Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Expériences louches à Central

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damon Raven

Général de division

avatar

Statut :
  • Administrateur/trice
Messages : 1341
DC : Nop

MessageSujet: Expériences louches à Central   Jeu 2 Mar 2017 - 10:09

La douzaine d’hommes rassemblée ici représentait toute la plèbe et la lie de la population de Central. Des hommes violents récidivistes, des criminels de sang, des meurtriers, des kidnappeurs, des violeurs… Chacun d’entre eux traînait avec lui une liste de crimes longue comme le bras et aucun remords au fond de son âme. Quelques uns avaient encore la chance d’avoir une famille pour les regretter mais qui, dans le reste de la population, se souciera d’eux et de leurs condamnations à mort ? Le grand public se contentera d’apprendre, dans le journal, que ces hommes étaient morts par pendaison, ils n’avaient pas besoin de savoir ce qu’on fabriquait d’eux en réalité. Le premier hurla à pleins poumons, allongé et ligoté au milieu d’un immense cercle alchimique, lorsque les éclairs le frappèrent et entamèrent la transformation de son organisme, mêlant son être avec celui du loup gisant à côté de lui. Damon souriait sans pouvoir s’en empêcher, aimant assister à la souffrance de ce genre de rats, les voir recevoir à leur tour la même souffrance qu’ils avaient distribué à leur tour. Les bras croisés, le général assistait au processus avec un calme extérieur olympien, comme s’il n’entendait guère tous les hurlements perçants de souffrance des prisonniers.

Un autre affichant un grand calme était le docteur Genghis Nebowi, appelé aussi « le docteur à la dent d’or », par ses patients involontaires et les soldats qu’il avait traîné dans ses laboratoires. Un alchimiste de renom, un homme si doué qu’on pouvait sans conteste affirmer qu’il était le meilleur alchimiste du pays, juste derrière le Père, ainsi qu’un collaborateur précieux pour ce pays. N’était-ce pas lui qui, assisté de son équipe formée par ses soins, avait pu mêler la pierre philosophale à celui qui était aujourd’hui King Bradley ? Cet exploit renforçait l’aura de force du chef de l’état et la réputation du docteur à la dent d’or. Il dirigeait cette création de chimères en donnant des directives très claires et précises, s’arrêtant parfois pour corriger à la craie un défaut dans le cercle et les tracés, ou pour prendre quelques notes. Et les souterrains résonnaient toujours plus fort des cris d’angoisse et de douleur de leurs victimes. Sur les douze prisonniers, néanmoins, seuls deux d’entre eux devinrent des chimères viables et qui pourront être utilisées dans les souterrains. Deux, c’était si peu, et en même temps, si efficace.

Les déchets furent traînés par leurs hommes sur le côté pour être brûlés, laissant au passage de larges traces sanglantes au sol. Raven, les bras croisés, les suivit pensivement du regard, s’attardant un bref instant sur le visage blafard d’un des soldats traînant les restes de ces expériences ratées. Tous étaient tenus au silence, malgré tout, il y avait bien des rumeurs se diffusant dans le pays sur les « expériences louches menées à Central ». Qu’importe, après tout. Les militaires devant participer à ces expériences étaient eux-mêmes utilisés comme sujets, au bout d’un certain temps, en plus bien sûr des soldats des autres divisions blessés à mort au combat et qu’on avait le temps de rapatrier ici pour s’en servir de cobayes. Certains survivaient et devenaient de véritables chimères humaines, avec les caractéristiques de leurs animaux respectifs et pouvant se transformer à volonté. D’autres n’étaient que des rebuts ratés pourrissant dans des cages. Beaucoup ne supportaient pas l’opération et mourraient.

Damon – Il nous faudra bientôt du sang neuf, dit le général en tournant la tête vers ses interlocuteurs. D’autres alchimistes pouvant participer aux expériences. Pensez-vous que Kimblee pourra faire l’affaire ?


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t274-caius-volturi-valide#932
Lust

Médecin

avatar

Statut :
  • Modérateur/trice
  • Graphiste
  • Journaliste
  • Maitre du Jeu
Messages : 994
DC : Non

MessageSujet: Re: Expériences louches à Central   Dim 19 Mar 2017 - 12:45

Le sol était déjà si tâché de sang qu’il ne devenait difficile de percevoir sa couleur originelle. Lust croisa les bras avec un soupir de lassitude, ayant déjà assisté à ce spectacle si souvent qu’il l’en ennuyait profondément, aujourd’hui. Assise sur l’épaule de Glutonny, qui lui était installé en tailleur par terre, elle assistait depuis la galerie en hauteur à la création de cette nouvelle pierre, écoutant vaguement les hurlements perçants des prisonniers résonner contre les hauts et épais murs de pierre de ces profondeurs. Aucun de leurs cris ne parviendra à la surface, aux oreilles des citoyens de Central, ils étaient bien trop enfoncé sous terre pour que cela fonctionne. La galerie, sans barrière, les laissait profiter d’une vue large, aucun détail ne pouvait leur échapper. Nebowi, de son côté, affichait toujours son sourire de psychopathe habituel, très amusé à arracher la vie de ces types pour créer la pierre. Hum, Lust comprenait pourquoi leur Père avait choisi ce type, il était capable de s’adonner durant des années à des horreurs sans broncher, il pouvait même s’en amuser. Lust repoussa négligemment ses longs cheveux derrière son épaule, avec un petit soupir de lassitude.

Pour cette fois, leur cher docteur avait intérêt à se débrouiller pour créer des chimères de meilleure qualité que les déchets qu’ils avaient eu la dernière fois. Des salles entières étaient encombrées de cages, contenant les résidus, les ratés, les restes. Même si ces déchets servaient de temps en temps, selon les occasions, c’était plus une source d’ennui qu’autre chose, aux yeux de Lust. A ses côtés, le général Raven observait l’expérience avec un grand intérêt, suivant tous les faits et gestes du scientifique, plus bas, et ceux des soldats chargés de débarrasser les morceaux de corps sanguinolents de l’intérieur du cercle alchimique. Eux aussi devront d’ailleurs être tués dans la journée, du moins, ceux qui servaient ce travail depuis déjà un petit moment, cela fera de la chair fraîche en plus pour la suite de leurs travaux. Glutonny suivait lui aussi l’opération en mordillant son pouce, ses deux yeux tous ronds ouverts en grand et un peu de bave dégoulinant sur son menton. Il avait sûrement faim, tous ces bouts de corps devaient lui ouvrir l’appétit.

Raven – Il nous faudra bientôt du sang neuf, dit le général en tournant la tête vers ses interlocuteurs. D’autres alchimistes pouvant participer aux expériences. Pensez-vous que Kimblee pourra faire l’affaire ?

Lust – Kimblee ? répéta-t-elle d’un ton méprisant. A part exécuter les ordres moyens et traquer, il ne sait rien faire. Il ne pourrait même pas ouvrir la porte. Si on veut que les opérations avancent plus vite, il faut mettre au travail des alchimistes plus doués.

Elle jeta un coup d’œil à Bradley, debout à côté d’eux, en ajoutant que si l’armée avait mieux surveillé le général Grand, ils auraient pu avoir une meilleure main d’œuvre plus qualifiée et utilisable rapidement. Nebowi ne pouvait pas s’occuper de tout, seul, ça allait faire ralentir leurs recherches ! Oh, bien sûr, ils avaient aussi récupéré Marcoh mais le médecin était plus porté sur la création de la pierre que sur la création de chimères et d’autres expériences du même genre.

Lust – Et parmi les futurs sacrifices, il doit bien y en avoir au moins qui pourrait nous être utile. Sans doute pas le gosse, il est trop bruyant, mais les autres, en plus de certains alchimistes doués, dans le pays. J’ai cru comprendre que le colonel de flammes avait enfin été recadré, c’est l’occasion de s’en servir. Si tu penses qu’il est vraiment capable d’ouvrir la porte.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t83-jane-volturi-validee#96
King Bradley

Fhürer

avatar

Statut :
  • Membre
Messages : 78
DC : Non

MessageSujet: Re: Expériences louches à Central   Ven 23 Juin 2017 - 20:11

La signature du procureur militaire avait été apposée au bas du document, après un très long paragraphe évoquant les preuves apportées et la conclusion évidente que le capitaine s’était révélé coupable de détournements de fonds publics et donc condamnée à la prison. Bradley rangea le document dans un lourd dossier et le transmit à son assistant personnel, sans en faire le moindre commentaire. La corruption n’était guère une nouveauté, tous les pays au monde en souffraient et il était inutile d’en faire grand-cas. Le cas suivant était déjà moins routinier, légèrement plus complexe. La lettre reçue émanait directement de l’Empereur actuel de Xing, tentant une première approche pour ouvrir des relations commerciales entre leurs deux pays, malgré le désert les séparant. « Les caravanes de marchands ont d’ores et déjà l’habitude de ces difficiles conditions », comme il l’écrivait, ce qui n’était pas réellement un argument en soi, pour le Président. Xing ne l’intéressait guère… Un pays certes grand mais à la force déclinante depuis des années et au chef ramolli, plus intéressé par les femmes que par le maintien de son pouvoir.

Les relations avec les autres pays n’étaient pas une priorité, ils avaient bien autre chose à gérer, bien mieux à faire, que leur importait le reste ? Père non plus ne se préoccupait pas des pays frontaliers, sauf lorsque les guerres contre eux pouvaient amener encore plus de sang pour nourrir le cercle. La lettre fut laissée de côté, sans réponse, comme l’avaient été toute les précédentes. L’Empereur continuait de tenter sa chance régulièrement, ne se doutant pas des pensées réelles de son rigide voisin, croyant simplement qu’il ne s’agissait là que d’une affaire de temps, étant donné les ennuis au Sud, au Nord et à l’Ouest, que Amestris s’inquiétera d’installer des relations saines avec Xing lorsqu’ils auront réglé les problèmes avec Aerugo et Drachma. Cette naïveté. Bradley fit une légère pause pour boire le thé fumant que lui servit son assistant, tranquillement assis dans un large fauteuil, dans le bureau de sa maison. Sa femme était sans doute non loin, à lire ou s’occuper d’autre chose, il l’ignorait. Quant à Selim, il jouait son rôle avec son tuteur, dans une pièce du rez-de-chaussée, feignant d’apprendre des leçons qu’il connaissait depuis des dizaines d’années.

L’heure tournait, cependant, et les affaires officielles du pays n’étaient pas les seules à requérir son attention. Le Président termina ce qu’il avait à faire dans l’urgence puis quitta son bureau, se rendant tranquillement dans une pièce secrète de chez lui avant d’emprunter un passage menant vers les souterrains, une partie plus ou moins officielle servant autrefois de prison et qui leur servait aujourd’hui pour diverses expériences. Lorsqu’il arriva au lieu de réunion, sur un promontoire au-dessus de la salle de test, il pu constater que Raven était déjà là, ainsi que son frère et sa sœur. Glutonny semblait indifférent à ce qui arrivait et aux hurlements de douleur, reniflant simplement parfois avec un air gourmand. Lust, elle, avait l’air de s’ennuyer à mourir. Seul Raven s’amusait beaucoup. Le Président porta un instant le regard sur les expériences en cours, les criminels, les soldats contraints de participer à cette tâche et qui serviront eux-mêmes de cobayes au bout d’un certain temps. Du sang, encore et toujours, il fallait tant de sang. Les prisonniers hurlaient à s’en arracher les poumons lorsque l’alchimie les prenait et que leur organisme était bouleversé.

Raven – Il nous faudra bientôt du sang neuf, dit le général en tournant la tête vers ses interlocuteurs. D’autres alchimistes pouvant participer aux expériences. Pensez-vous que Kimblee pourra faire l’affaire ?

Sœur – Kimblee ? répéta-t-elle d’un ton méprisant. A part exécuter les ordres moyens et traquer, il ne sait rien faire. Il ne pourrait même pas ouvrir la porte. Si on veut que les opérations avancent plus vite, il faut mettre au travail des alchimistes plus doués.

Sa grande sœur poursuivit en soulignant qu’ils auraient u avoir le secours d’une meilleure main-d’œuvre si l’armée avait su protéger le général Grand contre Scar. Le Président ne broncha pas, ne relevant pas cette pique de sa sœur. Il savait déjà que cela avait été une erreur et cela ne se reproduira plus. Scar avait pu déjà avoir trop d’alchimistes et ceux qui restaient étaient tous étroitement surveillés. Marcoh, les frères Elric, Mustang, Madless… Ce dernier, entre tous, ayant encore plus besoin de surveillance car il était devenu incapable de prendre soin de lui-même. Quelle tristesse, lui qui avait été un chercheur et un scientifique de si grand renom, malgré son jeune âge d’alors, déjà célèbre pour la communauté intellectuelle du pays. C’était un gâchis… Néanmoins, il pouvait encore servir àla grande cause de ce pays, tout n’était pas perdu.

Sœur – Et parmi les futurs sacrifices, il doit bien y en avoir au moins qui pourrait nous être utile. Sans doute pas le gosse, il est trop bruyant, mais les autres, en plus de certains alchimistes doués, dans le pays. J’ai cru comprendre que le colonel de flammes avait enfin été recadré, c’est l’occasion de s’en servir. Si tu penses qu’il est vraiment capable d’ouvrir la porte.

Bradley – Il en est capable. Tu as pu observer ses exploits à Ishbal, comme tout le pays. Et il peut en effet servir de son plein gré, il suffit d’utiliser les bons arguments.

Il était par ailleurs bien heureux que ce jeune colonel se soit marié, cela leur fournissait un argument supplémentaire à utiliser. Le regard du Président se posa sur l’homme à l’agonie, au milieu du cercle alchimique, qui se tordait sur le sol en hurlant aussi fort que possible. Ces expériences étaient longues à mener et leur cher scientifique ne pouvait en effet pas tout faire seul. Mustang… Il avait les capacités, oui, il pourra travailler sur différents projets maintenant qu’il était entre leurs mains, à Central.

Bradley – Vous pourrez le mettre au travail, à aider le docteur Nebowi, général Raven. Il devra se tenir tranquille, s’il a vraiment enfin compris où est sa place.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expériences louches à Central   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expériences louches à Central
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bureau Central des Archives Administratives Militaires
» Disney Central Plaza Awards 2010 - [Deuxième édition] (terminée)
» El rapto de las novias en Asia central
» Nouvel-an electro sur Central Plaza
» chauffage central et per

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Région de Central :: Ceinture Éloignée :: Prison-
Sauter vers: