Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dis-moi maman...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Dis-moi maman...   Sam 10 Aoû 2013 - 16:19

Renesmée tournait en rond, passant du salon à sa chambre, de la chambre à la cuisine, de la cuisine à la salle de bain, de la salle de bain à la salle à manger, de la salle à manger à la chambre de ses parents, de la chambre de ses parents au salon, et on recommence. Elle finit par s'asseoir dans un fauteuil et alluma la télé, regardant un talk-show d'un œil morne. Jacob rôdait non loin, sous sa forme de loup, ou chassait. Elle n'avait pas voulu l'accompagner aujourd'hui. Pas envie.

Plus tôt, papa, maman, et tout le reste de la famille étaient partis en vitesse, sans avoir voulu l'emmener. Elle pouvait courir, elle aussi ! Bon, d'accord, pas aussi vite qu'eux, mais ça viendra, même si elle s'essoufflera plus vite. Et puis, et puis, au pire elle se serait accrochée au dos de son papa ou de sa maman, ils la portaient parfois comme ça.

C'est donc une fillette boudeuse qui zappait distraitement, pieds nus et tirant sur ses vêtements, pour tromper l'ennui. Les grands la mettaient toujours de côté, dans ces situations, comme si elle n'était pas fichue de comprendre. Pourquoi, elle savait que quelque chose d'autre s'était passé. Sa maman n'avait pas l'air bien, depuis deux jours, et papa la couvait encore plus qu'avant. Mais on ne lui avait rien expliqué.

Du bruit dehors l'alerta. Et sa maman entra. Nessie éteignit la télé, mais son sourire se fana très vite. Sa mère tirait une de ces têtes ! On aurait dit qu'elle portait toutes les fautes du monde, et sa fille en fut un peu effrayée. Elle avait les lèvres serrées, et un air tout triste. Décontenancée, Renesmée posa une question bien stupide mais qui était la seule qui lui vint à l'esprit.

- T'es malade, maman ?

Elle sauta sur le plancher et trottina jusqu'à elle. Sa mère se pencha et la souleva dans ses bras. Renesmée passa ses bras autour de son cou, sans rien dire. Sa mère n'allait pas bien, et ça la rendait triste aussi. Elles s'assirent doucement dans le canapé, et sa maman l'embrassa sur le sommet de la tête. La petite se blottit contre elle puis releva la tête pour la regarder.

- Maman, pourquoi t'es triste ? Il s'est passé quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Riza Mustang

Lieutenant

avatar

Statut :
  • Fondatrice
  • Graphiste
Messages : 3265
DC : Nop

MessageSujet: Re: Dis-moi maman...   Lun 12 Aoû 2013 - 23:28

Cottage. Rentrer au cottage. Bella n’avait plus que cette idée en tête, peu importe si quelqu’un la suivait. Pendant un instant, elle avait vraiment cru qu’un des Cullen allait l’arrêter, qu’ils allaient l’empêcher de partir pour l’engueuler à leur tour. Par chance, aucun d’eux n’avait réagi. Pas même Edward. Peut-être avait-il vu à quel point sa femme se sentait mal et à quel point elle avait besoin de solitude… Non. Pas de solitude, mais de Renesmée. Sa fille, leur fille. Le point positif, la personne qui lui rappelait toujours à quel point elle n’était pas spécialement nulle, voire pas du tout pour certaines choses. Leur fille avait hérité d’Edward et de Bella, preuve que le mélange donnait quelque chose, quelqu’un d’extraordinaire, de surprenant, qui deviendrait une personne parfaite plus tard. Tout du moins, une personne géniale qui saurait ce qu’elle voulait. Enfin, c’était là le rêve de tout parent, père ou mère.

Bella arrivait au cottage. Elle entendait, de loin, le bruit de la télévision qui ne s’arrêtait pas sur une chaîne précise, mais plutôt sur une succession de voix, d’émissions, de dessins animés… Oui, bon, Renesmée avait été un peu laissée pour compte cette fois-ci, mais Bella n’avait pas voulu l’emmener. Inutile de la mettre en danger. Et, lorsque l’on voit ce qu’il s’était passé, ils avaient eu une excellente idée de laisser leur fille à l’écart. La savoir si proche des Volturi, surtout d’Aro… Non merci. Elle arriva devant la porte du cottage, hésitant à l’ouvrir. Bon, allez. Il le fallait, elle en avait besoin. Serrer sa fille dans ses bras, la savoir en sécurité, voir son sourire, ses yeux, ses boucles brunes… Rien que son sourire lui remonterait le moral. Elle voulait tout oublier. Oublier cette journée, oublier les jours qui venaient de s’écouler les uns après les autres sans que l’ambiance tendue ne montre un signe d’amélioration. Poussant un soupir, Bella ouvrit la porte du cottage, serrant les lèvres pour ne pas inquiéter sa fille. Seulement, vu la réaction de cette dernière, c’était raté. Elle avait éteint la télévision et la regardait, visiblement inquiète et perdue.

Renesmée – T’es malade, maman ?

Mais avant que Bella ne puisse lui répondre, Renesmée sauta sur le plancher et courut jusqu’à elle. Instinctivement, la jeune mère se pencha pour la prendre dans ses bras et l’embrasser, la serrant contre elle pour sentir son cœur, sa douceur, son odeur. A présent, sentir tout cela ne la dérangeait plus, exception faite lorsqu’elle n’avait pas chassé depuis longtemps. Encore que… Non. Certes, elle préférait être prudente, elle ne voulait pas effrayer sa fille, mais Bella savait que c’était presque une mesure de précaution inutile. Enfin, soit. Elles s’installèrent dans le canapé, sans qu’elle ne lâche Renesmée pour autant. La serrant contre elle, Bella l’embrassa sur le sommet du crâne. Sa fille se blottit contre elle avant de relever la tête et de demander :

Renesmée – Maman, pourquoi t'es triste ? Il s'est passé quoi ?

Renesmée, toujours observatrice. Bella devait tirer une sale tête pour que sa fille ose poser la question en affirmant qu’elle était triste. Et, pour qu’elle le remarque alors que la nouvelle-née parvenait à dissimuler ses émotions habituellement, il fallait vraiment qu’elle tire une tête jusque par terre. Bon… Inutile de lui mentir. Seulement, comment aborder le sujet ? Dire « Maman a fait une bêtise » ? Non, sûrement pas. Déjà, il fallait qu’elle raconte la venue d’Aro et qu’elle dise que les jumeaux étaient repartis avec lui… Par manque de confiance envers les Cullen. Aïe… Comment formuler cela à une enfant ?! Faisant un léger sourire qui ne suffisait pas à cacher sa tristesse – et sa culpabilité –, Bella répondit en passant une des mèches de Renesmée derrière ses oreilles, délicatement :

Bella – Jane et Alec sont repartis… Avec Aro. Il est venu jusqu’ici et ils ont… accepté de le suivre. Et Rose et moi nous sommes un peu engueulées à cause de ça. Mais ne t’inquiètes pas, tout va bien. J’avais juste besoin de te voir, de m'assurer que tu allais bien et que tu ne t'ennuyais pas trop. Et puis... Il fallait t'annoncer pour les jumeaux, alors j'ai décidé de le faire, plutôt que de te le cacher.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t717-isabella-marie-swan-cullen-validee
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dis-moi maman...   Jeu 15 Aoû 2013 - 14:34

Renesmée s'inquiétait beaucoup pour sa maman, là. Elle était pâle, puis triste, puis désolée, puis pas bien. Et elle était venue seule, il n'y avait même pas son papa. Il s'était passé quoi ? Assise dans le canapé sur les genoux de sa mère, elle attendait sa réponse, elle attendait de comprendre. Elle voulait toujours tout comprendre, curieuse de tout. Son père encourageait son attitude, et lui disait de lire, de poser ses questions, de garder l'esprit ouvert.

Bella – Jane et Alec sont repartis… Avec Aro. Il est venu jusqu’ici et ils ont… accepté de le suivre. Et Rose et moi nous sommes un peu engueulées à cause de ça. Mais ne t’inquiètes pas, tout va bien. J’avais juste besoin de te voir, de m'assurer que tu allais bien et que tu ne t'ennuyais pas trop. Et puis... Il fallait t'annoncer pour les jumeaux, alors j'ai décidé de le faire, plutôt que de te le cacher.

Nessie pâlit à son tour. Alec et Jane étaient partis ?! Mais, mais... Pourquoi ? Pourquoi comme ça, soudainement ? Pourquoi ? Ils n'étaient pas heureux, ici, avec eux ? Pourtant, quand son frère était revenu, Nessie avait bien vu que Jane était heureuse. Elle avait même souri, alors qu'elle ne le faisait jamais d'habitude. Et puis, pourquoi maman et tante Rose se seraient disputées, alors ? Elle plissait le nez, cherchant des liens logiques entre tout ça, et sentait que sa maman ne lui disait pas tout, loin de là.

- Mais pourquoi ils sont partis ? Papa m'a dit que Jane allait beaucoup mieux depuis que son frère était là. Alors pourquoi ils ont suivis Aro ? C'est qu'ils l'aiment vraiment ? C'est lui, leur père ?

Cela pourrait être une explication... Pour Renesmée, il était naturel qu'un père fasse toujours tout pour récupérer ses enfants. Elle savait que son papa à elle ferait n'importe quoi pour la sauver si elle était en danger ou si on l'avait enlevé. Comme sa maman, d'ailleurs. Et elle savait que la maman de Jane était venue la voir, une fois, elle l'avait vu. Une grande madame bien habillée, elle s'en souvenait.

- Et pourquoi tu as crié avec tante Rose ? demanda-t-elle très doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Riza Mustang

Lieutenant

avatar

Statut :
  • Fondatrice
  • Graphiste
Messages : 3265
DC : Nop

MessageSujet: Re: Dis-moi maman...   Ven 16 Aoû 2013 - 19:42

Renesmée – Mais pourquoi ils sont partis ? Papa m'a dit que Jane allait beaucoup mieux depuis que son frère était là. Alors pourquoi ils ont suivis Aro ? C'est qu'ils l'aiment vraiment ? C'est lui, leur père ?

Renesmée avait pâli d’un seul coup en entendant la réponse de Bella. Elle ne s’était pas attendue à une meilleure réaction de sa fille, surtout qu’elle apprenait tout en vrac comme cela. Il était logique qu’elle pose ces questions, mais… Comment lui expliquer sans qu’elle ne se retourne elle-même contre sa mère ? Bella était consciente d’avoir fait une bêtise, les paroles de Rose avaient été dures mais vraies et c’était exactement pour cela que la nouvelle-née était venue retrouver sa fille. Et puis, aussi pour éviter un autre savon des Cullen présents… Esmée était partie rejoindre Rosalie, ce qui impliquait que son état était tout de même inquiétant et donc, que Bella risquait un beau sermon dès qu’elle sortirait du Cottage. Elle continuait à regarder sa fille, ses traits inquiets, son teint devenu pâle en un instant, tout cela à cause de ses révélations. Mais, maintenant ? Comment annoncer le reste, donner les explications à cet incident ? Oui, Jane allait mieux… Depuis qu’Alec était là, elle ne souffrait plus et ne vivait que du désir de vengeance, mais aussi de la peur de perdre son frère une seconde fois.

Renesmée – Et pourquoi tu as crié avec tante Rose ?

Naturellement… Donner cette précision avait été une énorme bêtise. Mais cela expliquait son état et, de toute manière, Renesmée l’aurait appris tôt ou tard. Elle vivait ici, elle voyait les autres tous les jours, elle aurait sans doute remarqué le changement d’ambiance et la tension existant entre Rose et sa mère. Par conséquent, même si le dire d’emblée équivalait à se jeter dans la gueule du loup, Bella devait lui dire, lui expliquer. Renesmée comprendrait, même si… Poussant un soupir, le léger sourire que la jeune mère avait affiché pour faire bonne figure s’effaça totalement, elle se mordait les lèvres à la place, cherchant ses mots. La vérité et du tact. Ce n’était pas si compliqué que cela, si ? Elle n’allait pas lui dire qu’elle avait fait une connerie à proprement parler, pour quoi passerait-elle ? Bien sûr, il fallait qu’elle admette ses erreurs, ce qu’elle faisait depuis quelques jours maintenant, mais… Les dire à sa propre fille ? Il y avait des limites. Les enfants n’ont pas à être mêlés aux problèmes des parents. Ici, Bella était venue en parler à Renesmée uniquement pour qu’elle soit au courant, et non pas pour qu’elle règle le problème – qui ne pouvait pas être réglé, par ailleurs. Regardant sa fille, elle répondit :

Bella – Ils sont partis à cause de moi. J’ai… eu une dispute avec eux il y a quelques jours, tu devais t’en douter je suppose. Ils ont mal pris certaines de mes paroles, et ça a dégénéré.

Dégénéré… Le mot était faible. Très faible. Pendant un instant, Bella avait cru qu’elle allait y rester, et cela aurait probablement été le cas si Jasper n’était pas intervenu. Elle résistait peut-être à leurs dons, oui, mais elle ne résistait pas à leur force et était bien plus faible qu’eux… Surtout avec un Alec furieux comme il l’était. En pensant à son visage, sa force, la haine dans ses yeux… Bella réprima un frisson et reprit :

Bella – Jane allait beaucoup mieux, oui. Mais… On va dire qu’entre Aro et moi, je crois qu’Aro est celui qu’ils détestent le moins à présent. J’ignore s’ils l’aiment vraiment ou non, c’est… la personne qui les a sauvées et transformées. Il est leur père officiellement, oui, mais je ne sais pas s’il l’est dans leur cœur aussi.

Bella fit une pause, pesant le pour et le contre concernant la dernière question de Renesmée. Elle n’a pas à connaitre les problèmes des grands, et la jeune mère en était persuadée. Mais elle avait au moins besoin d’un élément, histoire que Rose n’aille pas l’engueuler si jamais elle se mettait en tête de les réconcilier. Pour le moment, mieux valait s’éviter. Rose ne l’aimait déjà pas beaucoup, cette dispute n’avait rien arrangé du tout et n’augurait rien de bon pour l’avenir… Bella eut un léger pincement au cœur, mais répondit à sa fille en choisissant ses mots le mieux possible :

Bella – Pour tante Rose… Ecoute, ma puce, tu ne dois pas t’inquiéter pour ça. Elle m’en veut d’avoir poussé les jumeaux à nous quitter, ce sont des enfants à ses yeux et… Tu sais combien elle aime les enfants. Mais ne t’en mêles pas, s’il te plaît. C’est une affaire entre elle et moi, c’est à nous de régler cette histoire.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t717-isabella-marie-swan-cullen-validee
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dis-moi maman...   Lun 19 Aoû 2013 - 17:48

Sa maman se mordillait les lèvres, puis poussa un léger soupir, signe que le sujet était difficile à aborder. Elle attendit, patiente, mais nerveuse malgré tout. Elle appréhendait ce qui allait suivre, ce que sa maman allait lui dire. Elle se tortilla légèrement sur ses genoux.

Bella – Ils sont partis à cause de moi. J’ai… eu une dispute avec eux il y a quelques jours, tu devais t’en douter je suppose. Ils ont mal pris certaines de mes paroles, et ça a dégénéré.

Mais quelles paroles ? Qu'avait-elle pu dire pour les pousser à partir ? Ça avait dû être violent, et elle imaginait les pires horreurs. C'était bizarre, sa maman ne cherchait pas à blesser les gens d'habitude... Alors pourquoi elle l'avait fait ? Alors... Elle détestait Jane et son frère ? C'était pour ça ? Renesmée aurait juré que non, pourtant. Puis, c'était pas logique ! Elle avait veillé sur Jane des mois, alors pourquoi elle lui aurait parlé méchamment ensuite.

Bella – Jane allait beaucoup mieux, oui. Mais… On va dire qu’entre Aro et moi, je crois qu’Aro est celui qu’ils détestent le moins à présent. J’ignore s’ils l’aiment vraiment ou non, c’est… la personne qui les a sauvées et transformées. Il est leur père officiellement, oui, mais je ne sais pas s’il l’est dans leur cœur aussi.

Pourtant, quelqu'un qui vous a sauvé, transformé et élevé, c'est pas notre père ? Elle ne connaissait pas aro, ne l'avait vu que de rares fois et ne pouvait par conséquent pas le juger; Mais du peu qu'elle savait, elle croyait véritablement qu'il était vraiment le père des jumeaux. Comme Edward était le sien. mais les histoires des adultes étaient toujours compliquées... Jane paraissait à peine plus âgée qu'elle, Nessie savait qu'elle n'était pas loin de l'âge de son papi.

Bella – Pour tante Rose… Ecoute, ma puce, tu ne dois pas t’inquiéter pour ça. Elle m’en veut d’avoir poussé les jumeaux à nous quitter, ce sont des enfants à ses yeux et… Tu sais combien elle aime les enfants. Mais ne t’en mêles pas, s’il te plaît. C’est une affaire entre elle et moi, c’est à nous de régler cette histoire.

Renesmée hocha tristement la tête. Elle avait mal au cœur en songeant que les jumeaux étaient partis pour de bon, qu'elle ne les reverra plus. Bon, elle ne connaissait pas Alec, mais elle en était venue à apprécier Jane. Le fait qu'elle ait une apparence d'enfant avait sans doute beaucoup joué, mais ce qui avait frappé Renesmée, c'était la période où elle avait été alitée au cottage. C'était la première fois qu'elle voyait un vampire à part entière aussi affaibli et vulnérable, la première fois qu'elle voyait un vampire dévoiler une aussi grande part d'humanité.

Une larme glissa sur sa joue.

Elle l'essuya prestement mais d'autres suivirent. Elle renifla puis quitta souplement les genoux de sa mère pour courir dans sa chambre, claquant la porte par mégarde. Elle réfugia sous sa couette pour pleurer tranquillement, pleurer sa déception, sa peine, et tout.
Revenir en haut Aller en bas
Riza Mustang

Lieutenant

avatar

Statut :
  • Fondatrice
  • Graphiste
Messages : 3265
DC : Nop

MessageSujet: Re: Dis-moi maman...   Mar 20 Aoû 2013 - 21:09

A peine Bella eut-elle terminé de raconter ce qu’il s’était passé qu’elle sentit qu’elle « perdait » Renesmée, que sa fille ne l’entendait déjà plus et qu’elle était loin, très loin de la conversation. La jeune mère ne quittait pas sa fille ses yeux et vit une larme couler sur sa joue… Elle l’essuya, mais une autre larme suivit, puis encore une autre. Elles se firent de plus en plus nombreuses, les essuyer ne servait plus à rien du tout. Renesmée sauta des genoux de sa mère, alors que celle-ci essayait de la retenir en vain. Elle fila vers sa chambre en claquant la porte, Bella l’appelant mais cela ne changea rien. Elle avait fait pleurer sa propre fille… Avec ses agissements, avec ses paroles trop crues, avec tout ce qu’elle avait dit aux jumeaux, elle l’avait fait pleurer. Sa fille. La seule personne au monde qu’elle chérissait autant qu’Edward, la seule personne qu’elle ne voulait absolument pas faire souffrir, qu’elle voulait protéger, quitte à sacrifier sa propre vie – ce qu’elle avait failli faire, d’ailleurs.

Sans attendre une seconde de plus, Bella emprunta le chemin qu’avait emprunté Renesmée quelques secondes plus tôt et frappa à la porte, sans avoir de réponse sinon des reniflements étouffés. Elle pleurait… Elle pleurait, et c’était uniquement de sa faute ! Il fallait qu’elle fasse quelque chose. Mais quoi ? Bella n’est pas du genre à… montrer ce qu’elle ressent. Bien sûr, avec sa fille, c’est différent, mais dans les situations délicates comme celle-ci, elle éprouvait toujours quelques difficultés à agir « correctement ». Et si elle la blessait encore plus ? Si elle faisait une nouvelle bêtise, si elle la froissait ? Bella en venait même à douter de ses propres capacités à s’occuper de quelqu’un… Après tout, s’occuper de sa propre mère n’était pas la même chose que s’occuper d’une enfant de quelques mois – enfin, quelques années d’humain mais passons.

Poussant un soupir avant de prendre une grande inspiration, Bella poussa la porte, doutant plus que jamais. Pourtant, elle devait réconforter sa fille, essayer tout du moins. Elle n’était pas douée pour cela, peut-être oui, mais laisser sa fille pleurer, la savoir malheureuse, déprimée et énervée à la fois… Non. Elle ne pouvait pas, ce n’était humainement pas possible, même si la nouvelle-née pouvait gérer plus de choses que lorsqu’elle était encore humaine. Bon, allez, courage. Retarder le moment, laisser pleurer sa fille plus longtemps, cela ne servait à rien. Bella s’approcha du lit de sa fille, remarquant une masse trembler sous la couverture. Elle pleurait à chaudes larmes… Bon sang ! Ne lui disant rien de plus, n’osant pas dire quoi que ce soit de peur d’aggraver la situation, la jeune mère s’installa sur le lit et prit Renesmée dans ses bras, sans l’obliger à quitter la couverture pour autant, la berçant encore et encore, doucement. Sans arrêter son bercement, elle lui dit d’une voix douce et pleine de culpabilité :

Bella – Je suis désolée… Je ne voulais pas… Tu pourras sans doute les revoir, ta grand-mère est à Volterra et je ne pense pas que les Volturi nous laisseront les oublier. Pour le moment… Il faut attendre. Juste attendre.

Bella était hésitante, elle ignorait comment s’y prendre, elle ignorait ce qu’elle pouvait dire ou non et comment le dire. Elle ignorait tout dans ce genre de situations et son caractère ne l’aidait pas du tout. Pour une fois, elle aurait préféré qu’Edward soit là, même si elle se doutait qu’il allait lui faire passer un mauvais quart d’heure dès qu’ils auraient un moment ensemble. Bah, elle l’aura sans doute mérité… Seulement, ne pas penser à cela pour l’instant. Il fallait qu’elle essaie, au moins. Il fallait qu’elle rassure sa fille, qu’elle… Mais bon sang, elle n’avait jamais fait cela de sa vie ! Se lançant dans une autre tentative, Bella dit :

Bella – Je sais que c’est dur, tu n’as pas à cacher ta tristesse… J’ai perdu des amis, moi aussi, j’en ai pleuré mais bien trop tard et ce n’est que grâce à ton père, tes oncles et tes tantes que c’est passé. Je comprends ce que tu ressens, ma chérie, et je suis désolée… J’ai été la pire mère du monde, tu peux me haïr autant que tu veux, je le comprendrai. Mais dis quelque chose…


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t717-isabella-marie-swan-cullen-validee
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dis-moi maman...   Mer 21 Aoû 2013 - 11:31

Nessie avait la tête enfouie dans l'oreiller, blottie sous sa couette, comme un cocon qui la protégeait du monde extérieur. Elle avait perdu un membre de sa famille. Pire, c'était visiblement à cause de sa propre mère... Pourquoi personne n'avait rien pu faire ? Pourquoi ils étaient partis ? Comme Lilwen, elle ne les reverra sans doute plus jamais...

Elle savait que sa maman détestait Lilwen, et pensait maintenant qu'elle détestait aussi les jumeaux. Et à cause de ça, elle ne pourra jamais les revoir, aucun des trois. Ni même sa propre grand-mère, quand on y pensait bien. et cela uniquement parce que sa mère n'aimait pas le clan auquel ils appartenaient, tous. Tout ça pour ça. Et c'était cruel. Lilwen, Jane, sa mamie... Elle n'était même plus "en droit" de les voir. Jamais.

Sa mère entra dans la chambre, mais la fillette ne bougea pas d'un pouce pour autant. Elle sentit juste le matelas s'enfoncer un peu puis se fit capturer par deux bras. Elle geignit un peu, se retrouvant contre sa mère, alors qu'elle aurait juste voulu pleurer toute seule dans son coin, sans être dérangée.

Bella – Je suis désolée… Je ne voulais pas… Tu pourras sans doute les revoir, ta grand-mère est à Volterra et je ne pense pas que les Volturi nous laisseront les oublier. Pour le moment… Il faut attendre. Juste attendre.

Les revoir ? Mais sa mère n'arrivait même pas à cacher son dégoût à chaque fois qu'elle lui parlait de Lilwen ! Et elle trouvait toujours des raisons et des prétextes pour que sa mamie ne vienne jamais leur rendre visite, aussi... Alors les revoir ? sa mère disait ça pour la calmer, sans aucun doute, mais lui mentir n'était certes pas une solution.

Bella – Je sais que c’est dur, tu n’as pas à cacher ta tristesse… J’ai perdu des amis, moi aussi, j’en ai pleuré mais bien trop tard et ce n’est que grâce à ton père et tes oncles que c’est passé. Je comprends ce que tu ressens, ma chérie, et je suis désolée… J’ai été la pire mère du monde, tu peux me haïr autant que tu veux, je le comprendrai. Mais dis quelque chose…

Renesmée se dégagea en vitesse puis laça maladroitement ses chaussures, sans cesser de pleurer pour autant. Elle ignorait ce qu'elle ressentait exactement, mais ça lui faisait mal. Et, par-dessus tout, la solitude lui serrait la gorge. Ce nouveau départ, encore un, lui rappelait cruellement qu'elle avait perdu Lilwen. La seule amie qu'elle avait pu avoir, car elle était comme elle. Avec Lys, Renesmée ne s'était jamais sentie différente. Las, c'était fini. Elle se mit debout, enfilant sa veste.

- Ce n'est même pas vrai ! cria-t-elle à moitié en essuyant ses larmes. Tu trouves toujours un tas de raisons pour que mamie ne vienne jamais ici, et Lilwen, n'en parlons même pas ! Je ne te crois plus...

Elle quitta précipitamment la maison puis appela Jacob à pleins poumons, sachant qu'il n'était jamais loin de toute façon, et voulant juste se réfugier dans ses bras, qu'il l'emmène en courant loin d'ici, juste pour une heure ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dis-moi maman...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dis-moi maman...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monas de maman
» le pastis de ma maman
» J'aime ma Maman ! xD [poéme d'enfant]
» Friskette: Maman cent professions qui écrit pour les enfants
» [Brenifier, Oscar] Dis maman, pourquoi j'existe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Rps du Monde-
Sauter vers: