Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réunion de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Réunion de guerre   Jeu 6 Mar 2014 - 22:44

[HJ = On attend dans ce Rp les personnes suivantes : tous ceux dont le prénom est suivit du nom "Volturi" (à savoir Orlin, Démétri, Jane, Alec, Caïus, Marcus, Sulpicia, Athenodora, Félix, etc), les humains Elena Gilbert, Victor Lemoine, Kim Butterfly, ainsi que Marylou Sunday et Carlisle Cullen.]

Le château de Volterra bruissait d'une activité inhabituelle, en ce matin du 2 Octobre. Tout le monde allait et venait, courant dans les couloirs, s'échangeant les dernières informations, criant des ordres... Dans la cour, les voitures étaient presque toutes sorties, sillonnant la ville puis partant pour les quatre coins de l'Italie. Tout Volterra était sans doute persuadé qu'un mariage s'organisait entre les vieux murs du château. Sauf qu'à la place de mariage, Aro tâchait plutôt d'organiser une réunion d'ampleur. La seule de leur histoire, jusqu'ici. Jamais Aro n'avait eu besoin de mobiliser non seulement le clan, mais aussi le réseau tout entier des Volturi en une seule fois, pour un unique événement. Les loups pourront se sentir flattés... Ce n'était que pour eux qu'ils allaient enfin dévoiler la véritable puissance du clan.

Et quand Aro parlait du réseau entier, il ne plaisantait pas. Cela englobait chacun des gardes, des plus faibles aux plus puissants. Athenodora et Sulpicia qui pouvaient faire plus de choses qu'on ne pourrait le croire. Ses deux frères. Mais aussi les humains qui travaillaient pour eux. Agenore, chercheur et scientifique. toujours de bonne humeur et souriant. Elena, infirmière intégrée depuis peu. Victor, juge d'instruction, très sérieux et droit. Et de multiples autres, avec chacun leurs capacités propres. Il y avait Carlisle, qui représentait son clan et qui faisait aussi parti du programme scientifique. Marylou, une jeune hybride très curieuse invité en qualité de témoins. Plus d'autres, qui arrivaient peu à peu à Volterra. Des nomades et des vampires qui les soutenaient. Le château était rempli, et si les humains étaient les seuls à avoir besoin de dormir, chacun voulait rester tranquille à un moment ou à un autre.

Agenore arriva le matin du jour où devait avoir lieu la réunion. Il traversa les différents groupes, les bras chargés de livres et de croquis, parfaitement à l'aise au milieu de tous ces vampires. Aro le salua lorsqu'il rejoignit la salle du trône. C'était un des rares humains qu'il appréciait sincèrement. Pas comme Daren, un politique de Seattle coincé et qui grognait presque comme les vampires.

Agenore - Jamais vu autant de vampires réunis en un seul endroit ! Il manque encore du monde ?

- Juste un évêque du Vatican.

Ce dernier arriva peu de temps après. La salle des trônes, réaménagée pour l'occasion, se remplissait. Aro promena son regard sur la foule. Les épouses étaient non loin, installées tranquillement. Les jumeaux aussi étaient près de lui.Il avait également fait placer les humains assez près, ne voulant pas les perdre dans la salle. La petite Elena était sûrement à deux doigts de tomber raide... Il salua Carlisle en croisant son regard, attendant alors que le silence se faisait peu à peu.

- Bonjour à tous. Me présenter semble inutile, je vais donc rentrer directement dans le vif du sujet. Si vous êtes ici aujourd'hui, c'est pour faire le point sur la menace des Enfants de la Lune qui pèse sur notre monde. Les vampires ne sont pas les seuls à les combattre... Les personnes que vous voyez ici, - il désigna le groupe des seuls vivants de la salle d'un geste de la main - vous ne les connaissez sans doute pas. Ce sont des humains sensibles à notre cause, et qui œuvrent dans leur vie quotidienne pour que l'existence des vampires reste cachée à jamais.

Il y eut quelques murmures, surtout parmi les vampires nomades, qui s'indignaient que des humains soient ainsi dans le secret et vivent tranquillement. Cependant, ils se turent en moins d'une seconde en croisant le regard de Jane. Remarquable.

- Je vais laisser Mr Pablo nous parler de ses "recherches". Agenore, si tu veux bien ?

Le scientifique s'avança d'un bond, comme si rien ne pouvait lui faire plus plaisir que de s'adresser à une toute une clique de vampires pas du tout végétariens dont une majorité lui était clairement hostile. Cet homme était incroyable. Ou alors suicidaire. Aro n'avait jamais vraiment su.

Agenore - Buongiorno ! Alors, les EDL. J'ai mené des recherches avec yeux jaunes et ma nouvelle assistante, Miss Gilbert. Sont résistants, c'est le moins qu'on puisse dire. Malgré tout, nous avons pu déterminer quelques points faibles !

Il fit signe à un garde d'amener devant l'assemblé un EDL assommé et ligoté. Un homme solide, qui avait connu des jours meilleurs. Agenore s'avançait allègrement vers lui et le retourna du pied, désignant sa nuque d'une main.

Agenore - Premier point faible, la nuque. Les EDL ont une couche osseuse plus solide qui recouvre leur squelette, sauf à cet endroit précis de leurs corps. Sinon, malgré ce qu'on peut croire, ils ont le cœur aussi fragile que nous ! Preuve en direct, on a plusieurs cobayes, on peut se permettre d'en sacrifier un.

Il regarda Aro, qui lui fit signe à Jane de faire la démonstration. L'Enfant de la Lune s'éveilla au même moment, puis croisa le regard carmin de la fille d'Aro.
Revenir en haut Aller en bas
Lust

Médecin

avatar

Statut :
  • Modérateur/trice
  • Graphiste
  • Journaliste
  • Maitre du Jeu
Messages : 995
DC : Non

MessageSujet: Re: Réunion de guerre   Dim 9 Mar 2014 - 17:19

Voilà des jours que tout le château se préparait pour cette réunion de guerre. Il fallait contacter les humains, les vampires nomades, certains chefs de clan... Jane était restée à l'écart durant les préparatifs, ce qui arrangeait beaucoup de monde, elle le savait bien. Elle trouvait complètement idiot qu'on ait peur d'elle à ce point, elle n'avait quasiment rien fait ! Bon, Orlin, oui, il avait été légèrement traumatisé. Sauf que, de un, il l'avait cherché, de deux, on n'énervait pas Jane à ce point sans risque de représailles, trois, seuls les gardes avaient assistés à la scène, quatre, Orlin s'en était très bien remis. Il y avait aussi ce charmant Enfant de la Lune tout mignon qui lui avait servi de cobaye. Celui qui lui avait appris qu'elle pouvait tuer d'un simple regard. Son regard brilla alors qu'elle se remémorait cette agréable souvenir.

Le matin de la réunion, elle descendit avec son frère et Aro. Il ne les quittait plus des yeux, en ce moment, ce qu'elle trouvait assez agaçant. Ils n'allaient pas se perdre non plus, et ce n'est pas au milieu du château qu'elle allait subir une attaque. Elle resta néanmoins debout près de lui, silencieuse. Ses yeux carmins luisaient légèrement, attendant de voir ce qui allait se passer. Elle pouvait sentir la nervosité du petit groupe d'humains, à côté. Ils sentaient bons, cela lui donnait soif. Elle soupira légèrement, alors que leur chef prenait la parole.

L'assemblée était hétéroclite et silencieuse. Aro, qui décidément ne semblait pas être d'humeur à jouer, attaqua directement le sujet, et présenta leurs alliés humains dans la foulée. Impossible de faire plus direct. Une vague de murmures s'éleva aussitôt, beaucoup semblaient s'indigner qu'Aro s'autorise à s'entourer d'humains mis dans le secret alors que d'autres mourraient pour ça. Énervée, Jane les couva d'un regard noir, ce qui fit baisser d'un seul coup le niveau sonore. Rooh, magique ! Un lent sourire étira ses lèvres, alors qu'elle se tenait toujours bien droite aux côtés de son frère.

Un humain s'avança finalement, prenant la place d'Aro. Elle l'avait déjà vu quelques fois, mais il lui paraissait un peu allumé. le genre à s'extasier pour un rien, même s'il était sûrement très utile pour le clan. Elle promena son regard sur l'assemblée, espérant que l'un d'eux se comporte comme un crétin ou attaque l'humain, ou une connerie du même genre, qu'elle puisse se défouler un peu. Et faire comprendre aux autres de ne pas trop la ramener, par la même occasion. Mais tous se tenaient cois, ne bougeant même pas un orteil. Dommage. Un peu déçue, elle reporta son attention sur Agenore, qui brandissait des documents avec enthousiasme.

Agenore - Buongiorno ! Alors, les EDL. J'ai mené des recherches avec yeux jaunes et ma nouvelle assistante, Miss Gilbert. Sont résistants, c'est le moins qu'on puisse dire. Malgré tout, nous avons pu déterminer quelques points faibles !

Arthur amena alors à leurs pieds un Enfant de la Lune enchaîné et évanoui, un des rescapés des expériences à Naples, sûrement. Elle lui jeta un regard méprisant, détestant de plus en plus cette espèce. Ce qu'ils leur avaient dit à White Swan la révulsait encore, et elle savait qu'il en était de même pour Alec. Et ce sale chien était comme tous les autres, un rat à éradiquer.

Agenore - Premier point faible, la nuque. Les EDL ont une couche osseuse plus solide qui recouvre leur squelette, sauf à cet endroit précis de leurs corps. Sinon, malgré ce qu'on peut croire, ils ont le cœur aussi fragile que nous ! Preuve en direct, on a plusieurs cobayes, on peut se permettre d'en sacrifier un.

Elle croisa le regard d'Aro, et comprit instantanément ce qu'il lui voulait. Parfait. Il lui offrait une splendide occasion de se débarrasser de ce chien pathétique et infect ! Il se réveilla tout à coup, et croisa son regard. Elle lui sourit, tout doucement, comme pour le réconforter, lui dire que tout allait bien, que ce sera vite terminé. Sourire qui allait avec la lueur dans son regard, de plus en plus flamboyante. Il ouvrit la bouche, pâle, puis son hurlement soudain fut sursauter quasiment tous les humains et une partie des vampires. Parfaitement impassible, tout comme Alec, Jane resta immobile, les mains croisés devant elle, couvant l'EDL du regard.

Il se tordait au sol, hurlant à s'en arracher les cordes vocales, dans un cri qui commençait à n'avoir plus rien d'humain. Beaucoup de gardes avaient quelques peu pâli, mais regardaient toujours. Des nomades avaient détournés la tête. L'Enfant de la Lune avait le visage tordu dans une expression de la souffrance la plus pur, le corps secoué de convulsions. Ses muscles se tendaient, son cœur battait de plus en plus vite et fort. Jane, de son côté, sentait son pouvoir vibrer en elle, jaillir comme l'eau puissante d'un torrent. Les cris de sa victimes emplissaient la salle, depuis déjà quatre minutes, mais il ne faisait pas signe de lâcher. Résistant.

Elle appuya aussi fort que possible, son sourire disparaissant pour laisser place à une expression dure et concentrée. Sa victime cria encore plus fort, puis hoqueta soudain. Son corps se raidit brusquement puis s'affaissa. Il roula au sol, visage contre terre, lâchant un dernier râle avant de fermer les yeux. Un silence divin régnait dans la salle, même les humains semblaient retenir leur souffle.

Elle pouvait presque sentir son don se lover en elle, prêt à jaillir, tel un serpent, et mordre de nouveau. L'Enfant de la Lune était étalé dans l'espace vide entre eux et l'assemblée, personne ne s'avançait pour se débarrasser du corps. Elle échangea un regard avec Alec, retrouvant son air impassible. Certains dans la salle allaient sûrement réagir. Restait à savoir qui allait oser se lancer...


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t83-jane-volturi-validee#96
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de guerre   Dim 16 Mar 2014 - 22:25

Alec jeta un coup d'œil sur la salle qui se remplissait lentement. Il ne pouvait s'empêcher de voir ce genre de réunion d'un autre œil depuis les récents événements. En gros, depuis que Aro l'avait coincé dans son bureau et lui avait "gentiment" mis les points sur les i. Son regard s'assombrit, alors que leur chef se plaçait à côté d'eux. Jamais il n'aurait cru en arriver là. Sur le coup, Aro avait bien réussi à le terroriser. Et il avait réussi. Il retint un long soupir, se demandant pour quoi il passait maintenant. Il revoyait clairement le regard de Aro, sa détermination. Et lui, en face, qui ne valait guère mieux qu'un enfant effrayé. Il regarda à nouveau son chef, pensif. A présent... Oui, autant s'y faire maintenant.

Agenore - Jamais vu autant de vampires réunis en un seul endroit ! Il manque encore du monde ?

Alec lui jeta à peine un coup d'œil. Tout le monde était quasiment arrivé. Et dire que s'il n'avait pas cédé ce jour-là, son père lui aurait fait le même coup en public. Son père. Le penser était étrange, et trop récent pour qu'il parvienne à l'avaler correctement. Il revoyait encore Bella asséner que celui qui les avait élevés, mordus, et entraîné était leur père. Il connaissait des vampires qui auraient rêvés de cette position, mais Alec n'avait rien demandé. Lui et Jane, ils étaient deux enfants qu'on avait pris et placés là. On les avait taillés comme des pierres pour qu'ils puissent endosser le rôle qu'on avait prévu pour eux. Ils avaient cru pouvoir s'enfuir. Et devaient admettre aujourd'hui qu'ils faisaient plus que jamais partis de ce clan.

Aro avait commencé la réunion. Présenté les humains. Alec croisa le regard de sa sœur. Il s'était passé tellement de temps, leurs dons avaient évolués, et aussi l'image qu'on avait d'eux. Il ignorait ce qui se passera lorsque cette guerre sera finie. Ils continueront leurs vies, à faire régner la justice, toujours sous l'ombre du clan. Ils se battront, encore et toujours. Jusqu'à la prochaine catastrophe, la prochaine guerre. Il se demandait ce qui sera différent, maintenant qu'ils étaient ainsi liés à Aro.

Agenore - Premier point faible, la nuque. Les EDL ont une couche osseuse plus solide qui recouvre leur squelette, sauf à cet endroit précis de leurs corps. Sinon, malgré ce qu'on peut croire, ils ont le cœur aussi fragile que nous ! Preuve en direct, on a plusieurs cobayes, on peut se permettre d'en sacrifier un.

C'était le moment. Il resta parfaitement impassible, alors qu'un sourire se dessinait sur le visage de sa sœur, tournée vers l'EDL couché à leurs pieds et entravé. Il ne bougea pas d'un pouce lorsqu'il commença à hurler, soumis au feu terrifiant du don de sa sœur jumelle. Son regard n'était qu'indifférence sur cet homme. D'autres jugeaient cela cruel, terrifiant, barbare, ou tout ce que l'on veut. Peu importe. C'est pour cela qu'on les avait mordus. Ils possédaient ces dons, et devaient les utiliser sous peine de se laisser détruire eux-même. Lui comme Jane avait ressenti ce qui se passait lorsque leur pouvoir se faisait trop fort en eux.

La torture dura quelques minutes. Il attendait le dénouement, sachant déjà, comme ceux qui avaient assisté la première fois à la scène, comment tout allait se terminer. Le cœur finissait par ne plus pouvoir encaisser la pression. Les nerfs craquaient, l'organe vitale cédait. Ce qui finit par se produire quelques secondes après que cette pensée eut quitté son esprit. L'Enfant de la Lune s'écroula au sol, dans un espace que beaucoup avaient déserté. Le silence semblait bien plus épais depuis que les hurlements avaient cessé.

- Leur chef, dit Alec au milieu d'un silence parfait. Il essaye aussi de recruter des vampires. Mais beaucoup d'Enfants de la Lune ignorent comment se battre lorsqu'ils sont sous forme humaine. Même s'ils sont plus résistants, ils sont plus lents et plus lourds que les humains.

Il l'avait vu, dans la cave de White Swan. Sous forme humaine, les EDL étaient bien plus résistants et plus forts. Mais ils ne couraient pas vite, et leur odeur permettait de les localiser facilement. Même ceux qui n'avaient aucun talent pour la traque pouvaient s'en sortir facilement. Son regard se fixa sur les autres EDL qu'on avait parqué dans un coin pour les utiliser plus tard.

- Ils tiennent plus longtemps, c'est vrai. Mais physiquement, ils gardent une constitution humaine. Plus résistante, mais identique.

Il leva légèrement la main vers le groupe. Une vapeur noire s'en échappa, plus rapide qu'avant, et qui fusa directement sur les Enfants de la Lune. L'homme et la femme qu'il avait visé crièrent juste avant de s'effondrer. La fumée les enveloppa comme un cocon, les entoura, les encercla, les enferma. Alec la maintint, impassible, alors que les autres EDL se jetaient sur leurs compagnons pour les secouer. C'était inutile. Il finit par retirer son don, mais ses deux victimes ne bougèrent pas pour autant.

- Ils peuvent mourir d'une crise cardiaque. Tomber dans le coma. Sous leur forme humaine, il est aisé de s'en débarrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion de guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Union des familles françaises et alliés +1914 frères et sœurs de guerre 1918+ décernée a M.
» GUERRE DU COLTAN EN RDC, POURQUOI L'EST BRULE ! EDIFIANT !!!
» Insigne UNION NATIONALE DES COMBATTANTS
» Les films sur la guerre du Vietnam
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Rps d'Italie-
Sauter vers: