Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un message des Volturi

Aller en bas 
AuteurMessage
Lust

Médecin

avatar

Statut :
  • Modérateur/trice
  • Graphiste
  • Journaliste
  • Maitre du Jeu
Messages : 995
DC : Non

MessageSujet: Un message des Volturi   Lun 22 Juil 2013 - 0:26

Cacher ce qu'on ressentait véritablement était un exercice plus délicat que prévu. Surtout lorsque Jasper Edward étaient dans le coin. Jane s'appliquait à contrôler ses pensées, gérer ses émotions, mais doutait de vraiment y parvenir. Il y avait toujours certaines choses qui lui échappait et les informaient. Ce n'était pourtant pas faute d'essayer. Mais, quoi qu'en dise Bella, elle pensait toujours que les Cullen n'avaient pas se soucier d'elle, qu'elle pourra s'en tirer seule, que tout allait bien.

Tout allait bien... Elle essayait de s'en convaincre chaque jour qui passait. Après tout, elle n'était plus à Voltera, non ? Donc, inutile d'avoir peur, de paniquer, de... Pas la peine d'être stressé. Tout allait bien. Il n'allait rien lui arriver ici. Du moins, elle en pensait pas. Elle croyait... Peut-être. Le tout était de parvenir à cacher que cela n'allait pas. Assise dans un fauteuil du salon, elle serrait ses jambes contre elle, cherchant quelque chose pour lui occuper l'esprit. N'importe quoi. Car si elle pensait à son frère, les autres risquaient de le sentir. Surtout que Jasper était là, regardant la télé avec Emmett.

Le vibreur de son téléphone portable la tira de ses pensées. Elle lui jeta un regard morne ? Qui pouvait bien l'appeler ? Qui pourrait bien perdre son temps à lui envoyer une message ? Personne... Mais c'était peut-être Orlin. Elle ouvrit le message, et vit qu'on lui avait envoyé une vidéo. Orlin avait filmé un truc et l'aurait envoyé ? Qu'est-ce que... Elle ouvrit la vidéo, et eut le réflexe de couper le son dès la première seconde, alors que les images lui sautaient aux yeux. Elle parvint, avec un effort monstrueux, à ne rien laisser paraître de plus et rangea son portable dans sa poche. Puis se leva, toujours pieds nus, et quitta la pièce, en prenant garde à ne pas claquer la porte.

Elle ne se rendit compte que quelques secondes plus tard que Bella l'avait suivie. Encore ! Décidément... Autrefois, Jane était l'une de ses pires ennemies, et aujourd'hui, elle ne pouvait pas la laisser s'isoler dix minutes ? La Cullen semblait plus hésitante, cette fois-ci.


Bella - Tout va bien ?

- Je... Oui.

Bella - Bien sûr. Et je suis la Reine d'Angleterre. Je ne vais pas t'obliger à m'expliquer, mais je ne te laisserais pas seule.

Jane ne put s'empêcher de grimacer. Elle ne pouvait pas faire semblant en permanence, surtout après ça, c'était impossible ! Sauf qu'il le fallait. Elle s'appliqua à ne rien laissait paraître de ses émotions, tentant de garder son air habituel. Alors qu'elle n'avait qu'une seule envie, pleurer, hurler, se terrer dans un coin et y disparaître. Il lui semblait que la douleur revenait avec les souvenirs. Bella était toujours là, et Jane balbutia qu'elle devrait retourner avec Edward. Ce qui n'eut aucun effet.

Elle s'assit sur une marche de l'escalier, puis sortit son portable et le réduisit consciencieusement en miettes, avant de le jeter dans une petite poubelle à côté. Voilà... Elle soupira, prise d'une énorme envie de pleurer. Elle laissa malencontreusement échapper un sanglot oral, puis mit une main sur sa bouche, tête baissée.


- Désolée...

Elle ne savait pas trop de quoi elle s'excusait, au juste, mais cela n'avait aucune importance. Il n'y avait plus grand-chose qui avait de l'importance à ses yeux, en fait. Se tourner vers l'avenir était bien plus difficile qu'elle ne l'aurait cru. Bella était rendue elle ne savait où... Elle tressaillit en voyant de nouveau son frère apparaître sans prévenir. Elle le regarda intensément, désespérée de ne pas pouvoir se jeter dans ses bras.

- Tu n'aurais jamais dû venir, dit-elle d'une voix blanche. Tu étais en sécurité, à Forks.

Alec - Bien sûr, et j'allais t'abandonner ! C'est dans mes habitudes de faire ça, c'est bien connu.

- Comment as-tu fait, ce jour-là ? Tu m'as dit que tu étais avec Carlisle et Esmée... Comment as-tu pu filer ?

Alec - Oh, dit-il en s'asseyant près d'elle. Je les ai un tout petit peu assommés.

- Avec ton don ?

Alec - Tu voyais un autre moyen ?

- Non... Mais les pauvres, quand même.

Alec - C'est de toi que je me souciais.

- J'avais surtout peur qu'Aro ne perde patience et te tue ! Arriver comme ça et les insulter n'est pas vraiment la meilleure tactique de survie.

Il se contenta d'éclater de rire. Jane ne put l'imiter, tant elle avait la gorge serrée.

- Je ne sais plus quoi faire de ma vie.

Alec - Tu n'apprécies pas les Cullen ?

- Si... Mais c'est différent. Les Cullen ont en déjà fait beaucoup alors... Je ne vois pas pourquoi je les ennuierais avec ce que je ressens. Et si je dois parler... Peut-être à Carlisle, vu qu'on le connaît depuis notre enfance... Ou peut-être à Bella.

Alec - Bella ?!

- Ça t'étonne tant que ça ?

Alec - Un peu, oui...

Il disparut tout à coup dans un souffle. Elle sursauta et regarda autour d'elle. Personne. Elle se leva brusquement, puis la réalité lui retomba dessus comme un coup de massue. Ce n'était rien. Alec n'était plus, et elle délirait totalement lorsqu'elle croyait lui parler. Mais... Il y avait des choses dont elle aurait voulu parler avec lui, pour comprendre. Se retournant, elle finit par voir Bella, un peu plus loin.

- Il y a des humains qui savent tout... Ou qui savent...


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t83-jane-volturi-validee#96
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un message des Volturi   Lun 22 Juil 2013 - 20:36

Renesmée souffla sur les bulles et éclata de rire, rentrant la tête dans les épaules lorsque son père lui rinça les cheveux à l'eau chaude et les frotta avec du savon. Les bains étaient bieeeen plus rigolos que les douches selon elle ! On pouvait jouer avec les bulles, et elle pouvait mettre des jouets à flotter dans la baignoire. Pendant que son père lui frottait la tête, elle simulait une attaque de pirates en règle avec un bateau en plastique et de petites poupées en guise de victimes. Et en mettant de l'eau partout.

Elle venait de finir ses devoirs pour l'école, et se demandait comment passer le reste de la journée. Aller embêter Jacob, par exemple ? Oui, ce n'était pas une mauvaise idée, ça... Bon, elle n'arrivait jamais à le prendre par surprise, il la sentait toujours arriver, mais elle y arrivera un jour ! Elle adorait lorsqu'il lui racontait des légendes de chez lui, ou qu'il lui parlait de ses amis. Mais ce qu'elle adorait encore plus, c'était les balades à dos de loup. Il courait super vite et elle adorait la vitesse. Et puis, maman avait finie par être rassurée. Un peu. Mais elle était toujours inquiète de toute façon.

Alors qu'elle se coiffait et s'habillait, son père vida et nettoya la baignoire, soupirant devant les dégâts infliger à la malheureuse salle de bain. Hum, oups ? Elle fila prestement, encore hésitante quand au programme de la journée. Pas tellement envie de courir partout, plutôt de voir du monde. Jouer à un jeu vidéo avec Emmett ? Mais maman lui disait de pas en faire trop souvent, pour ne pas qu'elle s’abîme les yeux. Renesmée, elle, ne voyait pas trop comment on pouvait se faire mal aux yeux comme ça. La télé envoyait des ondes négatives et qui blessaient ? Question à creuser. Elle s'approcha de l'escalier, pieds nus sur le parquet.

Jane - Si... Mais c'est différent. Les Cullen ont en déjà fait beaucoup alors... Je ne vois pas pourquoi je les ennuierais avec ce que je ressens. Et si je dois parler... Peut-être à Carlisle, vu qu'on le connaît depuis notre enfance... Ou peut-être à Bella.

Renesmée se pencha par-dessus la balustrade, fronçant son petit nez. Bah, à qui elle parlait ? Il n'y avait personne ! Et puis, papi il serait pas content de l'entendre dire ça, d'abord. C'est pas bien de cacher ce qu'on ressentait, car ça faisait des nœuds au cerveau, même qu'on était triste après ! Puis son papi avait forcément raison quand il disait ça, il devait s'y connaître comme il était docteur, non ?

Jane - Ça t'étonne tant que ça ?

Elle avait peut-être une hallucination... Papa avait dit que ça arrivait parfois, parce qu'elle était triste. Elle lui avait demandé pourquoi, et il lui avait dit que c'était parce qu'Alec était parti pour un long voyage et qu'elle se sentait seule. Tu parles d'une explication... Elle avait compris la vérité plus tard. Mais les grands inventaient souvent des histoires pour ne pas dire que quelqu'un était parti, tout simplement. Jane se leva, et même Nessie voyait qu'elle s'était troublée. Ce ne fut qu'à cet instant qu'elle remarqua sa mère, un peu plus loin.

Jane - Il y a des humains qui savent tout... Ou qui savent...

Bah, non... Les humains, ils savent rien, sinon ils n'auraient pas besoin de se cacher ! C'est avec cette pure évidence en tête qu'elle descendit les escaliers. Elle se dirigea tout droit sur Jane et tira sur sa manche avec énergie pour attirer son attention.

- Papi il sera fâché si tu dis que tu les ennuie ! Il râle toujours quand c'est maman qui dis ça, d'abord !

Son regard tomba alors sur le bras de Jane, à moitié couvert par sa manche, et les multiples cicatrices. Elle ouvrit des yeux ronds, effrayée, et chercha sa mère du regard, comme pour demander une explication.
Revenir en haut Aller en bas
Riza Mustang

Lieutenant

avatar

Statut :
  • Fondatrice
  • Graphiste
Messages : 3265
DC : Nop

MessageSujet: Re: Un message des Volturi   Mar 23 Juil 2013 - 15:56

Un bruit de vibreur. Bella se tourna vers l’origine du bruit, les Cullen laissant habituellement leur téléphone sur la sonnerie. Quoi que, la sonnerie était souvent stridente et ils l’entendaient bien trop fort avec leur ouïe plus développée. Par déduction, la jeune mère sut qu’il s’agissait de Jane et qu’elle venait de recevoir un message. Message ? Mais qui ? Personne n’avait son numéro, en dehors des Volturi… Cela n’annonçait rien de bon. Même s’ils avaient récupéré Jane depuis longtemps, Bella s’attendait à tout venant d’Aro, elle s’attendait surtout à ce qu’il vienne la récupérer ou prépare un plan tordu pour l’avoir à nouveau. D’un autre côté… Il savait s’avouer vaincu lorsqu’il le fallait, non ? N’est-ce pas ? Il n’était pas mauvais perdant. Cependant, là n’était pas le sujet de la conversation. Jane était descendue et à moitié sortie mais n’avait pas l’air bien. Pas bien du tout, même. Qu’avait-elle donc reçu ? A présent, Bella savait que c’était un coup des Volturi. Qu’ils lui avaient envoyé quelque chose pour la faire souffrir, encore une fois. Mais zut, elle avait déjà assez donné quoi ! Ils pouvaient bien lui foutre la paix, non ? Plus qu’inquiète, Bella lui demanda :

Bella –
Tout va bien ?

Jane – Je… Oui.

Bella – Bien sûr. Et je suis la Reine d'Angleterre. Je ne vais pas t'obliger à m'expliquer, mais je ne te laisserai pas seule.

Jane grimaça sans lui répondre, se contentant de partir simplement de l’endroit où elles se trouvaient. Aller retrouver Edward ? Pas la peine, il s’occupait de Renesmée et lui donnait son bain. Donc, pas besoin, il pouvait se débrouiller seul, elle lui faisait assez confiance comme cela. Elle suivit donc l’ex-Volturi, décidée à ne pas la laisser seule dans un moment pareil, de peur qu’elle ne fasse quelque chose d’irréfléchi. Inutile qu’elle se tue à cause des Volturi ! Ils ne cherchaient que cela, alors non, elle ne devait pas les laisser gagner. Sûrement pas. Bella la retrouva assise sur les marches de l’escalier, venant de réduire son téléphone en bouillie. Confirmation, c’était bien à cause de ce qu’elle avait reçu quelques minutes plus tôt. Elle ne pouvait pas rester seule… Certainement pas. Elle avait envie de pleurer et eut, d’ailleurs, un hoquet de « pleur » si l’on peut dire cela. Si seulement elle pouvait savoir ce que Jane avait reçu…

Jane –
Désolée…

Désolée ? Mais de quoi ? De craquer ? De montrer que cela ne va pas ? Mais, bon sang, c’était normal d’être mal après les récents évènements ! Bon, Bella avait fait la même chose elle aussi en s’excusant lorsqu’elle avait craqué à leur arrivée au Népal. Et Edward l’avait à moitié sermonnée pour ses excuses, d’ailleurs… Mais c’était de sa faute, elle avait une excuse ! Ici… Rien n’était de la faute de Jane. Absolument rien. Alors, craquer lorsque l’on vit de telles choses est tout à fait normal, légitime et humain. Elle n’allait sûrement pas la critiquer pour cela… Au moins, Jane montrait qu’elle était « vivante » d’une certaine manière et qu’elle avait un cœur, même si elle l’avait caché durant de nombreuses années. S’installant aux côtés de l’ex-Volturi, Bella lui souffla sans la toucher pour ne pas l’oppresser :

Bella –
Tu n’as pas à l’être…

Jane – Tu n'aurais jamais dû venir. Tu étais en sécurité, à Forks.

Bella – Hein ? Forks ?

Jane –  Comment as-tu fait, ce jour-là ? Tu m'as dit que tu étais avec Carlisle et Esmée... Comment as-tu pu filer ?

Bella – Mais je n’… Oh…

Bella s’interrompit, comprenant que Jane ne lui parlait pas véritablement mais qu’elle parlait à son frère. Ce n’était pas difficile à comprendre, vu la façon selon laquelle cette dernière l’observait, le regard qu’elle lui lançait. Une hallucination. Preuve que Jane était vraiment mal… Si Bella avait appris quelque chose, ces derniers mois, c’était que l’ex-Volturi avait des hallucinations surtout lorsqu’elle était au plus mal moralement ou physiquement. Ici, son moral n’en menait pas large, même si elle se remettait peu à peu physiquement.  Seulement, pour l’instant, la nouvelle-née se sentait de trop à côté de Jane, il fallait qu’elle lui laisse un peu d’intimité « avec son frère ». Elle n’était pas sûre que ces visions soient une bonne chose… Mais peut-être cela l’aidait-elle à garder la tête hors de l’eau, parfois. Elle-même avait l’impression de voir Charlie de temps en temps, même s’il ne s’agissait que d’anciens souvenirs ou de manies qui revenaient chez elle comme s’il était toujours à côté d’elle.

Soupirant, Bella s’éloigna donc légèrement de Jane et focalisa son attention sur autre chose. Comme les battements rapides et réguliers du cœur de Renesmée, par exemple. Battements beaucoup trop proches, d’ailleurs. Où était-elle ? Si elle entendait l’hallucination de Jane, elle risquait de paniquer littéralement ! Quoi que… Il lui faudrait des explications supplémentaires, et ils avaient tout fait pour ne pas la choquer tout en répondant plus ou moins à ses questions. Bien sûr, ils ne lui avaient pas dit mot pour mot qu’Alec, le frère jumeau de Jane, était mort à la guerre. Mais Bella savait que Renesmée avait tout compris, elle n’était pas stupide, loin de là. Malheureusement pour eux, d’ailleurs, à certains moments.  Soudain, Bella entendit des petits pas, des pieds nus au bruit qu’elle percevait, sur le plancher descendant peu à peu les marches des escaliers. Renesmée… Bella se rapprocha légèrement pour se montrer, sans l’empêcher de parler du moins. Elle avait seulement peur que Jane soit surprise et qu’elle lui fasse du mal par inadvertance, même si son hallucination n’avait pas l’air effrayante.

Renesmée –
Papi il sera fâché si tu dis que tu les ennuie ! Il râle toujours quand c'est maman qui dit ça, d'abord !

Heum. Pas besoin de le dire, ça ! Bella n’avait pas envie que tout le monde sache qu’elle-même ne parlait pas quand cela n’allait pas, alors inutile de le crier sur tous les toits ! Elle allait interrompre sa fille lorsque celle-ci découvrit les cicatrices de Jane sur son bras… Son cœur s’accéléra, la peur et l’incompréhension se lut soudain dans ses yeux. Zut ! Zut, zut, zut ! Et maintenant ? Voilà la preuve qu’il valait mieux garder un œil sur elle en permanence ! S’approchant et s’agenouillant à la hauteur de sa fille, Bella lui dit – voyant très bien qu’elle attendait une explication :

Bella –
 Ce n’est rien, ne t’inquiètes pas. Jane n’a plus mal, maintenant…  On va dire que ceux qui l’ont gardée avant étaient… méchants. C’est pour ça que Papi est allée la chercher.

Bella jeta un œil à Jane, lui interdisant de faire le moindre mouvement. Un problème à la fois, s’il vous plaît ! Et puis… Si elle pouvait confirmer ce qu’elle venait de dire, cela ne serait pas plus mal. Lui renvoyant la question, comme en attente d’une confirmation, la jeune mère frotta le dos de Renesmée pour la rassurer, la calmer, pour savoir si cette réponse lui convenait ou non. Plus de mensonge… Elle ne voulait plus mentir à sa fille comme elle l’avait fait pour Jacob. Mais il y avait tout de même des trucs à modérer.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t717-isabella-marie-swan-cullen-validee
Lust

Médecin

avatar

Statut :
  • Modérateur/trice
  • Graphiste
  • Journaliste
  • Maitre du Jeu
Messages : 995
DC : Non

MessageSujet: Re: Un message des Volturi   Mar 23 Juil 2013 - 17:49

Lorsque trop d'émotions différentes vous assaillaient, vous ne pouvez plus rien démêler. Il fallait juste baisser la tête et attendre que la vague passe. Elle repartait dans ses pensées lorsqu'un léger bruit de pas se fit entendre et qu'une petite main blanche jaillit pour tirer sur sa manche. Jane baissa le regard, découvrant Renesmée. Qu'est-ce qu'elle lui voulait ?

Renesmée – Papi il sera fâché si tu dis que tu les ennuie ! Il râle toujours quand c'est maman qui dit ça, d'abord !

Oh... Elle aurait pu en sourire si elle n'était pas si tendue. Alors Bella aussi gardait tout pour elle lorsque cela n'allait pas ? Et bien voilà, ça expliquait tout. Mais d'un autre côté, qui aurait envie d'aller se confier à Carlisle, sachant qu'il analysait toujours chacun de vos mots, vos intonations de voix, et vous poussait à chaque fois à en dire bien plus que l'on n'aurait voulu. alors pour ça, elle comprenait Bella. Cette dernière n'avait d'ailleurs pas l'air de tant apprécier ce que dévoilait sa fille. le cœur de la petite s'emballa soudain. De quoi avait-elle peur ? Elle... Oh. elle avait vu ses marques. Jane remit correctement sa manche, alors que Bella s'avançait et se mettait à hauteur de sa fille.

Bella – Ce n’est rien, ne t’inquiètes pas. Jane n’a plus mal, maintenant…  On va dire que ceux qui l’ont gardée avant étaient… méchants. C’est pour ça que Papi est allée la chercher.

S'esquiver maintenant ? Elle aurait bien voulu mais le regard que lui jeta Bella la refroidit très vite. D'accord... Si elle bougeait, elle risquait d'avoir tous les autres sur le dos en un instant. Pas une bonne tactique, donc. elle comprit quelques secondes plus tard que Bella attendait une confirmation à ce qu'elle venait de dire. Mais Jane ne savait pas comment rassurer les fillettes ! La dernière fois qu'elle avait essayé, ils avaient... Non, ne pas songer à ça.

- Ta maman dit vrai, Renesmée, ce n'est rien.

Elle avait réussi à sourire normalement, même si son regard trahissait ses véritables émotions. Bon, c'était déjà mieux que rien, non ? Elle se demandait si, maintenant que sa fille était dans ses bras, Bella allait tout de même la poursuivre si elle partait. Elle avait besoin d'être seule, pour pouvoir déprimer tranquillement, enfin, pour pouvoir réfléchir tranquillement. Et espérait fortement que ce désir ne se lise pas sur sa figure. De nouveau, l'envie de suicide, si terriblement tentante... Mais il y avait un autre désir, tout aussi puissant. Elle n'osait pas encore se l'avouer, ne savait sur quoi pencher.

- Je reviens toute à l'heure, j'ai besoin de prendre l'air.

Elle sortit, profitant que Bella soit occupée avec Renesmée. Elle fit quelques sur le sentier menant au torrent. Se suicider ou se venger ? Elle ne savait ce qui l'attirait le plus. Elle ne voulait pas attirer des ennuis aux Cullen, ce qui signifiait qu'il lui faudra partir de toute façon si elle décidait de se battre. Elle pouvait encore faire évoluer son don, elle en était certaine. Pas avant des années et des années, pas sans entraînement réguliers, mais elle le pouvait. La douleur pouvait tuer, elle était bien placée pour le savoir. Et la joie revenait en elle à l'idée d'imaginer Caïus et Aro morts. Alors... Que faire à présent ?


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t83-jane-volturi-validee#96
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un message des Volturi   Mar 23 Juil 2013 - 22:22

Renesmée avait peur, là, très peur. C'était pas normal d'avoir autant de cicatrices et de marques ! Qu'est-ce qui était arrivé à sa tata ? Elle s'était battue comme tonton Jasper ? Ou quelqu'un lui avait du mal ? Pourquoi elle était autant blessée ? Ça lui faisait toujours mal ? Elle avait été torturée ? Maman vint s'agenouiller près d'elle et lui frotta le dos. Nessie résista à la tentation de se jeter directement dans ses bras, voulant une explication.

Bella –  Ce n’est rien, ne t’inquiètes pas. Jane n’a plus mal, maintenant…  On va dire que ceux qui l’ont gardée avant étaient… méchants. C’est pour ça que Papi est allée la chercher.

Ce n'est rien ? Rien ?! Mais ! C'était quoi toutes ces marques, alors ? C'était rien ? Déjà que ses parents et Jacob frôlaient la syncope dès qu'elle s'écorchait un peu dans le jardin... Et il s'agissait généralement d'égratignures et de bleus ! Alors là, c'était rien ?! Ben voyons ! Elle n'osait même pas imaginer la tête de sa mère si elle revenait elle avec autant de cicatrices. Donc nan, c'était pas rien, elle ne le croyait pas. Elle frissonna un peu. Jane avait dû avoir très mal, quand même ! Non ? C'était effrayant. Puis, elle avait pas l'air bien, là, en plus.

Jane – Ta maman dit vrai, Renesmée, ce n'est rien.

Bah, c'était pas vrai, ça. Elle fit la moue, pas convaincue le moins du monde, mais ne sachant pas quoi lui dire. Puis elle avait une expression bizarre. A la fois en colère, effrayée, triste et résignée. A quoi elle pensait ? Ou alors, elle était encore super triste parce que son frère n'était pas là. Ça devait être horrible... Alec, elle ne l'avait vu qu'une seule fois, à la grande réunion où elle n'avait pas compris grand chose, d'ailleurs. Il lui avait laissé une impression bizarre, mais elle n'en saura jamais plus.

Jane – Je reviens toute à l'heure, j'ai besoin de prendre l'air.

Elle sortit aussitôt. Mais ! Pourquoi elle partait ? C'était elle qui l'avait fait fuir ? Elle se dégagea de l'étreinte de maman et courut dehors à son tour. Elle rattrapa Jane sur le chemin puis grimpa dans ses bras sans prévenir, dans une étreinte serrée. L'ex-Volturi s'arrêta net, la tenant par réflexe. Maman avait couru derrière elle en l'appelant, puis s'était arrêtée progressivement. Nessie resserra encore sa prise, réalisant du même coup que c'était la première fois qu'elle lui parlait, et même qu'elle se retrouvait dans ses bras.

- Faut pas que tu partes ! dit-elle très vite. Sinon, les Volturi pourraient te faire encore plus mal, tu sais, puis t'es ma tante, je veux pas que tu meures !

Elle jeta un regard implorant à sa mère pour qu'elle vienne l'aider, accrochée fermement à Jane comme une petite chauve-sourie.

- Reste... Tu dois pas rester toute seule en plus. Tu veux pas rentrer ? Puis, j'aimerais bien que tu me racontes comment tu vivais quand t'avais mon âge. C'était il y a longtemps ? C'était comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Lust

Médecin

avatar

Statut :
  • Modérateur/trice
  • Graphiste
  • Journaliste
  • Maitre du Jeu
Messages : 995
DC : Non

MessageSujet: Re: Un message des Volturi   Mer 24 Juil 2013 - 15:45

Ils arrivaient au mois de Mai. Cela fera un an au mois de Novembre. Jane sentit ses yeux la brûler, comme à leur habitude, désormais. Elle soupira, puis entendit tout à coup un bruit de course derrière elle. Que... Elle se retourna et vit tout à coup Nessie qui sauta dans ses bras et s'accrocha fermement à elle. Jane faillit en tomber à la renverse sous le coup de la surprise, rattrapant la petite par réflexe. Non mais, que, quoi ?! Qu'est-ce qui lui prenait ?! Paniquant légèrement, elle jeta un coup d'œil désespérée à Bella qui arrivait, priant pour qu'elle reprenne sa fille.

Renesmée - Faut pas que tu partes ! dit-elle très vite. Sinon, les Volturi pourraient te faire encore plus mal, tu sais, puis t'es ma tante, je veux pas que tu meures !

Sa tante... Sa tante ? Elle la prenait pour sa tante... Mais.. Mais non ! Elle n'était pas... Songer à ne pas dire ça à voix haute, d'ailleurs, histoire d'éviter le harcèlement. Et qu'attendait Bella pour reprendre SA fille dans ses bras ?! Jane ne savait absolument pas quoi faire de Renesmée, elle.

Renesmée - Reste... Tu dois pas rester toute seule en plus. Tu veux pas rentrer ? Puis, j'aimerais bien que tu me racontes comment tu vivais quand t'avais mon âge. C'était il y a longtemps ? C'était comment ?

Au secours ?

Elle jeta un regard noir à Bella qui devait sûrement jubiler et qui n'avait absolument pas levé le petit doigt pour récupérer sa fille. Merci du soutien. Elle retint un soupir et une grimace, puis se décida à rentrer. Dès qu'elle fut à l'intérieur, elle s'empressa de poser la petite par terre, soulagée. Sauf qu'il fallait s'en occuper, maintenant... Bon. Avec un soupir résigné, elle s'assit avec Renesmée, pour lui parler et jouer avec elle.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t83-jane-volturi-validee#96
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un message des Volturi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un message des Volturi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Envoyer un message privé à un membre
» [RESOLU] Masquer l'application " message " pour laisser place à Handcent
» [RESOLU] message mounted readonly
» [AIDE] message intempestif: connexion impossible
» Message perso pour les frères Ladrière...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Rps du Monde-
Sauter vers: