Tensions internes, contrebande, révolte qui gronde... A Amestris, la paix n'est jamais la bienvenue.
 
CalendrierFAQAccueilLivre d'Or du SiteRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 (Défis) Révélation envers Caïus

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: (Défis) Révélation envers Caïus   Jeu 31 Oct 2013 - 0:38

L'anxiété la parcourait dans tout son être, elle était agitée, oserait-elle lui avoué ? Caïus est comment dire ... ironique pour elle. On entendais ses talons dans tout le château Volterra, elle rongeais ses ongles et répétais sans cesse ce qu'elle dirais à Caïus et comment allais t-il réagir ? Parce que si Caïus devient compréhensif du jour au lendemain, c'est étrange. Elle bégayais en répétant son texte à haute voix :

- Caïus ... Euh ... C'est que ... Je t'aime.

Non, pas ça, elle cherchais encore, ce texte fais trop humain beaucoup trop. Quel déclaration allait-elle lui faire ? Elle décidait de se promener dans le château, ses talons faisaient un bruit sec sur le marbre. Elle faisait frôler ses mains sur la pierre tout en répétant son texte.

- Caïus mon amour pour toi est éternelle ...

Pourquoi elle commençais à sortir des paroles poétiques ? Ce n'était pas elle, elle n'était pas elle. Elle se déplaça lentement dans le château et croisa un garde qui remarque son anxiété.

Garde - Léa, vous allez bien ?
- Non.
Garde - Pourquoi ?


Elle ignora complétement le garde, le garde la regardais d'un air inquiet. Elle continua à trouver une phrase crédible et sérieuse.

- Caïus, je suis amoureuse de toi.

Elle s'asseyait sur le sol froid et elle s'adossait contre la pierre, et répéta son texte à voix basse.

- Caïus, j'ai des sentim...

Elle s'était fais interrompre par une garde qui venait du même trajet que moi et qui avait sans doute croiser le garde qui lui aurait fais part de ses inquiétudes à mon sujet.

- C'est le garde qui t'envoie ?
Garde - Comment le sais tu ?
- Je l'ai croisé aussi.
Garde - D'accord, tu as quoi ?
- T'as déjà été amoureuse au point de ne pas savoir comment lui dire ?
Garde - Bien sûr.
- Moi c'est pareil.
Garde - Qui est-ce ?


Elle ignora totalement et se leva pour se diriger vers la fenêtre qui était salie par les poussières, elle toucha le verre froid et elle encrassais les bouts de ses doigts, la garde s'approcha de Léa.

Garde -Léa, tu peut tout me dire...

Je connaissais même pas cette garde et de quoi se mêle t-elle ? Déjà, on vouvoie les plus grands. Elle risque de ne pas faire grand feu chez les Volturis.

- Je connais même pas ton nom.
- Elizabeth.


Elle ne voulais pas lui dire, sa risquais de se propager chez les gardes et aux oreilles de ...lui.
Elizabeth, risque de se faire tuer, quand les gardes commencent à se mêler des affaires des plus grands, sa peut tourner mal comme Mona qui s'est faite tuer pour avoir fouiner dans les jupons d'Aro quelques décennies, elle fût exécuter sur le champ.
- Ne te mêle pas de mes affaires, tu risque de finir comme Mona.
- Qui est Mona ?
- Mona fouinais dans les jupons d'Aro, cela n'as pas plu à Aro qui l'as exécuté de sang froid. Ce qui va certainement t'arriver.
- Navrée.

Elizabeth est apeurée, Léa était franche sur ça, sans pitié.
Elle part, sans rien dire à "Elizabeth" pour aller dans la salle des trônes, peut être qu'entre temps Caïus est arrivé, Caïus était bien là elle souriais, elle se sentais bien, elle n'était presque plus préoccupée un peu pour l'annonce et réaction et elle prends son courage à deux mains.

- Caïus, je dois ... te parler.

Il était là, assis à son trône. Il semblait ne pas l'écouter. Elle se déplaçait bruyamment dans l’espérance qu'il la remarque, rien, pas un regard ni un sourire.
Elle s'approche, se met devant lui et elle se met à genoux, elle leva ses bras comme si il l'abandonnais.

Caïus, cela peut te sembler idiot et sans avenir mais je suis amoureuse de toi, follement amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Damon Raven

Général de division

avatar

Statut :
  • Administrateur/trice
Messages : 1361
DC : Nop

MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   Jeu 31 Oct 2013 - 22:26

Voilà déjà plusieurs heures que leur équipe habituelle de crise était partie, en route pour le Népal, histoire de vérifier si des Enfants de la Lune s'y trouvaient de nouveau. Enfants de la Lune. Enfants de la Lune. Ces simples mots suffisaient à hérisser Caïus et assombrir son humeur qui n'était déjà pas très belle à la base. Des Enfants de la Lune ! Ces sales monstres poilus et baveux dont il avait la plus complète horreur. Il brûlait d'envie de se venger d'eux, et en même temps, les craignait. Il avait bien failli y laisser la peau, la dernière fois... Voilà pourquoi il avait passé les dernières heures, depuis le départ de Félix, Démétri et les jumeaux à râler et marmonner dans son coin. Tous ceux qui passaient à proximité faisaient les frais de sa mauvaise humeur.

Il rejoignit la salle des trois trônes, où Aro était occupé à exterminer un petit groupe. Qu'avaient-ils encore faits, ceux-là ? Pourquoi donc s'agiter et se faire remarquer alors que tous ici savaient que la loi des Italiens allait tomber comme un couperet ? Ou comme la lame bien aiguisée d'une guillotine. La guillotine, merveilleux objet... Caïus avait adoré admirer le spectacle des têtes tranchées bien proprement et très nettement. Les français avaient même coupé la tête de leur Roi. Bande de tarés.

Il s'assit négligemment, regardant son frère rendre la loi. C'était d'un ennui profond. Son esprit dériva de nouveau vers les Enfants de la Lune, alors qu'un bruit de corps démembré se faisait entendre. Ces saletés... Il rêvait de les voir tous exterminés, anéanti, brûlés vifs, détruits, démembrés ! Il se souvenait parfaitement de leurs yeux brillants dans la nuit, leur force, leur odeur immonde, la senteur atroce de leur sang épais et noir, leur présence si insupportable. Et dire qu'une guerre arrivait, encore une. Il fut tiré de ses songes lorsque qu'une garde s'agenouilla juste devant son trône. Hum ? Qu'est-ce qu'elle voulait, celle-là ? Il ne connaissait même pas son nom, et s'en fichait totalement, à vrai dire. Il ne prenait pas la peine de retenir le nom des simples gardes, de ceux qui ne s'illustraient en rien, ou de ceux qui n'avaient jamais soulevé sa colère. Elle avait levé les bras, accentuant son côté ridicule.

- Caïus, cela peut te sembler idiot et sans avenir mais je suis amoureuse de toi, follement amoureuse.

Il haussa un sourcil, totalement ébahi, puis une ombre de très mauvaise augure passa sur son visage. Plaît-il ? Cette petite idiote avait-elle vraiment toute sa tête ? A moins qu'Alec ne l'ait contaminé avec ses envies suicidaires. Enfin, peu importe. Elle avait commis deux fautes particulièrement grave. Premièrement, elle avait omis de le vouvoyer, un manque de respect tout à fait intolérable de la part d'une garde ! Deuxièmement, elle avait dû oublier que Caïus était marié, bien longtemps avant que cette gamine ne vienne au monde pour brailler, et ce qu'elle venait de dire était une insulte envers Athenodora, sa bien-aimée épouse. Il croisa les mains, laissant échapper un sifflement exaspéré.

- Quand je dis qu'il est temps, dit-il d'une voix doucereuse, de faire un peu de ménage parmi les gardes. Histoire de se débarrasser des déchets qui n'ont toujours pas compris qu'une des règles de base est le vouvoiement lorsqu'on s'adresse à un supérieur.

Il fit signe à deux autres gardes de s'emparer de la gamine et de l'immobiliser. Il eut un sourire sadique et se pencha vers elle, les yeux brillants.

- Rappelle-moi ton nom, morveuse ? J'aime bien savoir l'identité des personnes que je souhaite torturer.


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t274-caius-volturi-valide#932
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   Jeu 31 Oct 2013 - 23:37

- Rappelle-moi ton nom, morveuse ? J'aime bien savoir l'identité des personnes que je souhaite torturer.
Pourquoi il voulait lui torturer ? Les gardes l’immobilisait à genoux, était-elle condamnée à périr ici devant l'homme dont elle est éperdument amoureuse ?
Hum ... je ... m'app...m'appel...m'appelle...Léa.
Pourquoi l'as t-elle dis ? Caïus va la faire souffrir comme il l'a dis ? Les gardes la retenaient avec tellement de force qu'elle ne pouvait plus bouger, paralysée. Elle essayais comme même à se débattre des gardes, tout en gardant "son calme" elle essayais de se défendre, pour la laisser vivante.
Je suis réellement amoureuse de vous, Caïus, ce n'est pas de la plaisanterie, je ne veux pas passer un grade supérieur, c'est des réelles sentiments.
Allait-elle se faire lâcher par les gardes ? Elle n'en peux plus, doit elle se débattre au risque de mourir ? * Je suis amoureuse de Caïus * Doit-elle sauver son cas pour éviter de mourir, elle le pense.

L'amour que je ressens pour Caïus est la vérité, je m'en fiche de rester garde mais je veux qu'il le sache à quelle point je suis folle de lui, il me plait, tout chez lui..


Léa, toujours retenue par les gardes se demandait si ils allaient l'épargner où si c'était son dernier jour, heure où même ces minutes. Elle se rappelle que Aro pouvait exécuter d'un moment où un autre dès qu'il juge qu'un(e) garde est trop imposant. Au loin, elle vois Elizabeth qui observais Léa agenouillés deux gardes à ses cotés. Elizabeth, prends son courage à deux mains et hurlais :

Elle raconte vrai, elle ne joue pas avec les sentiments.

Allait-elle sauver sa vie ? Les gardes entendront-ils raison ? Elle était debout, les mains au long de son corps. Si cette phrase suffisait à sauver sa vie ? Quels seront les répercussions que Elizabeth risque d'encourir ? Léa tournais sa tête de bas en haut, oui. Léa ne jouait pas avec ses sentiments, elle était vraiment amoureuse de Caïus. Ses genoux lui faisaient mal, elle était forcé à rester au sol. Comment allait-elle s'en sortir ?
Elle baissait la tête, elle savait ce qu'elle risquais, soit la mort ou même être renvoyée des Volturis ce qu'elle redoutais le plus.
* Je vais m'en sortir * Léa savait qu'après cette "embuscade" elle allait se cacher, ne plus se montrer pendant quelques semaines, pour qu'ils oublient entièrement ce qui viens se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Damon Raven

Général de division

avatar

Statut :
  • Administrateur/trice
Messages : 1361
DC : Nop

MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   Dim 3 Nov 2013 - 21:29

(HRP : Avec l'autorisation d'Aro)


- Hum ... je ... m'app...m'appel...m'appelle...Léa.

Léa ? Jamais entendu parler. Il faut dire que les gardes étaient assez nombreux, et qu'il ne prenait pas la peine de les connaître tous... Pourquoi faire, de toute façon ? Ils n'étaient pas tous si utiles, loin de là, et Caïus ne s'occupaient que des plus puissants. Autrement dit, seulement ceux qui s'illustraient d'une façon ou d'une autre, car ce n'était que sur eux que Caïus comptait. Leur clan devait rester puissant, et la seule façon était de recruter les meilleurs, et pas seulement ceux possédant un don. Mais cette gamine, il ne se souvenait pas d'elle. Quand avait-elle été recrutée ? Il eut un sourire sadique, se délectant de sa terreur et de son impuissance.

- Je suis réellement amoureuse de vous, Caïus, ce n'est pas de la plaisanterie, je ne veux pas passer un grade supérieur, ce sont des réels sentiments.

Ah oui ? Aro recrutait vraiment n'importe qui ! Une gamine, amoureuse de lui ? N'importe qui d'autre aurait trouvé cela flatteur, mais lui trouvait cela ridicule. Amoureuse de lui... Il ne se souciait pas de plaire ou non, encore moins aux gardes ! La seule chose qui comptait pour lui était de voir le clan prospérer, ses ennemis disparaître, et le monde reconnaître leur puissance. L'amour inepte n'avait pas sa place dans le tableau. Oh, bien sûr, il aimait son épouse, Athenodora, mais c'est un amour lent et tranquille, durci par les innombrables années passés ensemble, et Caïus pouvait aisément rester longtemps loin de sa femme.

Il se rencogna dans son fauteuil, souriant toujours. Cette gamine s'accrochait à un espoir impossible, et lui s'en amusait. En un sens, elle ressemblait à Alec, qui lui aussi rêvait de quelque chose qu'il n'obtiendra jamais. Aussi pathétiques l'un que l'autre. Il y avait également eu un autre garde, dont il avait oublié le nom, qui s'était accroché un rêve inaccessible. Cet imbécile était mort, après seulement quelques années de vie. Il allait répondre à la mioche lorsqu'une voix perçante et criarde hurla dans la salle.

- Elle raconte vrai, elle ne joue pas avec les sentiments.

Il tourna la tête vers la pauvre idiote qui avait osé hurler ainsi et les interrompre. Une garde lambda. Un pion. Un être inutile. Il échangea un regard avec Aro, et obtint son accord. Lui semblait se désintéresser totalement de la situation. Caïus se leva, jetant un regard mauvais à l'impudente.

- Une nouvelle guerre arrive, dit-il tranquillement. Et il serait fâcheux de garder des êtres faibles et incapables dans nos rangs.

Il fit un signe. Un seul. Et la garde qui avait crié fut aussitôt attrapée, réduite en pièces, et son corps brûlé. Il regarda quelques secondes le feu d'un air impassible et se retourna vers Léa, marchant vers elle. Faisant signe aux gardes de la relâcher, il la fit lever puis lui attrapa le menton, lui soulevant la tête pour l'obliger à le regarder droit dans les yeux.

- Je pourrais te tuer toi aussi dans la seconde, murmura-t-il. Un geste suffirait pour mettre fin à ta vie. Cependant, je ne veux gaspiller inutilement...

Il appela Orlin, puis repoussa brutalement la fillette au milieu de la pièce.

- Bats-toi contre lui, ordonna-t-il. Et je verrais si cela vaut le coup de te laisser la vie sauve.



[HJ : Pas de duel à mort, évidemment.xD Et on ne peut arracher quelque chose à quelqu'un non plus.]


Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-crepuscule.forumsactifs.com/t274-caius-volturi-valide#932
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   Lun 4 Nov 2013 - 21:39

Elle était sur le sol, retenue par les gardes. Un garde s’approchait de Elizabeth qui restait là sans bouger un garde lui arracha la tête, Léa voyait le corps d'Elizabeth a terre sous le trône de Caïus, Léa avait un sourire sadique. * Bien fait * De toute façon, elle ne l'aimais pas et c'était bien fait pour elle. Caïus fis un geste, les gardes lâchèrent Léa et elle se releva, elle nettoya la poussière du sol qui s'était installé entre les fibres de sa cape noir. Elle fût brûlée quelques instants. Elle observais le feu qui enlever des décennies de souvenirs, tout en laissant un sourire sadique

- Merci d'avoir assassinée cette garde.

Elle était franche et direct, elle l'a détestait. Les gardes s'écartèrent de Léa pour vaguer à d'autres occupations. Comme si de rien n'était. Elle n'était pas dans sa plus grande forme, elle venait de se faire vulgairement humiliée par l'être dont elle est éperdument amoureuse... Elle se sentais en colère, elle regardais droit dans les yeux rubis, elle était remplie de haine. Elle en avait contre les gardes qui n'avaient pas de choix d'obéir aux maîtres sous la peine de mort. Elle murmurait des paroles incompréhensibles.
Néanmoins, elle restait fière de l'exécution de Elizabeth, elle l'avais méritée et connaissais les causes.
Caïus s'approchait de Léa et lui pris le menton la soulevant, pour l'immobiliser pour pouvoir avoir un regard droit dans ses yeux.

- Je pourrais te tuer toi aussi dans la seconde, murmura-t-il. Un geste suffirait pour mettre fin à ta vie. Cependant, je ne veux gaspiller inutilement...

La tuer ? Il avait un air sérieux et froid, les gants de velours s'appuyait contre le visage froid de Elle. Il rejetait pour laisser passer la "gamine" s'enfuir, Léa se fût jeter au milieu de la pièce, elle tomba sans équilibre et se releva, ensuite elle entendais la voix de Caïus appelez un nom qui lui venait même pas a l'esprit et sans importance, son nom était simple mais Léa chamboulée par intercalation .
Puis, elle entendis la voix de Caïus qui s'adressait sans doute à elle. Elle prends le temps de tourner sa tête pour savoir si Caïus lui parlait ou non.
Il lui adressa ces 17 mots :
- Bats-toi contre lui, ordonna-t-il. Et je verrais si cela vaut le coup de te laisser la vie sauve.

Apparemment c'était à Léa qu'il s'adressait, vu son intonation sec, grave et agressif.
Son intention de meurtre vampire sur une garde allait-il s'estomper si j'arrivais à battre contre "lui" l'homme aux cheveux noirs et courts, même taille environ que Léa elle s'en approchait pour pouvoir l'affronter. Elle s'en approchais, l'air peureuse, elle le fixais droit dans les yeux et contempla l'inconnu avec qui elle devait se battre.
L'adulte ressemblait familièrement à Caïus, même sourire, même mimique c'était son fils ? Son frère ? Elle en avait pas la moindre idée, mais fallait qu'elle se batte pour pouvoir sauver sa vie. * Battre pour vivre, une devise amusante pour Léa qui reflétait sa personnalité * ... Elle n'avais aucune intention de le tuer, une raison compréhensible : Elle pouvais en mourir et la mort ne lui tentais absolument pas.
Elle s'approcha de ce vampire d'une grande beauté, qui lui avait l'air si inoffensif mais si sadique à la fois . La peau plus blanchâtre que Léa, des yeux rubis, longue tenue noire orné d'un collier Volturis comme celui de Caïus, cela devait être leur insigne entre eux.
Léa ne connaissait pas ce Volturi, elle connait : Aro, Marcus, Caïus, Alec, Jane, Athénadora et Sulpicia. Lui, son nom lui échappais mais Léa devait sauver sa vie et pour ça, il faut qu'elle se batte. Violent ou pas, elle n'y réfléchissais même pas. Elle devait sauver sa vie, elle s'en approchais pour se présenter vaguement, la politesse avant tout combat. Léa se sentait comme dans un combat de Judo, on se salue et on passe aux mains. Léa n'avait aucune envie de se battre, elle était chamboulée et énervée après les paroles de Caïus qui rejetais la demande indirecte de Léa, puis le rejet manuellement pour qu'elle parte, elle ne se sentais pas vraiment bien ... Léa devait se battre.

Bonjour, je doit me battre contre vous pour sauver ma vie.

Elle se recule et attends la réaction de l'homme, va t-il bien réagir ? Allait t-il gagner le combat ?
Elle enleva sa cape noir, elle lançais sa cape sur le banc puis enleva tout les objets fragile et attacha ses cheveux en queue de cheval. Les mains prêtes à réagir, elle se baissa légèrement et plia légèrement ses genoux pour qu'elle prenne son appui si le vampire s'éjecta sur elle, qu'elle puisse l'éviter et regardais droit dans les yeux de l'homme qui n'avait pas l'air de réagir où même de prêter de l'attention à Léa. Les poings serrés, elle regardais de droite à gauche. Elle était prête, elle ferais n'importe quoi pour sauver sa vie. Elle en avais envie, elle voulais savoir si elle allait survivre où si elle allait porter la victoire. Mais elle était comme même tracasser : Quand le combat cessera, elle auras le jugement de Caïus. La vie saine et sauf ? Où brûlée ? Et comment allait-elle réagir après le combat ? Elle se cacherais où elle ferais comme si de rien ne s'était passé ? Et comment Caïus allait-il réagir, seras t-il sûr de son jugement où il le regrettera plus tard ? Seul l'après combat seras le jugement. Le jugement dernier et certains. Comment allait-elle réagir si elle finis comme Mona et Elisabeth, comment allait-elle réagir quand ils lui saisiront le visage pour lui arracher.
Le jugement dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   Ven 8 Nov 2013 - 18:09

Orlin était, comme presque tout le château, complètement scotché par la scène à laquelle il venait d'assister. Il y en avait qui n'avaient pas froids aux yeux, comme Alec. Mais là on était un cran au dessus. Il suffisait d'avoir un dixième de millionième de milliardième d'once de bon sens pour savoir que c'était complètement suicidaire de faire une telle déclaration devant Caïus et tout le château. Orlin en restait complètement ébahi, stupéfait. C'était tellement insensé que ça dépassait ses capacités de compréhension.

Second coup de pied dans la fourmilière : une autre garde, Elizabeth, se mit à hurler à Caïus que ce que disait Léa était ce qu'elle ressentait réellement. Là c'était plus possible, Orlin rêvait tout éveillé. On avait vraiment touché le fond sur ce coup là. Dans une situation comme celle-là, même Alec aurait su qu'il valait mieux la fermer et filer droit. D'ailleurs elle ne tarda pas à en payer le prix, Caïus fit un signe du petit doigt et Elizabeth fut réduite en pièces et ses morceaux brulés.

Caïus
Je pourrais te tuer toi aussi dans la seconde, murmura-t-il. Un geste suffirait pour mettre fin à ta vie. Cependant, je ne veux gaspiller inutilement...

Elle avait beaucoup de chance, d'ordinaire, les gardes comme elle était réduite en pièces. Caïus fit ensuite signe à Orlin d'approcher. Celui-ci s’exécuta, un peu anxieux. Il se demandait encore quelle idée son père avait en tête.

Caïus
Bats-toi contre lui, ordonna-t-il. Et je verrais si cela vaut le coup de te laisser la vie sauve.

Donc, il allait y avoir une petite joute. Orlin se prépara mentalement à ce petit combat. Il n'avait pas spécialement envie de se battre contre elle. Même il n'appréciait pas spécialement la bagarre. Il se battait parce qu'on le lui demandait un point c'est tout. De plus, Léa lui faisait peur. D'ailleurs toutes les femmes de ce château lui faisaient peur depuis la petite correction de Jane.

Léa
Bonjour, je doit me battre contre vous pour sauver ma vie.

Oui, il avait entendu. Il n'était pas sourd.

Orlin
Vous êtes complètement folle...

Orlin se mit alors à courir vers son adversaire et tenta de porter le premier coup. Il appliqua scrupuleusement les conseils de Démétri et essaya d'envoyer son adversaire ne l'air et de l'écraser par terre.

Hors-jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouvel Horizon

PNJ

avatar

Statut :
  • Fondatrice
Messages : 509
DC : Admins

MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   Ven 8 Nov 2013 - 18:09

Le membre 'Orlin Volturi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 4




Le staff :
Riza Hawkeye, Envy
Olivier M. Armstrong,
Edward Elric.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   Sam 9 Nov 2013 - 12:29

Léa voyait l'autre immortel anxieux, c'était une bonne nouvelle. Il avait sûrement peur d'elle, elle n'as pas un visage angélique ni un comportement d'ailleurs. Mais tout ce qu'elle espérait c'était de gagner LE combat, pour pouvoir vivre et de toute façon, elle risque de partir des Volturis pour l'éternité faire sa vie tranquille avec une autre personne.
Elle ne sait pas si son amour éternelle pour Caïus va s'estompez où si elle va tomber amoureuse de quelqu'un d'autre.
Orlin -Vous êtes complètement folle...

Léa était folle, c'était un des rares caractères qu'on peut découvrir chez elle. Elle avais appris à se défendre lors d'une rencontre avec une immortelle avant qu'elle vienne chez les Volturis. Léa avait la folie meurtrière. Elle essaya de se rappeler de ce que disait l'ancienne immortelle si elle devait se combattre :

* Position légèrement accroupie, mains prêtes à servir et quand il commence à s'approcher saisie les jambes et lance les en arrière après débrouille toi.  *
Orlin se mit alors à courir vers Léa et tenta de porter le premier coup. Mais Léa est assez intelligente, elle se baissa pour pouvoir lancer son adversaire en attrapant ses jambes.
Le combat allait s'annoncer si simple ... Mais elle ne voulait pas le blesser parce que si c'était le fils de Caïus, il risque de la brûlée vive. Elle se disait d'y aller calmement et gentiment ce qu'elle risquais de ne pas faire ... Et puis, faut qu'elle tente tout pour se protéger.
Le problème dans tout ça, c'est qu'elle commençais à délaisser son amour pour Caïus pour lui ... était-ce réciproque ? Pourquoi tombais t-elle amoureuse de lui ? Fallait qu'elle se batte, qu'elle montre ce qu'elle a dans le ventre, ah oui ... elle n'as plus rien.
Bon, malheureusement elle devais le faire. De vie ou de mort.
Concentre toi, visualise la chose ... Imagine toi combattre...
Elle sentais que sa colère montait, elle commençais à grogner c'était mauvais signe et elle essaya a penser à  Caïus mais rien y fait elle restais toujours dans une colère, en y pensant elle était plus en colère qu'autre chose donc si jamais on la cherchais, il allait mal ... très mal ... Bon, elle devait se dire que tout le monde allait se calmer. L'après combat est décisif, si elle allait survivre ou non mais elle si elle survivais, elle demanderais à Aro de partir des Volturis et si il allait accepter la décision de Léa.
Léa fonce sur Orlin mais il se relève à temps, elle loupe son coup.

Hors jeu.:
 


Dernière édition par Léa Volturi le Dim 10 Nov 2013 - 0:09, édité 5 fois (Raison : Rajout des conditions par Bella vu qu'oubliées dans le post.)
Revenir en haut Aller en bas
Nouvel Horizon

PNJ

avatar

Statut :
  • Fondatrice
Messages : 509
DC : Admins

MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   Sam 9 Nov 2013 - 12:29

Le membre 'Léa Volturi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 5




Le staff :
Riza Hawkeye, Envy
Olivier M. Armstrong,
Edward Elric.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Défis) Révélation envers Caïus   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Défis) Révélation envers Caïus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Congélation du café
» [Zweig, Stefan] Révélation inattendue d'un métier
» Tartelettes à l'envers
» Révélation : le film
» A l'endroit, à l'envers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvel Horizon :: Archives et corbeille :: Archivage :: Archives RP-
Sauter vers: