Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intéressant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Intéressant...   Sam 12 Juil 2014 - 21:05

Joham avait les yeux très noirs. Il n'avait pas chassé depuis longtemps. Il était debout sous la pluie, à l'entrée de la ville. Il tenait la dernière lettre de sa fille Lyrasharra dans sa poche, les sourcils froncés. Sa petite, enceinte. Il n'y avait d'abord pas cru. Lyra ne pouvait pas être enceinte. Elle était trop jeune et trop fragile. Il avait eu plus tard les détails de l'histoire. Boissons, beuveries, un petit ami différent, et voilà où on en était. Ridicule. Absolument ridicule... Il était déçu que sa fille ait bu et donc négligé ce qu'elle faisait. Il était déçu que ce garçon en ait profité. Abusé d'elle.

Il n'aimait pas la pluie. C'était froid et désagréable. Il était fâché que les choses se soient passées ainsi, mais content de pouvoir étudier le phénomène. Etudier comment était Lyra, étudier son ami si bizarre, et étudier leur bébé. Il voulait aussi mener des recherches sur la maladie. Son foyer était ici. Tout l'attirait ici, grand scientifique qu'il était. Sa fille, son enfant, ses recherches. C'était fascinant. Il s'approcha de la ville, et regarda partout.

Les humains sont bêtes et fragiles. Ils sont des proies pour les gens comme lui, Joham. Il se promena en regardant partout, flairant les odeurs. La maladie était partout. Il en sentait l'odeur. Il était dégoûté de chasser ici, il n'y avait rien de bon à boire.

- L’hôpital, où est-il ? lança-t-il sèchement à un humain qui passait.

Il suivit la direction indiquée. Il espérait pouvoir en apprendre plus, et peut-être contribuer à la science. Il était fier de son métier. Il avançait lorsqu'il flaira une toute petite femme, devant lui sur le trottoir. Une odeur reconnaissable entre mille, pour lui qui avait eu trois filles et un fils de ce genre. Une odeur familière. Il accéléra aussitôt l'allure pour la rattraper et lui tira le poignet pour l'arrêter. Il avait la main glaciale, et elle un corps chaud et délicat. Il restait derrière son dos. Sa main libre vint voleter sur le petit cou fragile.

- Décidément, cette ville fourmille d'hybrides en tout genre, murmura-t-il.

Sa curiosité était piquée à vif. Il fit descendre sa main sur le dos de la fille en la regardant Il remonta sur son cou, puis sur sa joue, dont il testa la douceur et la chaleur de la peau. Elle ne devait pas être très vieille. Il sourit. Il lui tenait toujours fermement le poignet. Il fit passer sa main devant le corps de la fille pour continuer à l'explorer.

- Quel est votre âge ? Qui sont vos parents ? D'où venez-vous ?

Il se pencha et fourra son nez dans ses cheveux. Il en respira très longuement l'odeur. Il sentait aussi l'odeur de la peur qui montait d'elle. Agréable. Il touchait maintenant son ventre, par-dessus les habits qui la recouvraient.

- Êtes-vous malade aussi ? murmura-t-il. Et qu'est-ce que cela vous fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Intéressant...   Lun 14 Juil 2014 - 15:14

La plupart des réserves étaient très tranquilles. Des endroits calmes, avec une communauté très soudée, dans une vie où le respect de la nature et de la famille étaient au cœur de toutes les pensées. Lunaya avait bien sûr trouvé cette atmosphère si chère à ses yeux, mais pas que ça, hélas. Les humains qui vivaient ignoraient tout, mais elle n’avait pu s’empêcher de remarquer certaines choses… Et comprenait maintenant pourquoi les loups-garous ne s’aventuraient pas ici. Elle aurait dû s’en douter. Elle aurait dû savoir que beaucoup de légendes sont véridiques. Mais s’y retrouver confronter lorsqu’on ne s’y attend pas fait tout de même un choc.

Elle était à l’épicerie du village, à faire tranquillement ses courses, lorsqu’elle était tombée quasiment nez à nez sur un jeune garçon brun et très baraqué, dont l’odeur lui avait sauté au visage. Il avait sourit et s‘était excusé de l’avoir bousculée, alors qu’elle le fixait comme une parfaite idiote. Elle s’était enfuie du magasin sans rien acheter et s’était enfermée dans sa nouvelle maison, toute tremblante. Se laissant glisser au sol, un soupir lui avait échappé. Pourquoi avait-elle fuit…. ? C’était idiot, il ne lui aurait rien fait, elle… Ou peut-être que si. Elle était à moitié vampire…

Et elle qui avait cru pouvoir de nouveau échapper aux légendes et aux loups-garous… Bravo pour le choix de la réserve, cette fois ! Des vampires, non, des loups-garous, non, mais il y avait des loups d’un autre genre ici ! Trouillarde ? Certainement un peu, oui. Tout le monde ne peut pas vibrer de courage, après tout, et Lunaya n’avait jamais vraiment brillé sur ce terrain. Son credo était de ne pas se faire remarquer, et savoir qu’elle venait de s’installer dans une réserve remplie de loups bizarres ne l’aidait pas à se détendre. Avec ça, elle ne se sentait pas très bien, depuis deux ou trois jours. Elle devait couver un début de grippe.

Le lendemain, elle put rassembler suffisamment de courage pour sortir de chez elle. La pharmacie de la Push étant fermée aujourd’hui, elle devait se rendre à celle de Forks, à côté de l’hôpital. Elle s’empressa de quitter la réserve comme une petite souris fuyant les pattes du gros chat, ne voulant croiser personne. Au moins, en ville, elle ne croisera aucun Indien-loup, ni rien de ce genre, juste des humains parfaitement normaux ! Ici, elle pouvait être humaine, elle aussi, elle pouvait paraître normale, et ce malgré les siècles qui pesaient déjà sur elle.

Elle marchait d’un bon pas lorsqu’une main glaciale et très dure lui agrippa tout à coup le poignet, l’arrêtant net. Elle s’étrangla avec son cri de surprise, et se figea totalement lorsqu’une autre main tout aussi froide vint se poser sur son cou. Gloups, stop, plus bouger. Et ne pas se mettre à hurler comme une hystérique, surtout ! Tout va bien, il y avait juste un vampire dans son dos, pas de quoi paniquer hein. Tout va bien, parfaitement bien.

- Décidément, cette ville fourmille d'hybrides en tout genre.

Des, da, des… « Des » hybrides ? Ah ? Parce que d’autres hybrides vivaient ici ? Mais où ? Et depuis combien de temps ? Pourquoi en tout genre ? Toutes ces questions s’évanouirent cependant très vite de son esprit lorsque l’homme derrière elle toucha son dos, puis son cou, sa joue… Terrorisée, elle ne bougea pas d’un pouce, retenant ses larmes. Il la touchait bizarrement, comme s’il était docteur et qu’il l’examinait. La peur la paralysait bien plus que cette main si froide qui la tenait, et elle craignait de s’évanouir sur-place. Il continuait à la toucher partout, mais elle était trop effrayée pour s’en offusquer.

- Quel est votre âge ? Qui sont vos parents ? D'où venez-vous ?

Il fourra tout à coup son nez dans ses cheveux, avant qu’elle n’ait eu le temps de répondre, et huma son odeur, ce qui la fit sursauter violemment. Il touchait son ventre, ce qui faisait qu’elle était quasiment collée à lui. Elle retint un gémissement, priant les dieux pour qu’ils lui accordent une mort rapide et clémente.

- Êtes-vous malade aussi ? murmura-t-il. Et qu'est-ce que cela vous fait ?

N’importe qui d’autre un minimum plus courageux aurait renvoyé balader ce type, mais Lunaya n’était pas un modèle de courage. Surtout face à un vampire plus grand, plus vieux, et plus fort qu’elle qui pourrait la dévorer en une seconde si cela lui faisait plaisir. Elle balbutia donc son nom et son prénom, d’une voix minuscule qui virait dans les aigus. Et au diable sa fierté ! Son âge suivit tout doucement, et elle ne remuait toujours pas.

-  Je… Je viens de la forêt Amazonienne. Mais je n’ai pas connu mes parents. J’ignore même le nom de mon père.

Avouer cela à un parfait inconnu était pathétique… Elle priait intérieurement pour qu’un humain ou n’importe qui passe et s’inquiète de la situation. Elle pouvait aussi tenter de hurler. Ou se débattre. Ou faire n’importe quoi, mais quelque chose !

-  Je ne suis pas malade, bredouilla-t-elle d’une voix étranglée. Enfin, je ne pense pas… Je ne sais pas ! S’il vous plaît… Lâchez-moi… Je n’ai fait de mal à personne, jamais, je le jure, je me tiens tranquille.

Une larme roula lentement sur sa joue, suivie ensuite de quelques autres, tant elle avait peur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Intéressant...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» article intéressant sur un comparatif de "mirrorless"
» Un autre site intéressant
» Un truc intéressant à savoir !
» L'eau .......intéressant à connaitre
» à la recherche d'un stage intéressant pour 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Archives RP-
Sauter vers: