Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiancés en herbe

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Fiancés en herbe   Mer 7 Aoû 2013 - 12:33

Félix aurait bien demander de l'aide à Démétri pour retrouver celle qu'il considérait comme l'amour suprême de sa vie mais il craignait qu'elle ne le prenne affreusement mal s'il lui collait un traqueur sur le dos. D'un autre côté, avec ça, il la retrouverait vite. Depuis qu'elle vivait au château, elle avait appris à s'esquiver de partout très vite, en particulier face à lui, et bonjour pour la retrouver ensuite ! Il la cherchait durant des heures, pour finir par l'apercevoir le temps d'une respiration avant qu'elle ne disparaisse à nouveau. L'ex-chasseuse de vampires végétarienne savait se camoufler et disparaître rapidement.

Depuis la fin de la guerre, Jade avait trouvé la célébrité bien malgré elle, et il savait qu'elle détestait ça. La tueuse de Roumain... Vive, insolente, exaltée, souriante, fraîche comme une rose, elle refusait cependant de se laisser approcher. Alors que lui l'aimait comme un fou ! Il ne rêvait que d'une chose, embrasser ses douces lèvres roses, toucher sa peau de satin, la serrer contre lui pour lui conter mille histoires à l'oreille. Las, il ne pouvait même pas lui parler. Elle s'échappait à chaque fois.

Cette comédie durait depuis un bon moment, déjà, et il avait conscience que les gardes du clan regardait le tout de près, comme on suit une série fascinante à la télé. Premier épisode, rejet brutal de la belle. Second épisode, baiser volé et baffe magistrale. Troisième épisode, plan drague tombé à l'eau. Et ainsi de suite ! Sans doute fort amusant pour ses "collègues", mais pas pour lui. Il aperçut tout à coup Jade, qui tournait à un coin du couloir.

- Jade ! Att...

Et elle avait fuit. Mais non ! Attends ! Il lui courut après, étonnamment souple pour un vampire de sa taille et de sa corpulence. L'amour donnait des ailes, comme on dit ! Et c'est parti pour une course-poursuite effrénée dans les couloirs du château, sous les yeux éberlués, rieurs, méprisants, affligés ou apeurés de tous les membres du clan. La majorité riaient ouvertement, encourageant soit Jade soit lui, et il eut la désagréable impression que cela allait les suivre pendant des siècles. Enfin, au diable tous les autres !

- Attends-moi ! Jade ! Je veux juste te parler !

Au moment où il la rattrapait, il se prit brusquement les pieds dans un tapi persan très gros et très cher et s'étala de tout son long, entraînant sa dulcinée dans sa chute, mais pu la préserver en atterrissant sur le dos et elle sur son ventre. Les rires redoublèrent, autour d'eux, mais il n'en avait cure. Il admirait plutôt le beau visage de sa promise et ses courbes parfaites. Toujours allongé par terre, elle sur lui, il lui prit les épaules pour qu'elle ne fuit pas.

- Jade, écoute-moi. Je t'aime, tu es mon oiseau en sucre, la femme que j'ai attendu toute ma vie ! Je ne pourrais passer l'éternité sans toi, pas maintenant que j'ai eu la chance et le bonheur de te connaître ! Je t'aime, tu la rose de mes nuits, l'étoile qui m'illumine. Veux-tu m'épouser ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiancés en herbe   Jeu 8 Aoû 2013 - 16:28

Être célèbre était une corvée, un calvaire, un bagne, un enfer, une horreur ! Elle ne connaissait même pas de mot assez fort pour décrire la situation, et dire qu'elle en suait était un euphémisme. Elle était "la tueuse de Roumains", celle qui avait mis fins aux jours de Stefan et Vladimir, des millénaires après l'extinction de leur clan par les Volturi. Et pour cela, elle passait pour une folle hystérique, associable et névrosée, mais qui savait se battre et qui avait un don terrifiant. Donc on lui foutait la paix. Mais au secouuuuuurs ! Elle n'avait rien demandé à personne, elle, tout le monde pouvait l'oublier ! Si, si, ils pouvaient, elle ne s'en portera pas plus mal, juré.

Mais celui qu'elle voulait qu'il l'oublie, c'était bien Félix. Voilà déjà des mois qui lui courait après ! Il s'était déjà pris des baffes monumentales, des engueulades, des sermons, des insultes, des "Mais lâche-moiiii !!" retentissants, rien à faire. Il gardait son éternel sourire en lui jurant un amour passionné et éternel. Et elle le fuyait, littéralement. Car elle avait peur de se laisser attendrir, peur de se faire avoir. Elle avait tendance à se laisser attendrir par son côté gros nounours, qui la faisait craquer, mais n'était pas emballée à l'idée de se laisser entraîner dans une histoire sans savoir si elle avait des chances de bien finir. Oui, c'était ses seules réticences. Et alors ?

Elle tournait à un angle d'un couloir lorsqu'elle aperçut Félix, justement. Il l'appela, mais elle avait déjà appliqué une méthode rarement utilisée au cours de sa vie d'immortelle : Courage, fuyons !

S'ensuivit une longue course poursuite dans les couloirs du très sérieux château de Volterra, dans un clan tout aussi sérieux, voir névrosé. Ils forçaient tout le monde à s'écarter, courant sous les cris et les encouragements des gardes qui étaient quasiment tous pliés de rire. Elle jura, dévalant couloirs et escaliers.

Félix -Attends-moi ! Jade ! Je veux juste te parler !

Ah non, non, non ! Elle n'était pas prête pour ça ! Pas encore ! Félix se cassa tout à coup la figure en se prenant les pieds dans un tapis et l'entraîna dans sa chute. Elle poussa un cri de surprise en s'emmêlant avec lui, atterrissant sur lui. Elle jura à nouveau, un peu sonnée, alors que leurs "collègues" menaçaient de s'écrouler par terre tant ils riaient. Bande de parfaits abrutis ! Félix lui prit les épaules, alors qu'elle allait se relever.

Félix - Jade, écoute-moi. Je t'aime, tu es mon oiseau en sucre, la femme que j'ai attendu toute ma vie ! Je ne pourrais passer l'éternité sans toi, pas maintenant que j'ai eu la chance et le bonheur de te connaître ! Je t'aime, tu es la rose de mes nuits, l'étoile qui m'illumine. Veux-tu m'épouser ?

Beuh, il parlait bien. Et à cette distance... Elle avait peur de s'engager, mais elle aimait beaucoup l'odeur de son gros nounours, comme elle l'appelait en secret. Mais du calme, rester maître d'elle-même. Et puis, tout le monde les regardait discrètement, suivant l'énième épisode des amours de Félix Volturi et Jade Wilke, gardes Volturi de leur état, présentement dans une position fort peu Catholique. Pour le côté sérieux, on repassera. elle replaça une mèche derrière son oreille en se mordillant les lèvres, gênée.

- Je ne suis pas prête pour le mariage. D'autant plus qu'il y a certaines choses que je veux absolument vérifier avant de m'engager dans une relation sérieuse.

Il parut perplexe, et elle sourit d'un air mutin. Sans le prévenir, elle fondit sur lui et l'embrassa langoureusement à pleine bouche, les yeux fermés. Les autres gardes applaudirent et sifflèrent, alors que Félix ouvrit de grands yeux puis les ferma à son tour. Ils s'embrassèrent longuement, oublieux du reste du monde, et Jade ne regretta pas d'avoir testé la chose. C'était particulièrement agréable... Elle y mit fin à regret, gardant son visage en coupe.

- Bon point pour toi, mon gros nounours, tu embrasses bien !

Il écarquilla les yeux. Pour les gardes, c'était le coup de grâce. La moitié s'écroulèrent par terre en se tenant les côtes par réflexe, hurlant de rire. Elle caressa la joue de Félix, mutine. il pouvait jouer mais elle aussi. Et en amour comme à la guerre, tous les coups sont permis !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiancés en herbe   Sam 10 Aoû 2013 - 9:42

La belle de ses nuits ne répondit pas tout de suite. Elle avait l'air gênée, ses beaux cheveux blonds tombant en cascade autour de son visage. Il mourrait d'envie d'embrasser son petit nez qui se fronçait, admirer encore et encore ses beaux iris rouges, capturer ces lèvres roses, déposer un baiser sur ces joues fraîches, son front, ses mains, partout.

Jade - Je ne suis pas prête pour le mariage. D'autant plus qu'il y a certaines choses que je veux absolument vérifier avant de m'engager dans une relation sérieuse.

Des choses comme ? il était prêt à lui prouver tout ce qu'elle désirait si cela pouvait la rendre heureuse ! Pour elle, il nagerait des siècles dans tous les océans, il sauterait jusqu'au ciel pour lui décrocher une étoile, il rassemblerait toutes les fleurs du monde pour l'en parer. Il était même capable de devenir enfin une personne sérieuse, encore plus attentionnée. Elle se pencha tout à coup et l'embrassa à pleines bouches. Il sursauta par réflexe, puis ferma les yeux.

LES MIRACLES EXISTENT !

Il avait l'impression d'être drogué tant il lui semblait flotter sur un petit nuage. Il savourait pleinement le contact de Jade, son odeur, la douceur de sa peau et de ses lèvres, sa présence si forte amour, avec un grand A. Voilà des mois qu'il rêvait de ce moment, l'imaginant de mille manières différentes. Et c'était beau, bon, extraordinaire. Il avait toujours adoré la vie qu'il menait, qui était pour lui une fête perpétuelle dans une jeunesse éternelle, mais là, aujourd'hui, subitement, cela devenait encore meilleur. Elle finit par arrêter, lui tenant le visage entre ses mains de fée. Il aurait voulu hurler "Je suis amoureuuuuux !" au monde entier.

Jade - Bon point pour toi, mon gros nounours, tu embrasses bien !

Mon... Mon... Mon gros... Autour d'eux, leurs "spectateurs" s'étranglèrent de rire, en tombant même par terre. Il les ignora, encore choqué du surnom, puis sourit à son tour. Attrapant Jade, il la fit à son tour basculer sous lui, l'allongeant par terre, et la coinça entre ses bras.

- Je serais ton nounours si c'est que tu désires, ma chérie.

Il l'embrassa à nouveau, avec une sensation de pure extase. Ils n'étaient pas du tout discrets, mais peu importe. La seule qui comptait était que Jade veuille bien essayer d'être avec lui, qu'ils se mettent en couple, qu'ils tentent à deux cette aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiancés en herbe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiancés en herbe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'herbe est elle plus verte chez le voisin ?
» Le musée en herbe
» Ecrivains en Herbe
» Photographe en Herbe cherche model sur Evreux
» Reproduire de l'herbe haute.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Rps d'Italie-
Sauter vers: