'avait-elle toujours pas compris que les sales cafards comme elle ne devaient pas venir ici ?! Et Jane... Elle ne l'avait même pas encore torturé, ni renvoyé paître. Cette petite était décidément trop sensible à son goût, il allait falloir corriger ça. Il se dirigea vers les voix, de plus en plus furieux. Cette fille avait intérêt à ne pas jouer un peu plus avec ses nerfs où elle ne passera pas la suite. Stupide. Quelle stupide humaine.

Humaine - Excusez-moi de mon impolitesse. Je m'appelle Lyss. Enchanté de faire votre connaissance mademoiselle Jane.

Enchanté ? Il ricana vertement. Enchantée, elle n'allait pas le rester très longtemps, cette gourde. que croyait-elle donc ?! Ce n'était pas pour rien si les habitants de Volterra évitaient le château ! Cette parfaite idiote allait bientôt en comprendre la raison à ses dépends. Il jubilait d'avance à la pensée de toutes les tortures qu'il pourra lui faire subir au cas où elle ne comprenne pas tout de suite sa place.

Humaine - Bon bah... je crois que je vais vous laisser, maintenant que j'ai récupéré mon dessin. Et... Je suis désolé d'être entrée sur votre propriété sans demander la permission, mais il faut dire que vous n'avez pas de sonnette... Laissez tomber ce que je viens de dire ... Au revoir.

Il tourna le coin du mur, arrivant dans le dos de Jane, les yeux plus noirs qu'un orage en furie, grand, le teint pâle, et un horrible sourire de serpent fixé sur le visage. Mmh, cette petite humaine sentait plus bon, son sang mettait en appétit. Son sourire s'agrandit encore plus alors qu'il s'avançait, dévisageant la pauvre idiote. Un parfum de cannelle, agrémenté d'une légère touche florale. Tout à fait délicieux. Il s'imaginait déjà planter ses crocs dans la gorge très blanche de cette délicieuse enfant. Mmh, il avait bien envie de jouer, tout à coup. Mais commençons par Jane. Il posa une main ferme sur son épaule, retenant un grognement.

- Je peux savoir ce que tu fiches dehors à cette heure-ci ?! gronda-t-il. Tu vas inquiéter ton père, et on ne veut pas qu'il t'arrive quelque chose !

De douces idées de torture psychologique lui venaient à l'esprit, enflammant son esprit tordu et sadique. Il s'agenouilla puis serra Jane dans ses bras avec force, l'embrassant sur la joue. il savait très bien qu'elle le maudissait intérieurement et cela l'amusait. Il lui répéta qu'elle ne devait pas leur faire peur comme ça, qu'elle était fragile, et qu'il pouvait lui arriver n'importe quoi. Ensuite, juste pour le plaisir de l'énerver, il la souleva et la cala contre lui, la portant sans effort. Elle était si frêle qu'elle avait l'air d'une toute petite enfant dans ses bras. Il reporta ensuite son attention sur Lyss, la couvant d'un regard dur.

- Qui vous a permis de venir ici ?! gronda-t-il d'une voix forte en s'avançant jusqu'à elle. C'est une propriété privée, nous ne voulons pas de cafards à venir traîner là la nuit ! Vous vouliez voler quelque chose ?

Sa voix se fit bien plus basse et menaçante, alors qu'il s'approchait encore de l'humaine.

- Alors, avez-vous une explication valable ? Et ne mentez pas...


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t274-caius-volturi-valide#932
Lyss Myra
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sortie en ville en pleine nuit {libre}   Mar 25 Fév 2014 - 12:31

HRP:
 

Alors qu'elle s'apprête à partir Lyss voit un homme qui sort de l'ombre et s'approche de Jane. Lyss fronce les sourcils, se demandant d'où sortait cet étrange homme. Elle ne l'a pas entendu arriver. Pourtant, elle est sûre d'une chose ça fait déjà un moment qu'il est là. La jeune brune ne le quitte pas du regard, cet homme l'intrigue comme tous les membres de cette famille. Et le comportement faussement protecteur de l'homme envers Jane ne font que confirmer les doutes de Lyss sur cette famille. Tous ses éléments lui donnent juste envie de faire une enquête approfondie sur cette famille. Et elle a un avantage, elle sait que cette famille -les Volturi- est présente dans cette ville depuis très longtemps et comme elle est étudiante en histoire elle aurait facilement accès aux archives. Un sourire traverse rapidement son visage.

Malheureusement ce dernier disparaît vite, lorsque l'homme commence à s'approcher d'elle en lui parlant d'un ton menaçant. La jeune femme frisonne légèrement et le regarde. Dans quel pétrin c'est-elle encore fourré. Elle s'en veut d'être sorti d'un coup. Si elle était restée tranquille chez elle, elle ne serait pas en si mauvaise posture maintenant. Elle recule ne quittant pas L'homme des yeux. C'est alors qu'elle remarque que la couleur n'est pas tout à fait normale. Une teinte rouge semble entouré les yeux de l'homme qui jusque là semblait noir. Elle regarde alors les yeux de Jane et remarque qu'elle aussi a de légers ronds rouges qui entourent ses yeux. Lyss frissonne de peur, tandis que l'homme lui ordonne de répondre à sa question sans mentir.

-Je ...je voulais...ju...juste re...reprendre mon dessin... j'en....


Lyss se racle la gorge et tente de contrôler des tremblements qui traversent son corps. Elle ne doit pas montrer sa peur comme ça, même si elle a envie de s'enfuir en courant elle ne doit pas laisser la peur contrôler ses faits et gestes. Elle sait parfaitement que si elle s'enfuit et que les personnes en faces d'elle lui veulent du mal, alors elle signe probablement son arrêt de mort. Du moins c'est ce que lui a toujours appris son grand-père. Elle prend une profonde inspiration et ferme les yeux sans penser à rien pour se calmer. Quand elle rouvre enfin les yeux, elle reprend sa phrase qu'elle avait laissée en suspend.

-Je voulais reprendre mon dessin qui s'était envolé jusqu'ici. J'en ai besoin pour un devoir que je dois rendre dans quelques heures. Je suis désolé d'avoir pénétré sur votre propriété. Je recommencerai plus monsieur je vous le promet.


La peur est encore présente dans sa voix, mais elle a su mieux la gérer. Elle le regarde dans les yeux puis reporte son regard sur Jane. Lyss ne sait pas quoi faire. Elle ne désire qu'une chose : partir en courant. Au fond d'elle ; même si elle a envie de s'enfuir ; elle sait qu'il vaut mieux attendre que l'un des deux Volturi lui disent de partir. Cependant, elle décide de tenter sa chance en leur demandant la permission, même si elle se doutait que l'homme l'autorise à partir.

-Puis-je partir maintenant s'il vous plaît ?


En disant ça Lyss regarde surtout Jane, car bizarrement elle se dit qu'elle a plus de chance de pouvoir partir avec elle qu'avec l'homme blond. À vrai dire elle est même sûre que l'homme ne la laissera jamais partir aussi vite. Elle peut lire dans ses yeux que l'homme est loin d'être gentil et aussi qu'il a fait de la jeune femme sa victime du jour, ce qui ne rassure pas du tout Lyss.
Revenir en haut Aller en bas
Damon Raven

Général de division

avatar

Statut :
  • Administrateur/trice
Messages : 1361
DC : Nop

MessageSujet: Re: Sortie en ville en pleine nuit {libre}   Ven 28 Fév 2014 - 9:52

Il ne cessait de fixer l'humaine, se demandant si elle allait tenter de fuir en courant. Oh, il adorerait qu'elle essaye ! Il se souvenait d'un petit idiot, il y a quelques années, qui s'était introduit trop près du château et qui avait ensuite tenté de fuir. Caïus s'était beaucoup amusé, cette nuit-là. Il l'avait suivi, pisté, traqué, avec joué avec ses nerfs, lui avait fait peur, l'avait littéralement terrorisé, le rendant à moitié fou, avant de finalement achever ses souffrances et le tuer. Ses proies avaient toujours un bien meilleure goût lorsqu'elles avaient été quelque peu "travaillées" auparavant. Il retint un ricanement noir.

Humaine - Je ...je voulais...ju...juste re...reprendre mon dessin... j'en....

Son "dessin" ? Elle s'aventurait jusqu'ici en pleine nuit pour un vulgaire dessin ? Incroyable, les humains n'avaient décidément aucune conscience du danger ! Il se jetait toujours les yeux fermés et à pieds joint dans les pièges les plus sournois, dans les situation les plus dangereuses, et avec enthousiasme, avec ça ! Amusant de voir à quel point ils étaient strictement incapable de repérer les situations mauvaises pour eux, même lorsque leur instinct leur commandait de fuir à toutes jambes. C'était si drôle, et en même temps si pathétique. La petite humaine était terrifiée, devant lui, même si elle tentait de le cacher, ou du moins de se calmer. Mais il le sentait. Il entendait littéralement le bruit de son sang coulant à flot dans ses veines, les battements hiératiques de son cœur, il voyait la légère couche de transpiration qui recouvrait son visage, son cou, ses paumes. Lorsqu'elle ferma les yeux, Caïus crut qu'elle allait s'évanouir.

Humaine - Je voulais reprendre mon dessin qui s'était envolé jusqu'ici. J'en ai besoin pour un devoir que je dois rendre dans quelques heures. Je suis désolé d'avoir pénétré sur votre propriété. Je recommencerai plus monsieur je vous le promet.

Quel besoin de promesse ? C'était inutile. Si elle recommençait, elle mourra de toute façon. Personne n'avait besoin de promettre quelque chose à Caïus Volturi, car tous savaient qu'en cas de récidive, ils auront droit à une séance privée avec lui où il se fera un plaisir de les tuer très lentement. Cette pauvre fille l'apprendra toute seule elle-même, à ses dépends, si jamais elle devenait trop fouineuse. Il observa son visage, gravant chacun de ses traits dans sa mémoire. Il n'oubliait jamais ses ennemis. Caïus se souvenait toujours de ceux qu'il jugeait à risques ou à problèmes, ou qui l'agaçaient, tout simplement. Et cette fille, il ne la sentait pas. C'est pourquoi il la dévisagea, notant chaque détail de son visage, de façon à le garder en mémoire, avec un sourire noir à peine discernable.

Humaine - Puis-je partir maintenant s'il vous plaît ?

Tiens, peut-être avait-elle un minimum d'instinct de survie, finalement. Mais vraiment un minimum. Et s'il la tuait maintenant ? Juste pour le plaisir ? Cette joyeuse idée mourut cependant avant qu'il ne puisse la mettre en œuvre. Aro voulait qu'ils évitent de toucher aux habitants de Volterra sans raison valable. Pff, rabat-joie. Déçu et coupé dans son élan particulier de sadisme, Caïus reposa Jane à terre, mais la tint par les épaules.

- Un tel amour de l'art est fascinant à voir, ma chère, dit-il d'un ton plus doux. Je suis persuadé que votre dessin sera à la hauteur des efforts que vous avez fournis pour le récupérer.

Il la poussa sans crier gare vers la sortie, vexé de ne pouvoir la tuer tout de suite. Laisser filer une humaine avec une odeur si juteuse, c'était vraiment du gâchis ! Il la poussa à l'extérieur des limites de la propriété, agacé, et se promettant de se venger sur Jane.

- Et dormez bien, très chère, siffla-t-il.

Il repartit à grands pas, attrapa la main de Jane au passage, et la tira vers le château, sans plus s'occuper de l'humaine. Qu'elle aille pourrir en enfer. Il fit rentrer sa nièce et referma la porte, qui résonna comme un glas furieux au cœur de la nuit.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t274-caius-volturi-valide#932
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie en ville en pleine nuit {libre}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie en ville en pleine nuit {libre}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo en pleine nuit
» La ville sous la neige Version nuit & jour ...
» La Schueberfouer en feu !
» Premiere Lune Main levée Fz38
» Le trône de fer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Rps d'Italie-
Sauter vers: