Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tim Marcoh [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tim Marcoh

Médecin

avatar

Statut :
  • Membre
Messages : 35
DC : Aucun

MessageSujet: Tim Marcoh [Validé]   Ven 7 Aoû 2015 - 22:54


   
Tim Marcoh


   
Qui suis-je ?


   
☁  Mon personnage • ❝ Se cacher n'est pas toujours une belle vie ❞
Je me nomme Tim Marcoh et j'ai 65 ans. J'ai vu le jour dans la région de l'Ouest et je suis retourné y vivre après mon départ de l'armée. Je suis un Alchimiste d'Etat mais surtout un déserteur, depuis la fin de la guerre. En ce moment, je suis divorcé et l'armée ignore que je suis en vie.


   
☁  Moi aussi j'existe ! • ❝ C'est bon les bonbons ❞
Hey ! Mon prénom est celui-là, mais on m’appelle aussi comme ça, et j'ai 23 ans. Je fais du RP depuis une belle lurette et j'adore ça, je serai d’ailleurs actif 7 jour par mois. J'aime tout ça et je déteste plein de choses, mais tu le découvriras tout seul. Autrement, je tiens à préciser que je connais  l’univers de FMA. Je suis nouveau et, pour l'instant je trouve le forum et le staff cool. Les seuls commentaires que j'ai à faire sont ceux-ci, donc tout va bien.


   
RP

   
❝ La vie est cruelle ❞


La nuit était calme, aucun problème ne survenait à l'horizon, et pourtant, Tim s'était encore réveillé en sursaut, le cœur battant à la volée, tremblant de tous ses membres, le souffle court. Il agrippa le devant de la vieille chemise qu'il portait pour dormir en tentant de reprendre son souffle, l'esprit encore envahi des images de cauchemar qui le tourmentaient. Il revoyait ces hommes et femmes attachés et traînés aux coins d'un grand cercle de transmutation. Il les entendait hurler. Il revoyait la vie leur échapper alors que la pierre philosophale se formait devant lui. Une pierre qui avait servi à prendre encore tant d'autres vies, puis à créer d'autres pierres... Il plaqua une main sur sa bouche en se levant, près à vomir, allant se passer de l'eau sur le visage. Ne pouvant se rendormir, il s'habilla avec des gestes saccadés, au bord des larmes, regardant la maison où il vivait. Ce village de l'Ouest était un refuge, pour lui. Il avait refait sa vie, plus rien ne le menaçait, mais il ne pouvait être en paix. Ses vieux démons ne le lâchaient pas. Les horreurs de la guerre le suivaient partout, s'accrochaient à lui, il en était malade.

En allant prendre une serviette propre dans l'armoire, son regard tomba sur son ancien uniforme de l'armée, plié près d'une blouse blanche, surmonté par une montre en argent frappée du symbole d'Amestris. Il resta un moment à les observer, la bouche entrouverte. La guerre était terminée depuis bien des mois, à présent... Mais l'armée le croyait mort. Tim était médecin, en plus d'Alchimiste d'Etat, faire croire à son propre décès n'avait pas été bien difficile. Il n'avait plus revu personne depuis, pas même le docteur Knox, un de ses "collègues" du champ de bataille. Personne... Caché dans ce village, il portait un autre nom, le docteur Mawroh, et avait enfoui son passé et tous ses souvenirs. Il n'avait plus jamais reporté cet uniforme. Se penchant, il prit dans sa main sa vieille montre en argent, gagnée il a bien des années, alors qu'il était tout jeune homme. Mort... Pour le monde, Tim Marcoh, l'alchimiste de cristal, était mort à Ishbal, tué par des résistants. Personne ne savait qu'il avait déserté, Tim avait tout abandonné derrière lui.

Le passé était le passé. Il ne pouvait rien changer aux atrocités qu'il avait commise à Ishbal, mais il pouvait au moins tout donner pour se racheter et faire amende honorable. Installé comme médecin dans ce village, il n'usait plus que de l'alchimie en cachette et se consacrait à soigner les habitants pour presque rien. Il partait aussi dans les bidonvilles soigner les plus pauvres et les Ishbal rescapés, regroupés en petites communautés, partout dans le pays. Guidé par la honte et les regrets, il faisait de son mieux pour racheter ses si lourdes fautes. Mais les personnes qu'il soignait manquaient souvent de tout. Des vêtements, de la nourriture des médicaments... Ils étaient tous dans un besoin incroyable ! Il pouvait sûrement faire plus, faire mieux. C'est dans cette optique qu'il finit par être approché par des personnes organisant un certain "commerce" dans l'Ouest. Des personnes qui détournaient des produits destinés aux différentes divisions de l'armée pour faire un marché noir.

Le docteur Marcoh n'eut pas à hésiter longtemps. les enfants Ishbal des bidonvilles étaient malades, il n'allait pas cracher sur l'origine des médicaments. Il commença par en acheter un peu, puis de plus en plus. Il s'investit comme il le put pour avoir des vivres et des fournitures, destinés à ses patients. Peu à peu, il participa lui-même activement à la contrebande. Travailler dans l'ombre, voilà ce qu'il devait faire. Plus de famille, de nom ni de passé, il pouvait poursuivre dans cette voie tant que ce sera nécessaire. Certes, certains médicaments pouvaient manquer ailleurs, mais il savait que les enfants des bidonvilles étaient bien plus exposés et en danger que ceux des grandes villes, protégés et soignés depuis leur naissance. Quant à l'armée... Peut-être qu'en ayant moins de ressources, les guerres contre certaines villes et village se feront moindres ? Il ne voulait plus revoir un massacre tel celui d'Ishbal... A sa manière, en participant comme il le faisait, il freinait Bradley et les Homonculus qui dirigeaient vraiment ce pays. Il avait collaboré avec eux à Ishbal, oui, mais ce temps était terminé.

Se penchant, il reposa la montre en argent sur l'uniforme, refermant la porte du placard, serrant la serviette contre lui. Il était le responsable du réseau de médicaments de la contrebande, aujourd'hui, en sa qualité de médecin. La situation était très grave, dans les bidonvilles et les villages les plus pauvres, ces gens manquaient cruellement de tout, ils étaient privés de ressources. Tim s'assit au bord de son lit, le regard posé sur la serviette qu'il faisait glisser entre ses doigts. D'autres problèmes étaient venus s'ajouter, comme ce tueur d'Alchimistes d'Etat en liberté. Le docteur ne le craignait pas mais il ne pouvait s'empêcher d'être inquiet pour ses anciens "collègues". Il les avait presque tous soignés, depuis qu'ils étaient entrés à l'école militaire puis envoyés sur les champs de bataille. Il avait tout donné à l'armée avant de ne plus le supporter. Il était un homme différent, aujourd'hui. Mais rien ne pouvait réparer ses erreurs... Il laissa tomber la serviette au sol, fourrant son visage entre ses mains tremblantes, ridées par l'âge.

Il ne croyait plus en ce pays. Plus depuis qu'il avait collaboré avec ces monstres, des homonculus, pour des expériences horribles et pour créer la pierre philosophale. Ce territoire n'était qu'un mensonge, le Président, ses "alliés", même son fils... Des mensonges. Et ila avit participé à tout cela. Pire encore, il les avait aidé. Il avait le chef de laboratoires, il avait supervisé et commandé des équipes entières pour tuer des prisonniers afin de créer la pierre, il avait conçu d'autres armes, d'autres monstres, il avait été l'un des chefs de conduite pour décider qui devait vivre et mourir, dans ce pays. Il avait travaillé si longtemps avec les homonculus, ne pensant, à l'époque, qu'aux recherches et expériences possibles, à ce qui lui était donné de faire. Finalement, il était bien mal placé pour traiter les homonculus de monstres... Lui-même en était un, après tout ce temps passé à servir sans réaliser le mal qu'il faisait à la population de ce pays.

Il s'allongea, le souffle assez raide. Cette époque était terminée, il ne les aidera plus. Il devait combattre autant qu'il pouvait contre les dirigeants de cette armée. Essayer d'enfouir la honte ressentie et continuer, lutter. Il n'était plus question de se laisser faire.



   
On doit toujours essayer de se racheter


   
Halloween - Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
 
Tim Marcoh [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Administration RPG :: Carnets d'identité :: Fiches Validées-
Sauter vers: