Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussion après déception...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Discussion après déception...   Sam 17 Aoû 2013 - 17:08

Alice avait eu une vision, les prévenant de l’arrivée des Volturi. Esmée était nerveuse, légèrement nerveuse, pour le coup. Aro… Pourquoi ne pouvait-il pas laisser les jumeaux tranquilles ? Qui avait-il de compliquer là-dedans ? Ils coururent tous, pour les rejoindre au plus vite.

Puis, peu de temps après, ils entendirent des bruits de bataille, des cris, hurlement démontrant que les jumeaux se débattaient. Ensuite la voix d’Aro leur parvint bien distinctement. Toujours aussi calme. Puis, Esmée n’entendit plus rien… Mis à part Rosalie qui lançait  un grognement. Esmée se pinça légèrement les lèvres, inquiètes. Et ils accélérèrent, courant toujours plus vite… Aro n’était sans doute pas seul... Mais... Il n’avait pas emmené toutes la garde avec lui, si ? Esmée veilla à rester près de Carlisle.


-Aro- « Scène fascinante, avec Bella, à ce que je vois... Tu as donc déjà perdu toutes tes illusions sur les Cullen ? Je vois ce que tu penses au plus profond de ton cœur... Bella a détruit tout ce à quoi tu avais commencé à croire. Et ça fait mal. »

Des illusions ? Comme s’ils faisaient ça pour les bercer d’illusions ! Ce n’était pas du tout le cas ! Ni Carlisle ni aucun membre de leur famille n’aurait cherché à les blessés ! À les manipuler comme le faisait Aro en cet instant…

-Aro- « Tu es persuadée qu'il ne te reste plus que la mort comme perspective d'avenir... Et tu refuses de parler aux Cullen après ce qui s'est passé... Cela, je peux le comprendre. Pourquoi leur confier tes doutes si ce n'est que pour recevoir sarcasmes et moqueries en retour. Ils ne te connaissent pas. Personne ne te connaît bien, hormis Alec et moi. »

Sarcasmes et moqueries ? Non mais… Il était sérieux, là ? Sarcasmes et moqueries… Comme s’ils étaient comme ça ! Esmée sentit une pointe d’énervement monter en elle, toute petite, mais qui montait en flèche. Elle ne devait pas perdre son calme… Elle savait qu’Aro mentait. Mais… Les jumeaux, eux ? Le savaient-ils ?
Plus ils avançaient, plus ils pouvaient les apercevoir. On distinguait très nettement Aro bloquant Jane, par-derrière. La bloquant avec ses bras. Jane avait l’air de croire à ce qu’il disait. Aux bêtises qu’il disait pour les manipuler… Visiblement, Jane le croyait. Et... Bella avait fait plus de dégâts que ce qu’on pouvait le croire... Dès l’instant où ils arrivèrent, ils furent bloqués par des gardes… Esmée commença à croire que… Que… Rien ni personne ne pourrait plus changer la vision des choses actuelles des jumeaux. Aro avait, visiblement, réussi... Et… Bella, sans le vouloir –Car Esmée n’en doutait pas le moins du monde - avait aidé Aro…

Au final, rien ni personne ne pourrait changer l’état d’esprit des jumeaux. Ni maintenant, ni… Plus jamais. Enfin, Esmée en doutait beaucoup… Quand ils arrivèrent, Esmée se concentra pour ne pas réagir. Elle aperçut Rosalie, qui elle, devait avoir des envies de meurtre en cet instant. Esmée fixa Bella, qui paraissait mal à l’aise tout en regardant dans la direction d’Aro et de Jane, puis ensuite Aro qui maintenait le regard fixer sur Bella. Esmée était révoltée de voir autant de mépris dans le regard qu’il lançait à Bella… Elle ne put s’empêcher de lui lancer un regard noir. Elle fixa, un instant, Carlisle, lui prit la main, puis la serra tout en fixa Jane, qui elle paraissait… Rongée de l’intérieur, nerveuse.


-Aro- « Félicitations, Madame Cullen, vous êtes encore plus rapide que moi pour blesser et détruire les gens. »

Esmée se figea littéralement sur place, surprise et choquée… Comment osait-il ?! Esmée détourna rapidement le regard, fixant Bella, et… Elle voyait une Bella figée, qui fixait… Jane ? Elle ne pouvait que le déduire, vu qu’elle lançait un regard d’excuse… Esmée était choquée. Surprise et choquée. Elle s’était figée dès l’instant où elle l’avait entendu prononcer ses mots-là… Mais comment OSAIT-IL ?! Il voyait bien qu’elle s’en voulait, même un aveugle l’aurait deviné. Esmée haïssait Aro, de plus en plus… Qui plus est, Jane n’avait pas l’air de bien prendre le fait qu’Aro dise tout ça, au vu du regard qu’elle lui lançait.

-Aro- «C'est la trahison qui fait le plus mal finalement. Avec nous, tu savais à quoi t'attendre, et ce qu'il fallait faire. Mais quand on se surprend à espérer... À croire en les autres...»

-Jane - «On se fait toujours avoir.»

Esmée senti que Jane était déçue, voire même… Perdue ? Esmée n’en savait que trop rien. Mais son cœur se serra, elle n’aimait pas le ton que Jane avait emprunté, ce ton si… Triste… Un sentiment de tristesse et d’impuissance s’empara d’elle… Que pourrait-elle dire pour changer la donne ? Pourrait-on encore le faire ? Esmée était elle aussi perdue.

Alec revint ensuite, pour finalement s’approcher de Jane. Esmée n’en revenait pas, elle ne savait pas comment elle devait réagir… Choquée ? Furieuse ? Surprise ? Triste ? Un assez mauvais mélange se ferait, si elle se laissait aller à ses émotions… Elle serra deux fois plus la main de son époux lorsqu’elle vit les jumeaux finirent par suivre Aro, de leur plein gré, apparemment…

Les fuyaient-ils ? Bella les avait-elle vraiment tant blessés que ça ? Esmée réfléchissait.  Les jumeaux avaient suivi Aro… Cela voulait-il dire qu’Aro avait gagné ? Qu’avait-il gagné ? Les jumeaux allaient-ils réussir à vivre, à nouveau, chez les Volturi ? Et enfin, une question qui trottait dans la tête d’Esmée pendant le long silence qui suivit leur départ-, la déstabilisant encore plus, la rendant encore moins neutre par rapport à cela… - : « Et Bella, allait-elle arrêter de culpabiliser ? » ou encore, « Allait-elle réussir à continuer sans s’en vouloir elle-même ? »

Esmée ferma les yeux, quand soudain… Une voix qu’elle reconnut comme étant celle de Rosalie, éclata.


-Rosalie- « ISABELLA MARIE SWAN CULLEN !! »

Esmée ouvrit soudain les yeux, en sursautant tout en regardant Rosalie, qui était maintenant en face de Bella, dans une colère noire.

-Rosalie- « Tu es fière de toi, j'espère ?! Tu n'es donc pas fichue de faire preuve du moindre tact ?! Alors que tu SAVAIS qu'ils étaient déjà à bout ! Et voilà le résultat ! Ce sont des ENFANTS ! Des enfants qui sont pires qu'en danger, là ! Et à cause de TOI ! »

Rien que le ton, le fait qu’elle ait crié démontrait que Rosalie était furieuse. Esmée ne dit rien, n’osait même pas réagir, ne sachant même pas comment réagir. Rosalie avait raison sur un point ; ce n’était que des enfants. Des enfants perdus, et… Vaincu. Mais… Étaient-ils plus en danger à Volterra qu’ici ? Esmée ferma les yeux, serrant la main de son époux, se collant à lui.

-Bella- « Je ne pensais pas que ça allait dégénérer à ce point-là ! Je me suis excusée, je ne les ai pas provoqués depuis cette histoire ! Je n'imaginais pas que... »

-Rosalie- « QUE QUOI ? Qu'ils n'allaient pas être blessés à ce point ?! Que tu pouvais les provoquer impunément, te moquer de leurs doutes et de leurs peurs ?! Tourner en dérision les rêves et les espoirs des autres puis les briser ?! Même si tu haïssais Jane, COMMENT as-tu pu te montrer aussi cruelle ?! »

Bon… Ici aussi, elle avait raison, Bella avait légèrement été trop loin, beaucoup trop loin.  Mais Lui crier dessus n’allait rien changer !

-Bella- « Mais je ne la haïssais pas ! Je ne me suis pas moquée d'eux, je voulais simplement leur faire comprendre qu'Aro n'attendait que ça pour les récupérer ! »

-Rosalie-« Magnifique résultat ! Tu te trouvais sans doute très fine à être aussi sarcastique, mais dans ces situations, ce n'est PAS le meilleur moyen ! Alors félicitations ! »

Juste après avoir dit cette phrase, Esmée aperçue Rosalie tourner les talons, furieuse et… Furieuse, seulement. Esmée ne parvint pas… À… Trouver les mots pour… Non, a déterminé ce que Rosalie pouvait bien ressentir. Mais à quoi bon ? Esmée soupira, lâcha la main de son époux et suivit Rosalie, lui emboîtant le pas. Elle fixa Bella, lui lançant un regard compatissant pour la suite. Mais elle ne pouvait pas laisser Rosalie seule, pas avec de telles émotions, pas avec une aussi grande colère. Elle suivit Rosalie jusqu’au Chalet, puis jusque dans sa chambre.

Esmée n’osait pas vraiment lui dire quoi que ce soit. Elle pouvait la comprendre, en un sens… Mais… Était-ce une raison pour avoir crié de la sorte sur Bella ? Esmée s’approcha de Rose, doucement, calmement.


-« Rose… »

Esmée cherchait les bons mots, pour ne pas la brusquée… Mais…

-« Je sais que Bella à fait une erreur, je le sais… Mais… Nous en avons tous fait. Et… Nous nous devons d’apprendre de nos erreurs. Mais… Était-ce une raison pour lui crier dessus ? »

Aïe… Erreur… Que dire pour rattraper cela ?

-« Ce que je veux dire… C’est qu’il y à d’autre moyen de faire comprendre a quelqu’un qu’il a fait une erreur. Et je crois que Bella le sait. »

Bon… Esmée ne pouvait pas vraiment en être certaine… Mais… Crier sur les autres n’était pas la bonne solution. Bon, d’accord, Bella avait fait une bêtise monumentale et avait détruit tout ce qu’ils avaient entrepris. Mais… Les jumeaux n’étaient déjà pas bien. Bella n’a fait, malheureusement, qu’avancer l’inévitable. Esmée sentit la colère montée en elle. Une colère contre Aro. Allait-il, laisser les jumeaux tranquilles ? Les jumeaux allaient-ils fuirent, une nouvelle fois ? Esmée comprit, finalement, que tout était perdu. C’était un lien fragile que Bella, involontairement a détruit, et Esmée le devinait aisément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Discussion après déception...   Jeu 22 Aoû 2013 - 10:01

Rosalie était rentrée, sa fureur n'en diminuant pas moins. Comment Bella avait-elle pu se montrer si négligente et cruelle ? Comment avait-elle pu être aussi aveugle et idiote ? N'importe qui aurait vu que les jumeaux étaient à bout ! N'importe qui aurait compris que ce n'était pas le moment de les provoquer ! N'importe qui sauf elle. Rien n'avait changé, on dirait. Elle se fichait toujours autant de blesser les autres jusqu'au plus profond d'eux-mêmes, exactement comme lorsqu'elle était humaine.

Rosalie s'assit sur son lit, la colère et la tristesse se mélangeant en elle. Elle ne supportait plus la manière dont sa belle-sœur se comportait. Elle n'avait pas aidé Jane, au début, par compassion, mais parce qu'elle se sentait coupable, un acte donc terriblement égoïste, intéressé et purement infect. Elle ne pensait toujours qu'à elle et ses petits soucis. Que les autres doutent et aient peur, quelle importance pour elle ? Il n'y avait qu'elle à avoir raison, après tout, non ? Elle ruminait tout cela lorsqu'Esmée entra dans la chambre. Rosalie retint un long soupir exaspéré. On ne pouvait jamais être tranquille cinq minutes dans cette famille.

Esmée -« Je sais que Bella à fait une erreur, je le sais… Mais… Nous en avons tous fait. Et… Nous nous devons d’apprendre de nos erreurs. Mais… Était-ce une raison pour lui crier dessus ? »

Rosalie se tourna lentement vers sa mère, la colère revenant en force. Oh, une simple erreur, vraiment ? Et ce n'était donc pas une raison de crier ? Sa mère adoptive dut voir son expression car elle se hâta de poursuivre.

Esmée -« Ce que je veux dire… C’est qu’il y a d’autre moyen de faire comprendre à quelqu’un qu’il a fait une erreur. Et je crois que Bella le sait. »

Sans blague ? Rosalie se leva, rejetant brusquement en arrière les mèches qui lui tombaient devant le visage. Il n'y avait plus une trace, en cet instant, de son humanité. Ni dans sa posture figée, ni dans ses yeux noircis par la rage, ni dans sa pâleur qui aurait concurrencé n'importe quel cadavre.

- Mais pardon d'avoir crié, Esmée, pardon de ne pas supporter une personne qui non seulement se comporte comme la première des égoïstes, mais aussi qui se permet de piétiner les doutes de quelqu'un en rigolant ! Ah, aussi, je suis si désolée de ne pas apprécier qu'on s'en prenne à des enfants !

Son ton respirait l'ironie, et la colère se lisait très clairement dans ses yeux.

- J'aurais beau t'expliquer ce que je ressens à propos de tout cela, Esmée, je doute que tu comprennes. Et Bella non plus ne parviendra jamais à comprendre, vu ce qu'elle m'a répondu toute à l'heure ! Je me demande bien si elle serait capable de ne blesser personne pendant au moins une semaine, mais vois-tu, j'en doute fort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Discussion après déception...   Jeu 22 Aoû 2013 - 21:22

-Rosalie-« Mais pardon d'avoir crié, Esmée, pardon de ne pas supporter une personne qui non seulement se comporte comme la première des égoïstes, mais aussi qui se permet de piétiner les doutes de quelqu'un en rigolant ! Ah, aussi, je suis si désolée de ne pas apprécier qu'on s'en prenne à des enfants ! »

Esmée sentit l’ironie dans la voix de sa fille adoptive, elle la comprenait, en un sens... Mais… Crier sur les gens n’était jamais la solution, jamais. Esmée soupira. Que pouvait-elle lui dire, maintenant ? Rosalie en voulait, apparemment, énormément à Bella.

Esmée fixait le regard de Rosalie et put y lire une colère… Une fureur… Fureur qui lui fit froid dans le dos. Bella avait fait une erreur. Bon, d’accord, une grosse erreur… Mais… Qu’en pouvait-elle si elle n’avait pas de tact ? Si… Si…

-Rosalie- « J'aurais beau t'expliquer ce que je ressens à propos de tout cela, Esmée, je doute que tu comprennes. Et Bella non plus ne parviendra jamais à comprendre, vu ce qu'elle m'a répondu tout à l'heure ! Je me demande bien si elle serait capable de ne blesser personne pendant au moins une semaine, mais vois-tu, j'en doute fort. »

Esmée ne pu s’empêcher de lâcher un soupir… Bella n’était pas aussi… Égoïste, si ? Esmée savait que ce n’était pas le cas. Et elle savait aussi que Rosalie était en colère et que donc, elle parlait sous l’effet de la colère. Esmée fixa Rosalie, longuement. Elle cherchait ses mots. Comment lui faire comprendre, maintenant, que Bella n’avait pas un si mauvais fond ?

-« Rose… Je comprends plus de chose que tu ne peux le croire…»

Elle prit une respiration inutile, ayant peur de la brusquer, de l’énerver… Mais… Elle ne voulait pas que tout cela… Toute cette histoire… Elle ne le voulait pas que… Que ça gâche l’ambiance, gâche le peut de stabilité qu’ils avaient réussi à… Obtenir. Mais… Cela n’était que secondaire, à vrai dire. Ce qu’elle ne voulait pas, c’était que… Que Rose en veuille autant à Bella, juste à cause de ça. Uniquement à cause de ça. Les jumeaux étaient des enfants, oui. Bella avait manqué de tact et avait détruit tout ce qu’ils avaient réussi à obtenir, aussi. Mais… Esmée était persuadée que Bella avait un bon fond, qu’elle n’était pas le moins du monde égoïste. Tout le monde n’a pas l’occasion d’avoir du tact…

-« Je comprends que tu sois en colère. Furieuse, même. Mais… Tu vois Bella comme quelqu’un de mauvais, tu es en colère et ta vision en est noircie. »

Esmée soupira. Elle ne voulait pas la mettre plus en colère que ce qu’elle n’était déjà… Mais… Comment faire ? Après tout, Rosalie avait sa vision des choses. Et Esmée ne pourrait sans doute pas la changer.

-« Bella n’est pas égoïste, Rose. Elle manque seulement de tact… Et n’y peux rien. Elle est comme ça, tout le monde n’as pas l’occasion d’en avoir… Bella… Est ce qu’elle est. Humaine ou Vampire, ça ne peut pas changer son caractère… Si Humaine déjà ça lui faisait défaut… »

Esmée se rendit compte que… Rosalie pourrait mal le prendre, prendre cela comme une critique. Elle fixa Rosalie. Inquiètes. Inquiètes pour elle, inquiète pour Bella, inquiètes pour les jumeaux et le risque qu’ils encouraient tous…

-« Ce qui est fait est fait, Rosalie. Et ne peux être changé. Tu entends ? Bella à fait une terrible erreur. Mais ce n’était pas une raison de lui crier dessus et… Le fait de lui en vouloir et de lui crier dessus ne changera pas ce qui à été fait. Ne changera pas le fait que les jumeaux soient retournés à Volterra. Rien ne pourra le changer, Rose. Saches-le. Rien. Lui en vouloir ne fera que vous éloigné l’une de l’autre. Et vous détruira.»

Esmée soupira avant de dire plus bas:

-« Et... pour être honnête, je ne veux pas vous voir vous détruire mutuellement à petit feu. »

Ce n’était peut-être pas les bons mots. Mais… Esmée avait peur. Terriblement peur pour sa belle-fille et sa fille adoptive. Peur de les voir se détruire, peur de les voir se détestée, se haïr. Peur que tout cela dégénère juste pour une erreur…Une simple… Mais… Terrible erreur. Bella devait être en train de soit se faire engueulée en bas, soit de culpabilisé, seule. Elle soupira à nouveau. Sentant que sa fille n’allait pas aimer ce qu’elle avait dit… Mais… Malheureusement, ce n’était que pur vérité.

-« Et… Rose, ils ne voudront pas revenir. Bella à fait une erreur, une énorme erreur, mais ce n’était pas une raison pour réagir de cette façon… Rien ne pourra changer ça, Rose. RIEN. »

Elle lâcha un gros soupir, étant partagée entre plusieurs émotions, entre plusieurs sentiments. Que faire ? Que dire pour lui faire changer d’avis ? Elle craignait de n'aggraver encore plus les choses en continuant…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Discussion après déception...   Ven 13 Sep 2013 - 17:13

Esmée -« Rose… Je comprends plus de chose que tu ne peux le croire…»

Cela, Rosalie en doutait. Il y avait tant de choses que sa famille n'avait pas encore comprit, et qu'elle aurait voulu leur hurler. Des choses, parfois, qu'elle n'avait même pas osé confier à Emmett lui-même. Oh, bien évidemment, elle l'aimait plus que tout, elle aurait fait n'importe quoi pour lui, mais certains secrets restaient profondément enfouis en elle sans qu'elle puisse rien y changer. Des secrets parfois si douloureux. Des secrets qui lui revenaient régulièrement en pleine figure, avec la force de gifles, depuis que Bella vivait avec eux. Et elle ne pouvait même pas s'en ouvrir à sa famille ! Edward la haïrait. Esmée et Carlisle ne comprendraient pas. Jasper et Alice désapprouveraient. Cette situation la rendait totalement dingue. Mais ce que venait de faire Bella était la goutte de trop.

Esmée -« Je comprends que tu sois en colère. Furieuse, même. Mais… Tu vois Bella comme quelqu’un de mauvais, tu es en colère et ta vision en est noircie. Bella n’est pas égoïste, Rose. Elle manque seulement de tact… Et n’y peux rien. Elle est comme ça, tout le monde n’as pas l’occasion d’en avoir… Bella… Est ce qu’elle est. Humaine ou Vampire, ça ne peut pas changer son caractère… Si Humaine déjà ça lui faisait défaut… »

Humaine... Humaine, oui. Voilà bien un mot qui la brûlait, la dévorait de l'intérieur. Humaine. Elle aurait donné n'importe quoi pour l'obtenir, pour l'être à nouveau. Elle aurait absolument tout sacrifié sans aucune hésitation pour sentir son cœur battre, la chaleur du soleil sur sa peau, la vie pulser dans ses veines, et surtout, surtout, pouvoir donner la vie. Avoir un enfant rien qu'à elle qui l'appellera maman, qu'elle pourrait élever et choyer. Pouvoir vieillir, voir son enfant grandir, fonder une famille à son tour. Devenir vieille, être entourée de petits-enfants, et terminer, enfin. Quitter cette vie, heureuse et comblée. Revenir dans le cycle naturel des choses, et ne plus être ce monstre de glace éjecté à jamais du cours du Temps. Vivre et mourir. Voilà ce qui était normal, ce qui était bon.

Esmée -« Ce qui est fait est fait, Rosalie. Et ne peux être changé. Tu entends ? Bella à fait une terrible erreur. Mais ce n’était pas une raison de lui crier dessus et… Le fait de lui en vouloir et de lui crier dessus ne changera pas ce qui à été fait. Ne changera pas le fait que les jumeaux soient retournés à Volterra. Rien ne pourra le changer, Rose. Saches-le. Rien. Lui en vouloir ne fera que vous éloigner l’une de l’autre. Et vous détruira. Et... pour être honnête, je ne veux pas vous voir vous détruire mutuellement à petit feu. »

Rosalie faillit éclater de rire, et ne se retint qu'à très grande peine. Les commissures de sa bouche se relevèrent traîtreusement, et elle posa sa main sur sa bouche. Éloignées l'une de l'autre ? C'était d'un risible ! Jamais depuis qu'elle la connaissait Rosalie n'avait pu vraiment aimer Bella. Jamais ! Bella avait jeté aux orties, comme s'il s'agissait de vulgaires déchets, tout ce à quoi Rosalie aspirait depuis des dizaines d'années. Comme si cela n'avait strictement aucune valeur à ses yeux. Oh, oui, bien sûr, elle avait eu Renesmée, mais ce sera sa seule fille. Elle était désormais figée tous comme eux. Elle ne vieillira plus, ne sera jamais grand-mère. et le tout PAR CHOIX ! PAR CHOIX !

Rosalie avait fait des efforts, tenté d'accepter sa nouvelle sœur, d'entretenir de bonnes relations avec elle, mais c'était un problème impossible. Elle ne pouvait tout simplement pas accepter que l'on se prive volontairement d'une vie de chaleur et de relations humaines. Tout ça pour avoir un corps rigide et glacé, ne jamais pouvoir s'installer durablement quelque part, être coupé du monde humain. Exclu. Appartenir à une espèce qui n'aurait dû exister que dans les cauchemars. "Mort" depuis des dizaines d'années pour le monde humain. Mort. Elle aurait dû mourir, cette nuit-là.

Esmée -« Et… Rose, ils ne voudront pas revenir. Bella à fait une erreur, une énorme erreur, mais ce n’était pas une raison pour réagir de cette façon… Rien ne pourra changer ça, Rose. RIEN. »

Rosalie se leva et fixa sa mère quelques instants. Elle en avait assez. son cœur la faisait souffrir, la déchirait, même s'il ne battait plus.

- Tu as raison, Esmée, on ne peut plus changer quoi que ce soit, et pas seulement pour les jumeaux. En tout cas, s'il te plaît, ne me force pas à accepter une chose dont je ne suis pas capable. Et tu n'as pas besoin non plus d'avoir peur qu'on s'éloigne l'une de l'autre, puisqu'on ne s'est jamais vraiment rapprochées.

Elle n'avait pas la moindre envie de poursuivre cette conversation, trop en colère pour le moment. L'amertume remplissait la quasi-totalité de son existence. L'amertume et le regret. Elle se rassit près de la fenêtre, réfléchissant à ce qu'elle pourra faire. Ce qu'elle devait faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Discussion après déception...   Jeu 26 Sep 2013 - 17:33

Esmée aperçut sa fille adoptive se lever, puis la fixer. Esmée soupira.

-Rosalie-« Tu as raison, Esmée, on ne peut plus changer quoi que ce soit, et pas seulement pour les jumeaux. En tout cas, s'il te plaît, ne me force pas à accepter une chose dont je ne suis pas capable. Et tu n'as pas besoin non plus d'avoir peur qu'on s'éloigne l'une de l'autre, puisqu'on ne s'est jamais vraiment rapprochées. »

Rosalie s’assit ensuite sur l’appui de fenêtre. Esmée s’en voulut d’avoir, au lieu d’arranger les choses, empiré la situation… Bien, Bella et Rosalie ne s’étaient donc pas autant rapprochées que cela... Mais Esmée savait que Rosalie n’aimait pas parler de ça, que l’humanité était un sujet tabou. Elle le savait. Mais elle pouvait aussi deviner que Rose n’oubliait pas son désir impossible d’avoir une nouvelle chance… Mais que faire ? Que dire pour arranger ça ?

-« Désolée… A vrai dire, je pensais que vous vous étiez un peu rapprochée avec la… »

Esmée ne savait pas vraiment quoi dire d’autre… Mais… Elle voulait réconforter sa fille, la calmer. Faire tout ce qui était en son pouvoir pour la rassuré ou… Pour la réconforter. Mais, quelque chose en elle savait que la blessure de sa fille adoptive était trop profonde pour être guérie. Elle savait aussi que, quoi qu’elle dirait, elle ne ferait qu’empirer les choses. Elle le savait… Mais… Comment faire ? Comment arranger les choses ? Esmée ne savait pas si c’était possible. Elle ne savait pas si… Un jour, Rosalie arrêterait d’en vouloir à Bella, de lui en vouloir d’avoir…

-« Je suis désolée, Rose. »

Esmée s’approcha de sa fille.

-« Je ne voulais pas t’énerver davantage… Seulement te calmer. Mais visiblement, tout ce que je vais te dire va t’énerver. Donc… Je suis désolée. »

Et… Malgré ce que son instinct lui criait, elle ne voulut pas tenter le diable et en dire plus. Elle n’osa même pas s’approcher davantage et faire ce qu’elle aurait fait d’habitude : la prendre dans ses bras. Elle attendrait la réaction de sa fille.
Esmée espérait que Rosalie arrêterait, un jour, d’en vouloir à Bella d’avoir fait le choix d’être comme eux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion après déception...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion après déception...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La discussion Aizen/urahara
» après déception sur magimix = je vais prendre giada d'isomac
» Réception d'un mail un an après son envoi ???
» [AIDE] Comment résoudre un problème après passage des applis sur SD?
» [DISCUSSION] Problème après mise à jour honeycomb 3.2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Rps du Monde-
Sauter vers: