Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelques changements en cours de route

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Elric

Alchimiste

avatar

Statut :
  • Modérateur/trice
  • Journaliste
  • Maitre du Jeu
Messages : 623
DC : Aucun

MessageSujet: Quelques changements en cours de route   Lun 10 Nov 2014 - 17:40

Jasper - Désolé, mais moi, je ne vois aucune raison pour que ce soit des retrouvailles chaleureuses, brillantes, enjouées, et tout ce que tu veux, grinça Jasper en s'engageant sur la nationale qui devait les conduire à Forks, tout en jetant un coup d'œil à Alice. On ne les a plus vu depuis des mois, depuis que tout ce bordel a commencé... Ils ne savent rien de ce qui s'est produit dans notre monde, alors non, je ne vois pas pourquoi ni comment ils pourraient nous sourire en voyant nos têtes.

Il soupira longuement, tout en allumant ses phares, alors que la pluie se mettait à tomber à bloc. Alice était allée voir la famille assez souvent, pendant qu'il passait tout son temps avec Caïus à s'entraîner. Puis était venu ce qu'il appelait le retour des emmerdes. A savoir, de "petits" changements... Oh, si légers. Juste de petites modifications de leur nature, qui avaient un peu paniqué tout ce qui restait de la population vampirique, à savoir pas grand-chose, mais assez pour faire naître une seconde névrose. Comme si la guerre n'avait pas suffit, qu'il fallait en rajouter une petite couche. Et comme si ça ne suffisait pas encore, les humains s'étaient mêlés à la fête ! Il n'en revenait toujours pas... Il n'en revenait pas de voir comment cela avait tourné, en si peu de temps.

Il tourna le bouton de la radio pour écouter les dernières nouvelles, alors qu'ils dépassaient le premier panneau leur indiquant la route de Forks. Les émissions tournaient autour, comme de coutume ces temps-ci, autour de la nouvelle question qui était en train de se former, avec à sa tête rien de moins que le père biologique de Bella. La chasse aux "suceurs de sang" était lancée ! Il serra les dents, regardant droit devant lui. La chasse aux suceurs de sang... Avec leur efficacité habituelle, les humains allaient surtout réussir à se tuer entre eux avant de toucher de vrais vampires. C'était aussi pour cela que Carlisle et la famille les avait harcelé pour qu'ils viennent leur rendre visite. Le climat était malsain, et tout le monde avait besoin d'être rassuré... Même si Jasper pensait qu'il y avait peu de chance que sa famille soit rassurée en les voyant avec les yeux rouges, alors qu'ils ignoraient tout des petits trucs qui avaient modifié le métabolisme des vampires.

Mais soit. Il était un peu tard pour reculer. Il tourna dans le long chemin menant à la villa blanche, se sentant un peu nostalgique malgré lui. Il avait vécu une époque relativement heureuse, ici, avec les Cullen... Se garant devant la maison, il soupira bien plus fort, tout en détachant sa ceinture. Alice glissa sa main dans la sienne, et il sentit qu'elle aussi était nerveuse. Sortant avec elle, il entendit alors plusieurs cœurs battre, ce qui lui fit un effet très étrange. Il ne les avait jamais vu humains, contrairement à Alice. Nahuel et Marylou vivaient chez eux, désormais, mais il restait Carlisle, Esmée, Edward et Bella, les jumeaux. Avec Nessie, bien entendu et... Il perçut deux autres battements de cœurs, plus rapide, des souffles plus légers. Des bébés.

Jasper - On va les mettre mal à l'aise, c'est forcé, murmura-t-il à Alice en lui reprenant la main et en se dirigeant vers la porte. J'ai l'impression d'être parti depuis des siècles...

Il sonna à la porte, attendant qu'on vienne leur ouvrir. Il avait presque envie de faire demi-tour dès maintenant, de ne pas passer le seuil de cette porte, et repartir au loin, retourner dans les ombres désormais omniprésentes dans leur vie. Qu'avaient-ils à faire ici, de toute manière ? Ils ne pouvaient pas être plus différents que des humains, aujourd'hui. Quand Esmée vint lui ouvrit, il fut d'abord choqué par son odeur, un mélange d'argent, de feuilles d'automne, et de terre, puis se reprit, essayant de lui sourire, en espérant qu'elle fasse abstraction de ses yeux rouges sanglants.

Jasper - Bonjour.

Elle était humaine, avec un souffle, un cœur qui bat, et le sang qui coule en abondance dans ses veines. Lui aussi en avait, désormais, mais il coulait moins vite, et était froid, lent dans ses veines, plus épais et foncé. Alors que celui d'Esmée était vif et fort, le sang d'une femme en pleine force de l'âge. Sa silhouette avait aussi changé... Elle avait dû avoir un enfant récemment, peut-être un mois ou deux. Il serra la main d'Alice un peu plus fort, se sentant encore plus en décalage avec les humains. Le choc qu'elle ressentit en les voyant fut très fort, il le perçut sans peine, et faillit soupirer de nouveau. Réaction prévisible. Mais elle fit un effort pour se remettre, et les serra tous les deux dans ses bras.

Rentrant, il déposa son manteau près de celui d'Alice. A part les jumeaux, il se doutait que tout le monde allait ouvrir grand la bouche avec un temps d'arrêt en les voyant. Il croisa son reflet, dans le miroir du hall d'entrée, avec son regard aussi rouge que l'enfer. Venir ici était une mauvaise idée... Il valait mieux séparer les deux mondes, pour ne faire souffrir personne. Suivant Esmée dans le salon, il trouva Bella et Edward, assis sur un canapé avant leur arrivée. Elle, c'était déjà moins perturbant, étant donné qu'il l'avait connu humaine. Puis le reste de la famille arriva à son tour. Il les salua du bout des lèvres, sans savoir que leur dire de plus pour le moment. Une année entière s'était écoulée, et avec Alice, ils ne revenaient pas exactement comme avant. Il ressentit de l'effroi, lorsqu'il tourna de la tête vers eux, puis de l'incompréhension.

Jasper - Ce n'est pas ce que vous pensez, dit-il d'un ton las en levant une main, l'autre toujours crispée sur celle d'Alice. Il n'y a plus aucun vampire végétarien sur terre.

Déjà qu'ils n'étaient pas très nombreux, à la base, leur genre avait maintenant totalement disparu, comme s'ils n'avaient jamais existé. Les animaux pouvaient dormir sur leurs deux oreilles, seuls les humains étaient menacées, aujourd'hui. Le choc, à nouveau plana dans la pièce, ainsi que la stupeur, et toujours la peur.

Bella - Plus aucun vampire végétarien sur terre ? Ils sont tous... morts ? Ou... Que s'est-il passé ?

Jasper - Morts, sourit-il, nous le sommes tous, techniquement, tu sais.

Son séjour chez les Volturi lui avait gagner plus d'assurance, même s'il restait d'un caractère un peu renfermé. Mais ce n'était plus le moment de plaisanter. La situation était grave, même si certains, comme Félix, étaient plus heureux que jamais.

Jasper - On ne peut juste plus se nourrir comme ça, depuis quelques mois, lâcha-t-il en passant une main dans ses cheveux. C'est un peu long à expliquer... Et un peu compliqué, vu les humains veulent encore faire la guerre contre nous, et qu'ils vont sûrement s'entre-tuer comme il faut.

Il échangea un coup d'œil à la fois blasé et exaspéré avec Alice, puis haussa les épaules.

Jasper - Ce n'est pas le plus important. Donc, Esmée, Bella, vous avez eu des enfants ? Félicitations.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t86-emmett-cullen-validee#99
May Chang

Princesse

avatar

Statut :
  • Membre
Messages : 261
DC : Non

MessageSujet: Re: Quelques changements en cours de route   Mar 25 Nov 2014 - 16:31

[Réactions données par Aro]


Jasper - Désolé, mais moi, je ne vois aucune raison pour que ce soit des retrouvailles chaleureuses, brillantes, enjouées, et tout ce que tu veux. On ne les a plus vu depuis des mois, depuis que tout ce bordel a commencé... Ils ne savent rien de ce qui s'est produit dans notre monde, alors non, je ne vois pas pourquoi ni comment ils pourraient nous sourire en voyant nos têtes.

Alice referma la bouche, avec un très faible sourire. Jasper avait changé, durant ces derniers mois, mais il était encore très renfermé... Ou plutôt, il était encore très renfermé dès qu'il s'agissait de leur famille. Lors de son séjour à Volterra, elle l'avait vu s'ouvrir peu à peu aux autres, et s'en était beaucoup réjouie. Avec ses pairs, il arrivait à se détendre, à sourire, parfois, et à discuter plus longuement qu'il ne le faisait d'habitude, ou qu'il ne l'avait jamais fait à la villa blanche, en Ecosse, au Népal. Elle l'avait vu plus confiant et serein qu'il ne l'avait été depuis longtemps. A cause de son entraînement ? Elle savait qu'il avait "libéré" son don dès le premier jour, grâce à Caïus, mais n'avait pas pu comprendre ce que ça voulait dire exactement. Comment pouvait-on libérer un don ? Et qu'est-ce que cela produisait ensuite ? Mais soit, ce n'était pas l'essentiel, car tout ce qui comptait à ses yeux est que Jasper se sente mieux.

En revanche, elle voudrait comprendre pourquoi il restait aussi peu à l'aise avec leur famille... Depuis leur arrivée ici, il était toujours resté à l'écart, d'un naturel impassible, silencieux, distant. Avec Bella, du moins au début, elle pouvait comprendre, il avait peur de la blesser à nouveau. Même chose pour Nessie. Mais avec les autres ? Carlisle, Esmée, Edward, Rose, tout le monde ? Pourquoi toujours conserver cette distance ? D'autant plus qu'à Volterra, il s'était lié d'amitié avec Démétri assez vite, parlait avec Félix sans aucun problème, et même avec d'autres. Elle l'avait vu plus à l'aise là-bas qu'avec leur propre famille. Jasper... Elle avait bien une explication en tête, mais avait mis longtemps avant de se l'avouer, surtout si Edward était dans les parages pour l'entendre. Peut-être que Jasper, en tant qu'ancien soldat, arrivait mieux à s'entendre avec des vampires qui lui ressemblaient, qui pouvaient avoir vécu les mêmes choses. Peut-être avait-il besoin d'un environnement où il n'aurait pas la crainte d'être jugé, ni qu'on ait peur à cause de son don.

Elle avait un peu parlé de ça à Démétri, histoire de se faire une idée plus précise. Au début, soit, elle avait plutôt éviter le traqueur, mais comme jasper passait des jours entiers à l'entraînement sans sortir, elle avait bien dû s'occuper, et avait traîné la plupart du temps avec Félix. Et comme le traqueur était son meilleur ami et passait beaucoup de temps avec lui, elle avait fini par lui parler plus activement, par la force des choses. Curieuse de savoir pourquoi on lui affirmait que son mari et le traqueur se ressemblait, elle l'avait littéralement cuisiné pour connaître son histoire. Harcelé, même, pendant des jours et des jours. Le faire craquer avait été bien facile que prévu cependant, et elle eut besoin de toute l'aide de Félix pour ça. Monsieur le traqueur n'avait pas le droit de se dérober à sa curiosité tout à fait légitime ! Enfin, si, peut-être, mais non, non, il n'avait pas le droit ! Rassembler tous les bouts fut long, laborieux, et pénible, mais enfin, elle réussit. Apprendre qu'il était né en Russie, d'ailleurs, ne l'avait pas beaucoup étonnée. Il était tellement froid que ça ne pouvait être que de naissance.

Elle revint à la réalité lorsqu'ils arrivèrent à la villa blanche, se garant près de l'entrée. Elle sentit la nervosité la gagner malgré elle. Elle ne les avait plus vu depuis les récents changements qui avaient eu lieu chez les vampires. Comment allaient-ils réagir en les voyant comme ça ? Elle attrapa la main de Jasper et la serra, lui souriant, pour lui redonner du courage. Elle voudrait qu'il se sente bien, en venant ici, lui aussi. Qu'il comprenne que jamais on ne l'avait rejeté pour ce qu'il était, ni pour ce qu'il faisait. Ils se reprirent la main en sortant de la voiture, filant vers la porte d'entrée.

Jasper - On va les mettre mal à l'aise, c'est forcé. J'ai l'impression d'être parti depuis des siècles...

Il sonna, nerveux lui aussi, puis Esmée vint leur ouvrir. Alice lui fit un très grand et très large sourire, qui se dissipa comme neige au soleil quand sa mère adoptive prit un air tout à fait choqué. Ah, juste, leurs yeux... Elle ne pensait plus qu'ils étaient toujours d'un beau rouge carmin, même lorsqu'ils avaient soif, et qu'ils avaient perdu le doré des végétariens depuis bien longtemps, à présent. C'était en partie pour cela qu'elle n'était plus revenue seule rendre visite à la famille. Pour ne pas subir les regards, entendre les chuchotements. Esmée soulagea d'un coup la tension qui s'installait en le serrant dans ses bras et en les invitant à rentrer. La maison n'avait pas changé, si ce n'est de nouvelles odeurs. Avec ça, il était visible que c'était des humains, et non plus des vampires, qui vivaient ici. C'était déjà moins rangé, moins cadré, beaucoup plus naturel. Ils entrèrent dans le salon, y trouvant toute la famille, plus les jumeaux. Jumeaux qui étaient d'ailleurs les seuls à ne pas être choqué en les voyant. Ils devaient déjà savoir tout, ils avaient des nouvelles très régulièrement par leur clan.

Jasper - Ce n'est pas ce que vous pensez, dit-il d'un ton las en levant une main, l'autre toujours crispée sur celle d'Alice. Il n'y a plus aucun vampire végétarien sur terre.

Elle eut un sourire un peu gêné, face à leurs mines choquées et soufflées. Ce n'était pas si grave, après tout, non ? Ils s'étaient beaucoup rapprochés de ce qui qualifiait un vampire "normal" pour la société humaine et son imaginaire collectif. Mais ce n'était pas pour ça qu'ils étaient des monstres non plus, hein ! Elle ne sautait pas à la gorge de tous les humains du monde. Même mieux, elle n'était pas obligée de tuer pour se nourrir, et ça, c'était juste formidable !

Bella - Plus aucun vampire végétarien sur terre ? Ils sont tous... morts ? Ou... Que s'est-il passé ?

Jasper - Morts, sourit-il, nous le sommes tous, techniquement, tu sais.

Elle ne put s'empêcher de sourire à son tour, une main sur la bouche. Mais bon, ce n'était peut-être pas le bon moment pour plaisanter, elle sentait la famille sus haute tension. Jasper leur dit qu'il n'était plus possible de se nourrir de sang animal, rajoutant qu'avec la guerre qui était venue, les humains alors encore s'entre-tuer. Ça, ce n'était pas faux... Elle échangea un regard avec son mari, un peu plus pâle. Les humains, en guerre contre les vampires, c'était d'un ridicule ! Ils ne savaient qui ils allaient avoir en face, ils...

Son regard se perdit, alors que Jasper rajoutait quelque chose. Elle voyait marcher Aro dans une pièce assez sombre, puis s'asseoir, le regard dur. Elle le voyait parler, son regard ironique et dur, avec un sourire assuré et pourtant dangereux. Elle cligna des yeux, puis lâcha la main de Jasper pour sauter sur la télécommande et allumer la télé, sur la première chaîna nationale d'informations, rejointe par son mari. Il y avait une émission on ne peut plus banale, comme tant d'autres, et elle crut s'être trompée, mais le signal se brouilla d'un coup. Elle augmenta le son, alors que le chef des Volturi apparaissait à la télé. Il y eut un grand silence, très grand silence, et elle jeta un œil aux jumeaux pour voir s'ils étaient au courant de ça, mais ils gardaient un air impassible.

Aro - Bonjour à tous, dit-elle d'une voix douce, avec un sourire qui semblait dire "Je suis le chasseur, vous êtes les proies, et ce n'est pas vous qui allez gagner". A ceux qui me connaissent déjà, permettez-moi de perdre un peu de temps pour me présenter. Je me nomme Aro Volturi, je vis en Italie, et j'exerce... de nombreuses fonctions, peut-on dire. Mais venons-en aux faits. Pourquoi venir parler ici, aujourd'hui ?

Son sourire s'élargit encore, alors qu'Alice ressentait un mélange de peur et de nervosité. Elle devinait de quoi il allait être question... Elle serra plus fort la main de Jasper, échangeant un rapide regard avec lui. Aro reprit la parole, d'une voix doucereuse, précisant qu'il s'adressait directement au shérif Charlie Swan et à tous ses partisans. Bella devint toute blanche, s'asseyant et s'accrochant, alors que la tension augmentait encore d'un cran.

Aro - Déclarer la guerre, c'est bien, dit Aro en devenant d'un coup sérieux, alors qu'il se redressait. Mais encore faut-il savoir à qui on l'adresse... Et puisque vous n'en avez visiblement pas la moindre idée, permettez-moi d'éclairer votre lanterne.

Il se pencha, et ses yeux carmins apparurent plus fortement dans la lumière. Elle retint un petit soupir, blottie contre Jasper. Il le faisait... Il se dévoilait, carrément ! Elle en resta interdite un instant, choquée, car elle imaginait les conséquences de cela. Si Aro lui-même s'affichait très clairement en tant que vampire... Tout le monde avait les yeux rivés sur l'écran.

Aro - Vous ignorez tout du monde dans lequel vous vivez, mon pauvre ami, rajouta le chef du clan avec un sourire blasé. Vous pensez sérieusement pouvoir vous battre à armes égales ? Si ça vous amuse, mon petit, nous pouvons jouer, tous les deux. Votre camps contre le mien.

Hum, là, ce n'était pas trèès rassurant quand on savait qui était dans son "camps". Et surtout les pouvoirs qu'ils possédaient. Quand à Charlie, avec une déclaration pareille, il risquait de perdre plus de la moitié de ses partisans. Mine de rien, Aro était connu, dans le monde, et avait déjà une certaine influence. Comment réagir en apprenant qu'il était un vampire ? Avec ça, qu'il s'affiche ainsi prouvait qu'il avait assez de force pour porter la crise à bout de bras ensuite.

Aro - Si vous êtes toujours partant pour jouer, je vous attend, dit-il avec un lent sourire. Mais essayons de partir sur un pied d'égalité... Je connais vos forces et vos faiblesses. Voici donc mes propres troupes.

La caméra pivota, laissant apparaître tour à tour des dizaines de vampires, dont les yeux de sang luisaient dans la semi-pénombre. Le sourire de Félix ressortait, en accord avec celui de Caïus. La caméra stoppa sur Renée, au bras de Marcus, durant quelques secondes, puis revint sur Aro.

Aro - Au plaisir, shérif Swan, murmura-t-il, avant que l'écran ne redevienne noir.

Boon, hum, c'était fait... Bella se leva d'un coup, faisant sursauter tout le monde, et fila comme si elle avait le diable aux trousses. Alice resta silencieuse, puis eut un long soupir.

- Bon, heu, et donc, vous allez faire quoi ? demanda-t-elle à Esmée, cherchant à briser la gêne qui s'était installée.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t81-alice-cullen-validee#94
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques changements en cours de route   Dim 11 Jan 2015 - 21:00

Ces derniers temps une ambiance assez… Malsaine planait dans les environs. Ce qu’avait redouté Carlisle s’était bel et bien réalisé, et Esmée quant à elle, craignait que tout ne dégénère plus. Il était vrai qu’elle n’avait jamais connu l’époque dans laquelle son mari avait vécu, mais tout ça ne l’empêchait pas de redouter le pire. Carlisle avait eu raison, et bien que tout ça ne soit on ne peut plus clair, Esmée se sentait mal à l’aise vis-à-vis de ça. Elle aurait voulu que son mari se trompe, que tout ça ne soit qu’un des futurs possibles, mais pas le leur. À présent, ils avaient deux bébés dans la maison, et en tant qu’humain, il y avait de quoi s’en préoccuper, non ? La situation n’avait rien de rassurant.

Ils voyaient régulièrement Alice, mais Jasper… Cela faisait depuis longtemps qu’ils ne l’avaient plus vu. Du moins, pas depuis qu’ils aient rejoint les Volturi. Esmée peinait à les imaginer chez eux, mais leurs mondes étaient devenus bien différents. Bella avait eu Gabriel, elle, elle avait eu Lindsay. Les enfants grandissaient et… À vrai dire, il y avait un semblant de normalité qui s’était installée chez eux, bien que l’Inquisition, qu’elle n’arrivait pas à décrire, se soit relevée de ses cendres, le fait que se soit Charlie qui en ait pris la tête…autant dire que toute cette histoire n’avait rien de bon.

Aujourd’hui était un jour comme les autres, ils étaient tous à la maison et Esmée était dans la cuisine lorsqu’on sonna à la porte, elle sourit, se doutant de l’identité de leurs visiteurs, ayant légèrement harcelé Alice et Jasper de venir leur rendre visite, il n’y avait pas vraiment de doute à avoir sur l’identité de ceux-ci. Esmée se précipita, vers la porte d’entrée afin de l’ouvrir pour voir effectivement Jasper et Alice. Mais ils avaient changé...

-Jasper – « Bonjour. »

Leurs yeux étaient rouge sang et Esmée en resta un moment choqué, la bouche ouverte sous le coup de la surprise, avant de se reprendre tant bien que mal pour les prendre tous les deux dans ses bras afin de les saluer comme il se doit. Elle était contente de les voir, bien que de les voir avec des yeux rouges en restait choquant... Esmée les invita silencieusement à rentrer et ils déposèrent leurs manteaux. Elle sourit dès que la surprise fut passée et les emmena au salon où Bella et Edward étaient assis sur le canapé. Très vite le reste de la famille descendit au salon, laissant peser un air assez troublé. À vrai dire, il était assez étrange de les voir avec ces yeux-là. Leurs yeux indiquaient un changement de régime, mais... ? Ils n’étaient donc plus végétariens, mais la question qui se posait restait en suspens, jusqu’au moment où Jasper prit la parole. Elle les fixait à tour de rôle tout en se taisant. Que dire, après tout ?

-Jasper – « Ce n'est pas ce que vous pensez, dit-il d'un ton las en levant une main. Il n'y a plus aucun vampire végétarien sur terre. »

Comment ça « plus aucun » ? Qu’entendait-il par la ? Le choc devait sans doute se lire très facilement sur leurs visages, bien que la plupart d’entre eux le cachaient mieux que les autres. Bella posa la question, enfin... LES questions que tout le monde se posait, silencieusement.

-Bella – « Plus aucun vampire végétarien sur terre ? Ils sont tous... morts ? Ou... Que s'est-il passé ? »

-Jasper – « Morts, sourit-il, nous le sommes tous, techniquement, tu sais. »

Un silence de mort régnait en maître dans la pièce, personne ne prononçant plus aucun mot, que dire, de toute manière ? En plus, Jasper n’avait pas encore répondu à la question de Bella et Esmée fronça légèrement les sourcils malgré le choc de l’annonce. Elle avait l’impression d’avoir été dans un profond coma alors que non, elle avait été consciente, d’ailleurs, ils l’étaient tous. Seulement ils n’étaient plus vampires et ça changeait la donne, ils avaient tous repris la vie qu’ils avaient avant tout en ayant la possibilité d’avoir une vraie vie de famille, ensemble.

-Jasper– « On ne peut juste plus se nourrir comme ça, depuis quelques mois, lâcha-t-il en passant une main dans ses cheveux. C'est un peu long à expliquer... Et un peu compliqué, vu les humains veulent encore faire la guerre contre nous, et qu'ils vont sûrement s'entre-tuer comme il faut. »

Esmée ne dit rien, se contentant de réfléchir à tout ça, bien que ça la dépassait. Plus de vampires végétariens, impossibilité de se nourrir de sang animal, l’Inquisition. Qui avait-il encore qu’ils ignoraient ? Le fait d’être redevenu des êtres humains les avait coupés de leur monde, les ramenant à l’espérance d’une vie normale accompagnée par un cadeau empoisonné.

-Jasper – « Ce n'est pas le plus important. Donc, Esmée, Bella, vous avez eu des enfants ? Félicitations. »

Esmée hocha la tête en le remerciant silencieusement bien qu’elle n’était qu’à demi consciente, plongée dans ses pensées pour n’en sortir qu’en réalisant qu’Alice se précipitait sur la télécommande de la télévision afin de l’allumer. Une émission banale s’affichait tandis que le signal commençait à se brouiller tout en laissant apparaitre le chef des Volturi dans le plus grand des silences... Ça sentait mauvais et n’envisageait rien de bon. Esmée se dirigea vers Carlisle pour rester près de lui, sentir sa chaleur alors qu’elle sentait l’inquiétude venir.

-Aro – « Bonjour à tous, dit-il d'une voix douce, avec un sourire qui semblait dire "Je suis le chasseur, vous êtes les proies, et ce n'est pas vous qui allez gagner". À ceux qui me connaissent déjà, permettez-moi de perdre un peu de temps pour me présenter. Je me nomme Aro Volturi, je vis en Italie, et j'exerce... de nombreuses fonctions, peut-on dire. Mais venons-en aux faits. Pourquoi venir parler ici, aujourd'hui ? »

Le sourire qu’affichait Aro s’élargissait de plus belle. Esmée sentit de l’inquiétude monter en elle alors que le chef des Volturi repris la parole avec une voix mielleuse qui n’eut de pour effet de faire monter de plus en plus la tension dans la pièce, qui avait été déjà assez palpable jusqu’à présent. Aro précisa qu’il s’adressait directement au shérif Charlie Swan et à tous ses partisans.

-Aro – « Déclarer la guerre, c'est bien, dit Aro en devenant d'un coup sérieux, alors qu'il se redressait. Mais encore faut-il savoir à qui on l'adresse... Et puisque vous n'en avez visiblement pas la moindre idée, permettez-moi d'éclairer votre lanterne. »

Aro se redressa pour se pencher suffisamment pour afficher fièrement ses yeux rouges en pleine lumière et à l’écran. Esmée ouvrit grand la bouche, littéralement choquée. Aro venait de... De s’afficher purement et simplement à l’écran, sur une chaîne nationale, aux yeux de tous... Esmée crut être dans un cauchemar, tant cela lui semblait invraisemblable... Seulement ce n’en était pas, loin de là, même. Elle ne quittait pas l’écran des yeux, attendant la suite, parce qu’elle n’arrivait pas à y croire, bien qu’elle voulait très clairement savoir où il voulait en venir. Voulait-il simplement le menacer ? Lui faire peur afin d’éviter la guerre qui ne ferait que tuer plus d’humains qu’autre chose ? Esmée savait Aro calculateur, et elle ne pouvait s’empêcher de réfléchir.

-Aro – « Vous ignorez tout du monde dans lequel vous vivez, mon pauvre ami, rajouta le chef du clan avec un sourire blasé. Vous pensez sérieusement pouvoir vous battre à armes égales ? Si ça vous amuse, mon petit, nous pouvons jouer, tous les deux. Votre camp contre le mien. »

Le monde des vampires était clairement plus vaste qu’on ne pouvait le penser. Esmée ferma un bref instant les yeux tout en cherchant la main de son époux.

-Aro – « Si vous êtes toujours partant pour jouer, je vous attends, dit-il avec un lent sourire. Mais essayons de partir sur un pied d'égalité... Je connais vos forces et vos faiblesses. Voici donc mes propres troupes. »

Esmée rouvrit les yeux alors que la caméra pivotait sur un Félix souriant, puis sur Caïus, laissant clairement apparaitre leurs yeux rouges. La caméra continua à tourner pour finalement faire un temps d’arrêt sur une Renée au bras de Marcus puis finir par revenir sur Aro.

-Aro« Au plaisir, shérif Swan, murmura-t-il, avant que l'écran ne redevienne noir. »

Bella se leva tout d’un coup faisant ainsi sursauter tout le monde. Elle s’éclipsa sans demander son reste. Esmée restait là, interdite. La réaction de Bella était légitime et compréhensible, et Aro y était allé fort, très fort. Un silence gêné était revenu après la sortie de Bella, silence qui fut très vite coupé par un soupir : celui d’Alice.

-Alice-« Bon, heu, et donc, vous allez faire quoi ? demanda-t-elle à Esmée, cherchant à briser la gêne qui s'était installée. »

Ce qu’ils allaient faire ? Esmée l’ignorait. Elle posa son regard sur Carlisle, mal à l’aise.

-« À vrai dire, commença à répondre Esmée, je ne sais pas... Il ne faudrait pas aller voir où est Bella ? Ou ce qu’elle fait ?, enchaîna-t-elle après quelques secondes. »

Elle se tourna vers Edward, posant sur lui un regard maternel. Elle posa ensuite son regard à tour de rôle sur Carlisle Alice et Jasper. Elle poussa un soupir, et voyant la pluie tomber en rafale, elle fronça les sourcils, de plus en plus inquiète. Bella était sortie tellement vite, et elle savait que seuls eux quatre pourraient réellement la calmer. Par divers moyens, mais elle les avait toujours vu y arriver.

-« Il pleut, elle risque de tomber malade, en plus... Je crois qu’il vaut mieux ne pas la laisser seule, dit-elle comme pour se justifier alors qu’elle sentait que ce n’était pas nécessaire. »

Elle avait dit ça en laissant de plus en plus l’inquiétude se voir dans sa voix. Et s’il arrivait quelque chose à Bella ? Elle n’était pas en état d’être seule, surtout qu’elle n’arrivait pas à comprendre où elle allait, mais vu à l’allure où elle était sortie...

[HJ: Désolée de ne répondre que maintenant ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques changements en cours de route   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques changements en cours de route
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kathy Acker
» Armée 2500pts (quelques changements).
» Quelques changements majeurs à venir à la WWE! Randy Orton: 'The Ratings Killer'? Notes sur WWE, Mexique, ...
» Problème de mise en route summit
» Course de MALADE !!! (Porsche GT3 vs CBR1000RR vs R1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Rps d'Amérique-
Sauter vers: